Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Honoraires des avocats de l’Etat dans le cadre de la traque des biens présumés mal acquis : les preuves d’un scandale en vue
Publié le : Mardi 10 Octobre 2017 - 10:33 - Source : Dakarmatin via Libération - Commentaires : 5 - Consulté : 1627 Imprimer

Si l’État du Sénégal paye aux avocats engagés dans le cadre de la traque des biens présumés mal acquis ce qu’ils réclament comme honoraires, ce serait un scandale.

Les douze avocats de l’État réclamaient 2% des montants « recouvrés » dans le cadre de la traque des biens présumés mal acquis, soit 1,2 milliard de F Cfa par robe. Un montant qui a scandalisé le Président Macky Sall mais aussi Me Abdoulaye Wade qui est même allé jusqu’à demander des poursuites judiciaires contre les avocats de l’État qui devraient désormais se contenter de 200 millions de F Cfa par personne. 

Une chose est sûre : les crédits devant servir à payer les honoraires des avocats existent mais l’agent judiciaire de l'Etat a été instruit de ne pas lâcher le chèque. 
Libération a échangé avec plusieurs acteurs du dossier qui se disent unanimement choqués et scandalisés par les honoraires que réclament les conseils de l’Etat. A juste titre et on peut légitimement se demander qui a signé avec eux le contrat de base. 

Dans l’affaire Karim Wade, les avocats de l’Etat ont été plus présents dans les médias que devant le prétoire. Un juge révèle sous le sceau de l’anonymat qu’ils n’ont jamais assisté aux auditions de la Commission d’instruction de la Cour de répression de l’enrichissement illicite (CI- CREI) qui a géré le dossier pendant six mois. 

A tout seigneur tout honneur, il faut reconnaître que c’est la CI- CREI - qui travaillait parfois jusqu’à 4 heures du matin - qui a fait le gros du travail. 
En effet, c’est elle qui a identifié tous les biens saisis dans le cadre de cette affaire. « Je confirme qu’aucun des avocats de l’État n’a eu à assister à une audition de la CI-CREI. Pour vous dire, c’est Me Aly Fall seulement qui passait à la CI-CREI vers la fin de l’instruction pour consulter les dépositions », renseigne une source autorisée. 

La même source de faire une autre révélation sur les biens saisis. A part AHS – nationalisée - et les appartements de Bibo saisis à Eden Rock, les autres recouvrements ne sont pas encore effectifs. Une procédure est toujours en cours pour « récupérer » les deux appartements de Paris qui appartiendraient à Karim et à Bibo. Et à ce niveau, c’est le parquet national financier de Paris qui fait tout le travail en collaboration avec le parquet spécial. 

Les avocats de l’État ont été informés qu’ils n’avaient pas leur mot à dire lors du procès alors qu’ils s’étaient déplacés à Paris. D’ailleurs, c’est le parquet financier qui a fait appel après une décision en première instance défavorable aux intérêts de l’État du Sénégal. Idem au Luxembourg où plusieurs comptes bancaires ont été saisis. Là aussi, c’est le Procureur de l’arrondissement – c’est son appellation - qui pilote le dossier en collaboration avec le procureur spécial sénégalais. 
« Les seules fois que les avocats de l’État ont plaidé, c’est lors des procès à Dakar », renseignent une source qui signale leur non-implication dans le recouvre- ment des biens saisis.

