Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Affaires Bictogo, Petro-Tim, BDK Aliou Sall, Ndèye Katy Fall...: l'OFNAC, le cimetière des désillusions ou absolution de délinquants
Publié le : Lundi 14 Août 2017 - 16:12 - Source : Dakarmatin via Leral - Commentaires : 10 - Consulté : 4365 Imprimer
A l’Office nationale de lutte contre la fraude et la corruption (Ofnac), les centaines de dossiers continuent de dormir dans les tiroirs, exception faite de ceux-là que l’ancienne présidente Nafi Ngom Keïta avait transmis au procureur de la République (sans aucun effet).

De Ndèye Katy Fall, empêtrées dans une affaire de d’importation et vente de médicaments, l’indemnisation d’Adama Bictogo, Petro-Tim, Pape Aly Guèye , la Banque de Dakar entre autres dossiers à milliards de F Cfa, sont rangés aux oubliettes du fait des pressions exercées par des personnes tapis dans l’ombre.

Selon certains employés qui ont requis l’anonymat, « rien n’est comme avant où les enquêteurs avaient la latitude de mener à leurs façons les investigations nécessaires avec des moyens financiers et techniques en appoint, aujourd’hui tout est supervisé par la nouvelle présidente et nombreux dossier qui n’attendaient qu’à être transmis au parquet dorment dans ses tiroirs".

Cet officier qui y avait servi avant d’être relevé de ses fonctions révèle : «Seynabou Ndiaye Diakhaté semble avoir été nommée pour protéger les arrières de certains intouchables. En plus depuis son arrivée, la magistrate y a fait régner un climat de suspicion réciproque entre agents et celle qui dictait les axes de chaque enquête comme si elle voulait nous imposer des œillères. Ceux qui ont accepté le jeu sont restés mais les récalcitrants ont été remerciés tout bonnement ».

Avant d’ajouter: «Aujourd’hui, plus aucun OPJ (officier de police judiciaire) patriote ne veut rester à l’Ofnac, car cette boite est devenue un véritable tribunal pour absolution de délinquants, et que le Président ferait mieux d’abroger la loi portant création et virer les fonds aux plus besogneux au lieu de continuer d’entretenir un organisme superfétatoire et onéreux ».

Les plaignants se font désirer

Mais, le plus choquant dans ce changement notoire de paradigmes, ce sont les citoyens qui avaient une certaine considération pour l’Onac à sa création, surtout après les discours très convaincants du président de la République sur la rupture, nombreux parmi ces plaignants que nous avons eu à interroger nous renvoient à la même réponse.

«Malgré le fait que avons pris notre courage à deux mains et contre vents et marées d’éventuels coups qui pourraient nous atteindre, nous n’avons plus d’interlocuteurs à l’Ofnac ».

Et de préciser, «nous n’y allons plus pare que chaque fois, c’est le même refrain qui nous est servi par les proposé, c’est-à-dire, votre dossier est en cours et ce depuis 2013 ou 2014 ».

Cette situation fini par décourager les plus engagés parmi ces plaignants qui avaient en l’espace de quelques années, eu l’espoir que plus jamais rien ne serait comme avant.

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (10)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Delta - 14/08/2017 - 16h 40  
Le créateur de cet institution doit le dissoudre car il a raté sa mission
Milk - 14/08/2017 - 18h 35  
Qui vit par l'épée périra par l'épée !
DEUG REK - 14/08/2017 - 21h 21  
TU AS RAISON MILK. ILS N ÉCHAPPERONT PAS .ON NE JOUE PAS AVEC L' ETAT......IL VOUS RATTRAPE TOUJOURS.
Mayday - 14/08/2017 - 23h 42  
Le Macky pris dans son propre piège avec ses slogans racoleurs.la CREI pour l'ancien régime , l'Ofnac pour nous.Mais les hommes mais les institutions restent, donc patience
Maquis - 15/08/2017 - 06h 04  
avec la toucoulorisation de la republique, les faye sall timbo n ont rien à craindre
MDC - 15/08/2017 - 08h 01  
C'est tris et si c'est cela la patrie avant le parti, la mauvaise organisation des élections législatives et les résultats obtenus, à quand les résultats définitifs? Nous avons perdu confiance et depuis le non respect du mandat de 5 ans, je n'ai plus confiance à la parole de nos Hautes autorités et leur Chef en premier?Maintenant on met la pression sur le peule, on incarcère le bas peuple et ceux qui ne sont pas de l'APR ou de Benno....
Thiey senegal - 15/08/2017 - 08h 10  
Ils seront rattrapés tôt tard par l'histoire. Ne vous en faites pas. Ces sales voleurs et pilleurs de notre économie le payeront un jour. Avec ce régime le Sénégal ne connaîtra jamais l'émergence.
Ok saï saï - 15/08/2017 - 11h 34  
Dawlene ouk sai saï arrive
Anni - 01/09/2017 - 16h 53  
Bienvenue sur le meilleur site de rencontres sexe >>> w­w­w.W­a­n­t­s­d­a­t­e.c­o­m
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Sénégal: Le géant immobilier marocain Addoha s’ensable dans la Cité de l’Émergence
Le scandale des phosphates de Matam ……
Paris : Farba Ngom arrêté en possession d'une forte somme d'argent
Rapport RSE 2016 : La SGO fait un gain de près de 25 milliards en 2016 mais n’a créé que 177 nouveaux emplois.
Quand l'Etat oublie allégrement 103 milliards dans l'air!
Gestion du port : silence, les chiffres parlent !
Endettement : le Sénégal frôle les 60 %, le Fmi inquiet
Gestion de Cheikh Kanté au Port : et les 17 milliards de FCFA empruntés à ECOBANK !
Port de Dakar : Avec les 459 milliards à la clé, la stratégie Cheikh Kanté était bien lancée pour ruiner notre outil économique!
Gestion du Port, affaires des visas et des cartes biométriques. . . : Toujours plus de scandales, jamais de sanctions
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 67481 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 60138 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 47989 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 42063 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 40365 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 16 novembre 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 16 novembre 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 15 novembre 2017
AUTRES AUDIOS ...
"Autour du micro" reçoit le ministre des Sports, Matar Ba
 
SCANDALES D'ETAT
   
Sénégal: Le géant immobilier marocain Addoha s’ensable dans la Cité de l ...
16/11/2017 - 11:39
Le scandale des phosphates de Matam ……
12/11/2017 - 15:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall disait ...
01/11/2017 - 08:02
Quand Macky Sall défiait les force de l'ordre vidéo
03/10/2017 - 10:03
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
A Wilane le Vilain
L'OEIL DU CITOYEN
Re-manie-ment, la médiocrité dans la continuité !
WAX DEUG
Affaire Khalifa Sall : après avoir terrassé l'immunité parlementaire, place ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 15 novembre 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Le coup de gueule de Bougane : « Sommes-nous maudits nous les Africains ? »
18/11/2017 - 15:50
Un Président qui incite sa population à la violence est un Président médiocr ...
14/11/2017 - 08:28
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 05 août 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Spécial plateau législatives 2017 : bilan des élections avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
"Autour du micro" reçoit le ministre des Sports, Matar Ba
AUTRES VIDEOS
Éventuelle levée de l'immunité parlementaire de Khalifa Sall: ses soutiens me ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017