Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Pr Jacques Nzouankeu : « La Constitution permet bien un 3ème mandat à Macky Sall »
Publié le : Vendredi 13 Octobre 2017 - 09:28 - Source : dakarmatin - Commentaires : 23 - Consulté : 1298 Imprimer
Jacques Mariel Nzouankeu est Professeur de Droit public à l’Université Cheikh Anta Diop depuis une cinquantaine d’année. Il a eu à enseigner l’actuel ministre de la Justice, Ismaïla Madior Fall. Il vient de produire un texte où il fait une analyse de situation, pour apporter des éclaircis sur la question d’une possibilité, pour le Président Macky Sall, d’avoir trois mandats successifs. Le Professeur est péremptoire là-dessus : Macky Sall peut bel et bien se présenter briguer un mandat en 2024, même s’il parvient à remporter la Présidentielle de 2019.

 Le Pr Jacques Mariel Nzouankeu explique que : « La question est réglée par le nouvel article 27 de la Constitution (…) Il est ainsi conçu : Article 27. La durée du mandat du Président de la République est de cinq ans. Nul ne peut exercer plus de deux mandats consécutifs ».

En cela, il relève le fait que « aucune disposition de la Constitution ne règlemente la dévolution des mandats du Président Macky Sall, c’est-à-dire la manière dont ils vont se succéder (…) Nulle part, il n’est écrit que le mandat de 7 ans est, ou n’est pas compris dans le décompte des deux mandats consécutifs du nouvel article 27. Habituellement, ces questions sont traitées dans les dispositions transitoires ; mais dans la Constitution ainsi révisée, les dispositions transitoires ont été supprimées ».

Le Professeur poursuit en rappelant que cette question avait été traitée, par le Conseil constitutionnel, avant le référendum .

« Cette haute Juridiction avait été saisie par le Président de la République sur le projet de révision de la Constitution. La question que le Président de la République lui avait posée peut être paraphrasée ainsi : « désormais, le Président de la République sera élu pour un mandat de 5 ans. Nul ne pourra faire plus de deux mandats exécutifs. Est-ce que je peux appliquer cette nouvelle durée du mandat présidentiel à mon mandat en cours ? (…) Le Conseil constitutionnel, dans sa Décision n°1/C/2016 du 12 février 2016, avait répondu qu’au regard de la pratique constitutionnelle et des précédents, «le mandat en cours au moment de l’entrée en vigueur de la loi de révision, par essence intangible, est hors de portée de la loi nouvelle » (paragraphe 30 des motifs) ; en conséquence, avait –il ajouté dans son dispositif, la loi nouvelle sur la durée du mandat du Président de la République ne peut pas s’appliquer au mandat en cours. Autrement dit, le mandat en cours est écarté du champ du nouvel article 27. Cela signifie qu’on ne peut pas le comptabiliser comme l’un des deux mandats autorisés par l’article 27. ».

 En termes plus clairs, le Pr explique que « si le Président Macky Sall est élu Président de la République en 2019 en application de l’article 27 de la Constitution, il lui sera conféré un premier mandat de 5 ans. En 2024, s’il décide de se présenter à l’élection présidentielle, sa candidature sera recevable. S’il est élu, il briguera un deuxième mandat consécutif de 5 ans ».