A preuve, pour les neuf appartements saisis sur Bibo à Eden Rock évalués à 13 milliards de F Cfa, c’est la direction nationale des Impôts qui pilote la vente. Et à ce jour, seuls deux appartements ont été vendus à des étrangers suite à l’avis de cession publiée par la direction nationale des Domaines.
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Assi - 10/10/2017 - 16h 11  
Bienvenue sur le meilleur site de rencontres sexe >>> w­w­w.W­a­n­t­s­d­a­t­e.c­o­m
DEUG REK - 10/10/2017 - 17h 17  
CES AVOCATS RISQUENT DE SE RETROUVER EN CORRECTIONNEL..ON NE PEUT PAS COMBATTRE L ENRICHISSEMENT ILLICITE ET EN ETRE AUTEUR...SI L ASSEMBLÉE NATIONALE SE SAISIT DE CE SCANDALE LES AVOCATS VERRONT PIRE QUE KARIM....ON NE TRAITE PAS DE CETTE MANIÈRE AVEC UN ETAT ....LA LOI EST SANS EQUIVOQUE DANS CE GENRE D HONORAIRES...
Maodo - 10/10/2017 - 20h 27  
Toute cette affaire laissera des trace dans l'histoire du Sénégal. On a accusé quelqu'un en lui demandant de prouver qu'il est innocent. Comme on n'a rien trouvé on accuse ses amis, on les emprisonne et on saisit leurs biens pour les vendre. On a donc ruiné des hommes d'affaire parce qu'ils ont eu le tort d'être amis avec Karime. Aujourd'hui ce sont les avocats qui réclament leur part du lynchage. Pourquoi pas. Ils ont raison puisqu'on a dépouillé des hommes et des femmes d'affaires pour se partager leur fortune qu'ils ont mis des années à accumuler
Manla - 11/10/2017 - 09h 26  
Ils ont juste demandé ce qui avait été convenu. c'est un régime qui ne tient jamais ses promesses. Est-ce qu'on peut se permettre d'aller à un dialogue avec des gens dont on est sur qu'ils ne vont pas honorer leur parole. Arretez de diaboliser ces avocats.
Kiffa - 18/10/2017 - 21h 45  
qu'ils pensent à leurs enfants KOUSSI LEQUE LOU LEWOUL DINA KO FAYE
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Sahel Aviation, une compagnie créée par Aliou Sall
Le "tong-tong" de l'aéroport Léopold Sedar Senghor
Auditions dans le scandale de Petrotim : Les graves découvertes de l'Ige
Port de Sendou :L'Armp mise de côté, Dame Diané un ancien vendeur de friperies choisi pour la construire et le gérer pendant 25 ans
Sn-Hlm : L'Armp découpe Mamadou Kassé pour 443 millions de Fcfa et le rappelle à l'ordre
Tronçon de l'autoroute Aibd-Sindia : Ageroute et Eiffage signent un marché gré-à-gré de 700 millions de Fcfa
Pôle urbain de Lac rose : Macky Sall se taille 7 000 ha
Affaire Prodac : Mame Mbaye Niang et Pierre Senghor ont violé la loi dans la mise en œuvre du contrat
Scandale Financier au Prodac: Votre site Dakarmatin avait tiré la sonnette d'alarme en 2015 Voici le texte publié à l'époque
Scandale au Prodac : plusieurs milliards enfouis, les épinglés pas inquiétés
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 76466 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 71947 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 54470 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 46367 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 45350 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 14 Août 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 14 Août 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 15 Août 2018
AUTRES AUDIOS ...
Décryptage du 08 août 2018 avec Pape Alé Niang : quel bilan peut-on ti ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Sahel Aviation, une compagnie créée par Aliou Sall
03/08/2018 - 13:21
Le "tong-tong" de l'aéroport Léopold Sedar Senghor
03/08/2018 - 12:18
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo-Bal démasqué des transhumants!
08/08/2018 - 18:35
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Mise en œuvre du parrainage : le plan machiavélique du régime
L'OEIL DU CITOYEN
L’engagement citoyen !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 15 Août 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Qu'aurait été Ahmeth Sarr dans ce parti si Macky Sall ne l'avait pas imposé a ...
11/08/2018 - 09:37
La république abîmée
09/08/2018 - 17:18
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 11 août 2018 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 08 août 2018 avec Pape Alé Niang : quel bilan peut-on tirer de ...
AUTOUR DU MICRO
Les experts du transport aérien répondent au D.G de Air Sénégal S.A,Phillipe ...
AUTRES VIDEOS
Marche du 13 juillet : L'opposition envahit la place de la nation
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017