Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Un Président qui incite sa population à la violence est un Président médiocre
Publié le : Mardi 14 Novembre 2017 - 08:28 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 696 Imprimer
Ce n’est pas la première fois que Son Excellence  Monsieur Macky SALL, notre Président de la République et ses complices procèdent à l’incitation à la violence. Ce n’est pas la première fois qu’ils profèrent directement ou indirectement des invectives à l’égard des citoyens qui s’identifient au salafisme.

Le samedi 19 décembre 2015, le Seneweb met en ligne les paroles ci-après du Président de la République : « ici au Sénégal, on n’a pas besoin qu’on vienne nous enseigner un islam nouveau ou un Dieu nouveau. Tout pays qui ouvre ses portes à ce genre de pratiques court à sa perte. Donc, nous, Etat, nous y avons notre part de responsabilité car c’est nous qui gérons la sécurité publique. Nous assumerons nos responsabilités pleinement quoi qu’il arrive. »

Le dimanche 27 Décembre 2015, dans les colonnes du site Dakaractu, un chef religieux qui hausse le ton en disant : « nous n’accepterons jamais que ces salafistes nous imposent leur propre vision de l’Islam. » Alors que les salafistes n’utilisent jamais de contrainte. Le Saint Coran ne dit-il pas : « il n’y a pas de contrainte en religion… » ? En réalité, ils sont des non-violents. Par contre, la pertinence de leur argumentation soutenue par des preuves claires et authentiques persuade tout interlocuteur objectif.

Le mercredi 10 février 2016, dans une interview accordée au journal « Le Monde », le Docteur Bakary SAMB se noie dans un individualisme religieux très partisan pour faire une propagande scientifiquement subjective, impertinente et très stérile en disant ceci : « le soufisme doit se renouveler pour séduire les jeunes attirés par le salafisme. » Alors qu’il serait plus judicieux et impartial, en tant que Docteur, d’étudier le charme qui attire ces jeunes et même des « vieux » vers le salafisme qui n’est rien d’autre que la pratique de la Sounnah authentique du Prophète Mouhammad (PSL).

Le samedi 28 mai 2016, lors du fameux « Dialogue national », notre Président dit : « … Un islam qui tue des enfants et des femmes n’est pas un islam que nous pouvons accepter au Sénégal. » Mais quel est cet islam qui tue au Sénégal ? Il poursuit en affirmant : «  Nous avons notre souveraineté et nous ne pouvons pas accepter un néocolonialisme après l’esclavage et la colonisation… Vous vous accoutrez comme ça… vous portez des habits courts, vous faites comme ça quand vous priez (khabdou)… nous ne pouvons pas accepter ça. Cela engage la souveraineté et l’indépendance des personnes. Chaque citoyen doit se battre pour sa propre liberté et son propre islam. Pourquoi doivent-ils nous obliger à prier comme ceci ou à se comporter comme cela ? Ce n’est pas normal… »

 Le vendredi 03 novembre 2017, à l’inauguration de la polyclinique de Touba, le Président de la République, dans son discours, suggère à son auditoire de donner une gifle à toute personne qui critiquerait l’appréhension islamique des anciens musulmans du Sénégal. Ce qui est une incitation à la violence.

Heureusement que, à part un nombre insignifiant, la majeure partie des musulmans du Sénégal est conscient de ces actes machiavéliques qui ne font que discréditer leurs auteurs.

En définitive, Dieu sait les raisons qui les poussent à tant de haine et d’acharnement contre d’honnêtes citoyens de cette République.  Nous Le sollicitons pour un Sénégal pacifique et prospère.

Nous invitons le Président de la République et ses complices à relire l’article 24, alinéa 2 de la Constitution de la République du Sénégal qui stipule : « Les institutions et les communautés religieuses ont le droit de se développer sans entrave. Elles sont dégagées de la tutelle de l'Etat. Elles règlent et administrent leurs affaires d'une manière autonome. » 

Qu’Allah protège le Sénégal.

Assane Bocar NIANE
Parcelles Assainies, Dakar
assanebocarbaydi@yahoo.fr

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Muslim - 14/11/2017 - 08h 43  
Machalla
Thiiiikh - 16/11/2017 - 12h 24  
Assane le salafiste boul niou fonto, notre pays est laïc, on ne veut pas d'un Etat islamique, catholique, juif ou païen. Qui combat le salafisme vous le traitez de médiocre et de mécréant, il faut arrêter. Tous les salafistes doivent avoir les couilles coupées, parce qu'il n'y a pas de contrainte en religion
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Tension budgétaire ou plutôt hypertension budgétaire au Sénégal
Me Doudou Ndoye : pour une loi d’amnistie
Affaires Ousseynou Diop et des « Thiantacounes » : la déchéance collective
L'indigne indignation des journalistes sénégalais
Foot au Sénégal ! Et l'argent du mondial ?
Le mandat de Macky Sall a mis l’économie sénégalaise à genoux, un second l’achèverait
Aveux
L'avocat du diable
A New York, un vrai imam, diffèrent de Khadim BOUSSO, parle
Cartes d’électeurs : La responsabilité pénale du Directeur de la DAF et des Maires fraudeurs
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 79909 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 78904 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 56656 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 48143 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 47500 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 16 novembre 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 16 novembre 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 14 novembre 2018
AUTRES AUDIOS ...
Ça Me Dit Mag du 17 novembre 2018 avec Pape Alé Niang
 
SCANDALES D'ETAT
   
Petrosen : la gestion toxique de Mamadou Faye
07/11/2018 - 15:06
Mansour Faye choisit la société SUEZ à la place de SDE
18/10/2018 - 16:24
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Ainsi parlait Gadio sur la transhumance
24/10/2018 - 08:15
«Je ne transhumerai jamais»
03/10/2018 - 20:40
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
La rétention illégale du fichier électoral invalide le parrainage
L'OEIL DU CITOYEN
La bonne vague !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 14 novembre 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Tension budgétaire ou plutôt hypertension budgétaire au Sénégal
17/11/2018 - 22:02
Me Doudou Ndoye : pour une loi d’amnistie
17/11/2018 - 11:23
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 17 novembre 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 14 novembre 2018 avec Pape Alé Niang : que retenir de l'entretie ...
AUTOUR DU MICRO
Autour du micro reçoit Ibrahima Thiam « Un autre Avenir »candidat à la prés ...
AUTRES VIDEOS
Comment le journaliste Jamal Khashoggi a été tué au consulat Saoudien
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017