Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Dossier Khalifa Sall: Les avocats internationalisent le combat pour sa libération....
Publié le : Mercredi 11 Octobre 2017 - 22:04 - Source : seneweb - Commentaires : 1 - Consulté : 964 Imprimer

Les avocats de Khalifa Sall ont décidé d'internationaliser leur combat. Ils vont incessamment déposer une plainte contre l'État du Sénégal auprès de la Cour de justice de la Cedeao. Ils en ont fait l'annonce ce mercredi, face à la presse. "Nous sommes face à un système, à un État, qui n'arrête pas de violer nos droits. Les droits d'un citoyen. Nous sommes face à la justice de notre pays qui ne nous écoute pas. C'est pour cela que nous avons décidé aujourd'hui de vous annoncer que nous sommes en train d'internationaliser le débat et qu'il sera saisi la Cour de Justice de la Cedeao, qui est une Cour régionale de promotion et de protection des droits de l'homme qui a été installée contre la toute-puissance des États lorsque dans l'espace Cedeao, vous avez un État qui ne respecte pas le Droit et les droits des citoyens", a annoncé Me Seydou Diagne.

"Nous espérons que l'État du Sénégal sera condamné"

Les conseils de Khalifa Sall, qui comptent aussi saisir d'autres juridictions internationales, attendent de ces actions, que l'État du Sénégal soit condamné: "Nous espérons que l'État du Sénégal sera condamné comme d'habitude et que pour une fois les droits de Khalifa Sall seront respectés. Nous sommes en train de saisir aussi d'autres juridictions internationales. Nous allons trainer l'État du Sénégal devant la Justice internationale. C'est un État qui se réclame d'être un État de droit, mais dans la réalité, notre pays ne fonctionne pas comme une démocratie (…). La plainte sera incessamment déposée devant la Cour de Justice de la Cedeao, afin qu'enfin la voix de Khalifa Sall puisse être entendue.", ajoute Me Diagne.

L'immunité et la réplique à Me Sidiki Kaba

Me Seydou Diagne n'a pas manqué de contredire l'ancien ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba,  qui disait que ce n'est pas le député Khalifa Sall qui a été mis en prison. Comme pour dire que les faits qui lui sont reprochés, se sont déroulés avant qu'il ne soit élu. "Ce n'est pas de gaieté de cœur qu'on dépose des plaintes, des réclamations, contre l'État du Sénégal et relativement aux droits des personnes que nous défendons. Parce qu'il y a parfois des situations qui sont créées par l'État du Sénégal. Lorsque la Justice sénégalaise leur donne systématiquement raison sur des dossiers où la plupart du temps il s'agit de violation des droits, de non-respect des procédures. Vous avez l'exemple patent du non-respect de l'immunité parlementaire de M. Khalifa Sall. C'est quelque chose qui est tellement évident. Les députés Omar Sarr, Barthélémy Dias et Ousmane Ngom étaient poursuivies à l'époque par le parquet. Les faits qui leur étaient reprochés se sont déroulés durant une période où ils n'étaient pas députés. Quand ils sont devenus députés, à l'Assemblée nationale, les parlementaires se sont réunis et il a été levé leur immunité parlementaire. Donc on ne peut pas dire que pour Monsieur Khalifa Sall, les faits qu'on lui reproche sont des faits qui se sont déroulés avant l'élection."

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
SALIOU DIENG ZALTAMBA - 12/10/2017 - 09h 12  
L'URD de Tamba de tout c
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Pape Cheikh Diop : "Je suis Sénégalais, mais je me sens aussi Espagnol"
Pape Cheikh Diop : "Je suis Sénégalais, mais je me sens aussi Espagnol"
Le nombre de parrains ne détermine pas l’ordre d’arrivée aux présidentielles de 2019
Sénégal 2019 : Un si grand besoin de Idrissa Seck
La fanfaronnade érigée en système de régence démocratique
Aliou Sow tacle Ousmane Sonko:« Nous n’avons pas de leçons à recevoir de lui »
Me Abdoulaye Babou "Touba est devenu le lieu de tous les trafics"
Me Abdoulaye Babou " Macky a une gestion patrimonialiste du pouvoir..."
Hommage: À NOTRE AÎNÉ BRUNO.
Comparer les élections au Mali et au Sénégal ou la recherche d'un plan b pour voler la présidentielle 2019
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Nébuleuse foncière : Le DG de l’Aprosi visé pour escroquerie
Le procès en appel de Barthélémy Dias renvoyé au 7 novembre
Fatick : un 9e cas de dengue enregistré
Barth sur deux fronts, ce matin
La lionne ensommeillée de l’OFNAC se réveille
Le joola, l’opium du peuple !
Enfant mort noyé à la Patte d'Oie : Le père de la victime réclame justice
Patte d'Oie-Video: Repêchage du corps sans vie d'un garçon de 8ans dans des eaux
Abdoulaye Waye rend homme à Bruno Diatta: L’inimitable Bruno Diatta,
Cri du cœur d'une mère éplorée : "Mon enfant a un cancer et souffre terriblement !" (Diatou Fall)
 
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 78186 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 74593 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 55420 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 47140 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 46257 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017