Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Au Sénégal, une émergence sous assistance
Publié le : Mercredi 11 Octobre 2017 - 21:49 - Source : JEUNEAFRIQUE - Commentaires : 2 - Consulté : 762 Imprimer

Le 22 août décédait Aliou Sow, à l’âge de 83 ans. Ce self-made-man avait fait de la Compagnie sahélienne d’entreprises (CSE), qu’il avait fondée en 1970, l’un des fleurons du BTP au Sénégal et dans toute la sous-région. Son fils Yérim Sow a su lui aussi propulser le groupe Teyliom, créé en 2001, au firmament de l’hôtellerie, de l’immobilier et des télécoms. Comme la famille Sow, d’autres Sénégalais ont constitué des entreprises performantes, reconnues au-delà des frontières nationales.
Mais alors que le président Macky Sall a fait du Plan Sénégal émergent (PSE)l’alpha et l’oméga de sa gouvernance économique et sociale, des critiques – qui ne feront probablement que s’amplifier jusqu’à la présidentielle de 2019 – s’élèvent : le taux de croissance (en hausse constante) et l’émergence annoncée bénéficieront-ils au secteur privé sénégalais ou avant tout à des multinationales venues d’ailleurs, qui rapatrieront chez elles leurs bénéfices ?

La quasi-totalité de ces marchés a été raflée par des entreprises non sénégalaises

À lui seul, l’examen des concessions attribuées dans le cadre de l’emblématiquechantier de l’aéroport international Blaise-Diagne (AIBD) et de ses extensions est édifiant. La construction du nouvel aéroport (engagée en 2007), la société chargée de son exploitation, celle qui détiendra le monopole de l’assistance en escale, la concession du parking, celle de la galerie marchande, le chantier de l’autoroute reliant Diamniadio à l’AIBD, celui du train express régional censé le desservir depuis Dakar en 2019, la quasi-totalité de ces marchés a été raflée par des entreprises non sénégalaises : le Saudi Binladin Group (SBG), puis les turcs Summa, Limak et Yapi Merkezi, l’allemand Fraport, les français Eiffage, Engie, Thales, SNCF, RATP, etc.

Retour à un monopole colonial

Le problème est ancien, mais l’ampleur des grands chantiers lancés par Macky Sall dans le cadre du PSE ne fait qu’exacerber sa perception par le grand public. Mi-septembre, le Conseil national du patronat sénégalais adressait ainsi à la ministre des Transports aériens un mémorandum exposant l’amertume des professionnels et opérateurs des aéroports du Sénégal en constatant que l’AIBD, tant attendu, avait laissé sur le bas-côté les entreprises nationales. Et depuis l’arrivée, en septembre, du Français Philippe Bohn, ancien de Total et d’Airbus, à la tête de la nouvelle compagnie Air Sénégal SA, la presse sénégalaise se déchaîne quotidiennement, sous divers motifs, comme pour exorciser un sentiment d’ingérence vécu comme humiliant.

« On assiste à un retour en force de l’ex-puissance coloniale. Les intérêts sénégalais sont sacrifiés au profit de l’étranger », nous confiait récemment un cadre de l’opposition, oubliant peut-être un peu vite que, sous Abdoulaye Wade, la concession du terminal à conteneurs du port de Dakar avait été confiée à Dubai Ports World, la maîtrise d’œuvre du Monument de la renaissance africaine à des Nord-Coréens et celle de l’AIBD aux Saoudiens de SBG. Mais, à l’approche de la prochaine présidentielle, nul doute que ce procès en défaut de patriotisme fera rage pendant la campagne.

Si les régimes alternent, le constat reste identique : le secteur privé sénégalais, pris dans son ensemble, n’est pas encore à la hauteur de « l’émergence » à laquelle Macky Sall aspire, malgré diverses réformes saluées par les partenaires du pays. Prédominance du secteur informel, taux de mortalité précoce des entreprises, difficultés d’accès des PME à la commande publique et au financement bancaire, sans parler de pratiques souvent népotiques et d’une expertise parfois défaillante – ardu, par exemple, dans un pays quasiment dépourvu de chemin de fer, de trouver les compétences pour construire un train express régional.
Pour qu’émergence cesse de rimer avec assistance, il faudra donc davantage que le volontarisme d’un chef d’État : une révolution des mentalités et des mœurs.
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Le citoyen - 12/10/2017 - 05h 46  
Un peuple qui élit des corrompus,des renegats,des imposteurs,des voleurs et des traîtres,n’est pas victime !IL EST COMPLICE.
Diakhal - 12/10/2017 - 16h 15  
merci beaucoup citoyen.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Cheikhou Kouyaté :" C'est à nous d'écrire notre histoire"
Macky Sall absent du pays pour une vingtaine de jours...
Scandale du Prodac : le temps des pilleurs de deniers publics
Cissé, Tony, Daf, Diatta racontent l'aventure de 2002
Du parrainage aux concertations sur le pétrole : L’éclatante mauvaise foi du gouvernement
CM2018 : Kalidou Koulibaly-Salif Sané, l’axe du bien
Sénégalais tué en Italie : Le gouvernement demande des comptes
L'ambassadeur des Usa à Dakar n'a rien raté du procès imam Ndao
Assane Dioma Ndiaye " Karim risque de retourner en prison.."
Mamadou Diop Decroix: "Macky a installé un régime de répression..."
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Recours en annulation de la loi sur le parrainage déposé devant le Conseil constitutionnel: Le Fnr affiche son espoir de voir la loi invalidée
Mame Mbaye Niang Prodac: Cos/M23 interpelle la justice
Baba Diaw réconcilie talla Sylla et Idy : Le réveil des ‘’médiateurs dormants’’ ?
Dernière minute : Baba Diao Itoc réconcilie Talla Sylla avec Idrissa Seck
L’incompétence matérielle du législateur à définir le régime de dépôt et de déclaration candidature à l’élection présidentielle
Innocence Ntap Ndiaye: « Il faut exclure Atépa et Robert Sagna de la crise Casamançaise »
Macky Sall a rencontré Poutine …
Présidentielle 2019: Karim Wade peut-il être candidat ?
Victoire des Lions: Le football ‘’réconcilie’’ la classe politique
Vidéo-La question des indemnités des Diambars de la guerre du Golf refait surface 27 ans après
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74978 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 69489 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 53430 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45642 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44592 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 22 juin 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 22 juin 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 20 juin 2018
AUTRES AUDIOS ...
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Ph ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Affaire Prodac : Mame Mbaye Niang et Pierre Senghor ont violé la loi dans la mi ...
12/06/2018 - 15:08
Scandale Financier au Prodac: Votre site Dakarmatin avait tiré la sonnette d'al ...
10/06/2018 - 21:21
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Du parrainage aux concertations sur le pétrole : L’éclatante mauvaise foi du ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 20 juin 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Les déclarations mensongères qui enfoncent le Ministre Mame Mbaye NIANG
22/06/2018 - 08:27
Réponse à Seydou Guèye, par Abdoul Aziz Diop
19/06/2018 - 08:03
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Phillipe ...
AUTRES VIDEOS
Les propos incendiaires de Birima Ndiaye envers ses camarades syndicalistes
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017