 Bio express : Jacques Mariel Nzouankeu. Ancien Professeur à la Faculté des Sciences juridiques et politiques de l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar. Directeur de la Revue des Institutions politiques et administratives du Sénégal RIPAS
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (23)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
El duce - 13/10/2017 - 10h 42  
Ils se fichent nous redigeons la constitution dans nos langues nationales
Mbaye - 13/10/2017 - 10h 57  
Ce n est que la faute de ceux qui nous ont vendu la dernière RÉVISION bidon de la Constitution Il faut réagir. Maky Sall et le conseil constitutionnel sont capables du pireOn voit bien que le pr babacar gueye n avait pas tort
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Faye72 - 13/10/2017 - 11h 12  
Mais je l'avais écrit le mois dernier dans un de mes communautés mais par la suite on dirait que mon commentaire sur le 3ème mandat de l'actuel président a été retiré à un temps éclair.Je dis belle et bien si macky SALL est élu en 2019, la constitution lui permet effectivement de briguer un second mandat de cinq ans, ceux qui disent le contraire ne comprennent rien ou veulent nous endormir.Un candidat pendant la campagne disait que si je suis élu je ferais cinq ans sachant très bien que sa durée étant de sept ans et connaît très bien le chemin une fois élu à respecter sa promesse.Mais rien une fois au pouvoir a tourné sa veste pour rester sept et ensuite s'il est réélu en 2019 fera son premier quinquennat ce qui lui permet de facto de briguer un deuxièmeet dernier quinquennat c'est l'élève de Wade et sa constitution taillée sur mesure le lui permet.Quaut au professeur ABABACAR GUÈYE, étant une personne indiquée a permis de régler le débat rapidement.Macky SALL, ne parlera jamais de ce sujet tant qu'il n'est pas réélu.Pauvre Sénégal avec des constitutionnalistes émérites mais avec des failles fait sciemment certainement le président de joue du peuple.
Mané - 13/10/2017 - 11h 14  
et celui du cameroun
Liberersenegal - 13/10/2017 - 14h 03  
Non mon professeur Macky ne peut pas exercer un troisieme mandat meme en l'abscence de disposition transitoire PARCEQUE nul ne doit se prévaloir de sa propre turpitude d'autant que le conseil constitutionnel dans sa décision n1/c/2016 prouve que MACKY l'instigateur des réformes savait sans aucun doute l'obligation d'une disposition transitoire qu'il affirma qu'il fera que deux mandats et pour éviter d'insérer dans la nouvelle constitution un article ou alinéa de vie éphémère, il a choisi de ne pas l'y mettre,il serait injuste de se mettre à l'abri un mandat et de l'appliquer aux autresl'article 27 s' applique automatiquement sur le mandat en cours car aucune disposition de la nouvelle constitution ne l'interdit pas
Z - 13/10/2017 - 15h 23  
Il faut arrêter de faire les naïfs. Si maky Sall veut un 3e MANDAT il marchera même sur des cadavres et les juges constitutionnels comme à leur habitude se tairont. Les gens qui nous gouvernent sont deloyaux et cyniques et il existe des juristes toujours prêts à les défendre pour bien se faire voir. Si le président est de bonne foi qu il initie une réforme qui peut faire une phrase...Mais il ne le fera pas tout préoccupé qu il est de sauver ses privilèges claniques et partisans
Kocc - 13/10/2017 - 16h 27  
triste senegal.
Kocc - 13/10/2017 - 16h 29  
Aux fins d'eviter ces polemiques d'
Assi - 13/10/2017 - 17h 38  
Bienvenue sur le meilleur site de rencontres sexe >>> w­w­w.W­a­n­t­s­d­a­t­e.c­o­m
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Les victimes de Yahya Jammeh s’organisent pour son procès
Bilan des dernières Législatives: la LD dit son mécontentement et les tares de BBY
Apologie du terrorisme : L'Imam Sèye recouvre la liberté
Les Enseignants sur le pied de guerre: "Nous n'acceptons pas d'être les parents pauvres de la fonction publique"
Affaire Lamine Diack-Financements présumés pour faire partir Wade: les "enveloppes" de Dakar classées
Port de Dakar : Aboubakry Sadikh Bèye le nouveau directeur a suspendu toutes les dernières décisions de Cheikh Kanté
Pour la libération du maire de Dakar, les partisans de Khalifa Sall sonnent la mobilisation
Tivaouane : Ce que Serigne Mbaye Sy demande à Macky
Projets d'attentats déjoués: Ansar Dine voulait frapper le 4 avril et le jour de la Tabaski
Port : le nouveau Dg «audite» Cheikh Kanté
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 66530 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 59102 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 47270 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 41621 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 39768 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 23 octobre 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 23 octobre 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 18 octobre 2017
AUTRES AUDIOS ...
Rfm grand jury invite: Mbaye Gueye -15 octobre 2017
 
SCANDALES D'ETAT
   
SECTEUR DE L’INDUSTRIE : Les acteurs dénoncent une corruption à grande éch ...
22/10/2017 - 22:37
Toujours épinglés encore promus : les intouchables de la République
20/10/2017 - 10:30
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall défiait les force de l'ordre vidéo
03/10/2017 - 10:03
Vidéo-Organisation des élections: quand Macky Sall récusait Ousmane Ngom et C ...
29/09/2017 - 10:44
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
La methode mackienne..
L'OEIL DU CITOYEN
Re-manie-ment, la médiocrité dans la continuité !
WAX DEUG
SÉNÉGAL : L'art d'opposer des victimes les unes aux autres !
AUTRES ...
Voici la chronique du 18 octobre 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
L’AFFAIRE AÏCHA DIALLO OU L’ÉCHEC DE LA RÉFORME HOSPITALIÈRE ?
22/10/2017 - 22:34
Sénégal : Emergence et champ de manioc
19/10/2017 - 15:00
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 05 août 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Spécial plateau législatives 2017 : bilan des élections avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invités : Cheikh Yerim Seck , Yoro Dia & Momar Diongue - 18 octob ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017