Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Reprise en main de Yavuz Sélim par l'Etat turc:Macky Sall passe aux aveux
Publié le : Jeudi 12 Octobre 2017 - 21:22 - Source : dakaractu - Commentaires : 3 - Consulté : 940 Imprimer

En marge de l'inauguration de l'Institut de la Francophonie pour l'Education et la Formation, le président de la République s'est prononcé sur la fermeture des écoles Yavuz Sélim. Macky Sall qui s'est réjoui de pouvoir s'expliquer pour la première fois sur cette affaire est plutôt passé aux aveux et a clairement indiqué que c'est l'Etat turc qui a réclamé la fermeture des établissements Yavuz Selim. 
Alea jacta est ! Macky Sall s'est prononcé sur ce qu'il est convenu d'appeler l'affaire Yavuz Selim. Venu, ce matin, inaugurer l'Institut de la Francophonie pour l'Education et la Formation, le président de la République n'a pas esquivé la question d'un confrère sur cette actualité brûlante. Au contraire, le chef de l'Etat s'est plutôt félicité d'avoir eu l'occasion d'apporter sa part de vérité sur cette affaire. Et le moins qu'on puisse dire, c'est que Macky Sall n'est pas passé par quatre chemins pour avouer que c'est l'Etat turc qui a réclamé la fermeture des écoles Yavuz Selim administrées par l'association dirigée par le prédicateur Fetulah Gulen.  “Déjà la Turquie avait demandé au Sénégal la fermeture de ces écoles qu'elles nous avait présentées comme étant liées un peu à la stabilité du pays et aux activités qui ont été reprochées à ce mouvement. Depuis lors, le Sénégal n'avait pas accepté de mettre à la porte trois (3) mille élèves et nous avions exigé de la part de nos partenaires turcs toutes les évidences. Ce qui a été un exercice fait. À la suite, il y a eu le coup d'Etat en Turquie et cela a accéléré la demande de fermeture des réseaux Gulen en Afrique. Le Sénégal fait partie de ces pays où ce mouvement avait un certain nombre d'écoles. Alors ils avaient quinze (15) écoles au Sénégal qui donnaient des enseignements de qualité. Et depuis un an, nous avons travaillé avec les acteurs (l'association des parents d'élèves, le réseau lui-même. Considérant la demande de la Turquie, l'Etat du Sénégal a décidé d'interrompre les activités d'enseignement du mouvement Gulen au Sénégal. Cela a été fait”, a avoué le président de la République. 
Sur la fermeté dont l'Etat a fait montre, Macky Sall d'expliquer : “il y a plusieurs mois. Comme nous étions en pleine année scolaire, nous nous étions dit qu’il fallait continuer les enseignements en attendant la fin de l'année et un communiqué très clair a été fait pour demander aux parents de prendre des dispositions puisque cette association ne pourrait plus exercer. Cela a été fait mais contrairement à toutes ces recommandations, les gens ont voulu mettre l'Etat devant le fait accompli en forçant à nouveau l'ouverture de l'Ecole. Ce que l'Etat du Sénégal a refusé”. 

Cependant, le chef de l'Etat dit avoir instruit le gouvernement d’engager des discussions avec tous les acteurs impliqués dans cette affaire pour la reprise des cours dans les meilleurs délais.  

Mais ces aveux de Macky Sall semblent venir à point nommé puisqu'aux dernières nouvelles, c'est la fondation Maarif, parrainé par l'Etat turc qui reprend l'administration dès ce lundi des 15 écoles Yavuz Selim. 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Valeurs - 13/10/2017 - 08h 29  
C triste.macky et ce ministre de l'éducation porteront cette forfaiture a jamais dans leur conscience.un président doit être courageux et protéger sa nation et ses enfants au liau des milliards de erdogan.je regrette maitre Wade courageux et aimant son pays.cette école est terminée.
Mayday - 13/10/2017 - 09h 38  
Au-delà des problèmes turco turcs, il y a une autre raison que nos analystes feignent de ne pas percevoir. Ce type d'institution commençait à faire ombrage à l'école laïque de par son orientation : former des futurs cadres éduqués et instruits à l'opposé des monstres froids, être dangereux sans foi ni loi que génère l'école laïque
Kheel - 13/10/2017 - 13h 24  
Ce faux lion qui nous sert de president.Il nous a tous eu au debut de son mandat, en jouant les durs
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Cheikhou Kouyaté :" C'est à nous d'écrire notre histoire"
Macky Sall absent du pays pour une vingtaine de jours...
Scandale du Prodac : le temps des pilleurs de deniers publics
Cissé, Tony, Daf, Diatta racontent l'aventure de 2002
Du parrainage aux concertations sur le pétrole : L’éclatante mauvaise foi du gouvernement
CM2018 : Kalidou Koulibaly-Salif Sané, l’axe du bien
Sénégalais tué en Italie : Le gouvernement demande des comptes
L'ambassadeur des Usa à Dakar n'a rien raté du procès imam Ndao
Assane Dioma Ndiaye " Karim risque de retourner en prison.."
Mamadou Diop Decroix: "Macky a installé un régime de répression..."
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Proces Trafic d'héroïne présumé : Comment le lutteur Saloum Saloum est tombé
Médina : Modou Diop "battu à mort", sa famille accuse la police
Vidéo-Témoignages des anciens soldats et femmes de la guerre du Golf
Inondations en Côte d'Ivoire : Macky Sall présente ses condoléances à la population
Circulation : Encore un cas de corruption filmé
Les travailleurs de l’hôpital Abass Ndao décrètent une grève de 72 heures
Internet au Sénégal : Près de 10 millions d'abonnés sur 15 millions d'habitants
Les maires et les présidents de départements crient leurs misères
Locafrique en passe de saisir un immeuble des héritiers de Ben Bass Diagne
Envol Immobilier exempté de fiscalité
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74920 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 69403 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 53391 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45607 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44561 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 20 juin 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 20 juin 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 20 juin 2018
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro : Dakarmatin vous propose une interview croisée entre ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Affaire Prodac : Mame Mbaye Niang et Pierre Senghor ont violé la loi dans la mi ...
12/06/2018 - 15:08
Scandale Financier au Prodac: Votre site Dakarmatin avait tiré la sonnette d'al ...
10/06/2018 - 21:21
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Du parrainage aux concertations sur le pétrole : L’éclatante mauvaise foi du ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 20 juin 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Réponse à Seydou Guèye, par Abdoul Aziz Diop
19/06/2018 - 08:03
Quel est le sérum efficace contre la malédiction du pétrole, la peste du PROD ...
18/06/2018 - 08:41
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro : Dakarmatin vous propose une interview croisée entre Me Doudou ...
AUTRES VIDEOS
Les propos incendiaires de Birima Ndiaye envers ses camarades syndicalistes
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017