Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CARTE BLANCHE
 
 
A qui veut l'entendre!
Publié le : Lundi 7 Août 2017 - 18:13 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 12 - Consulté : 1591 Imprimer
  Tous les débats télévisés, toutes les émissions de radios, tous les articles de journaux bref, l’actualité au Sénégal devrait être cette mascarade électorale à laquelle on a eu droit lors de ces joutes électorales MAIS hélas !!

Les informations sont distillées selon la volonté du Palais qui a fini par régler les arriérés de certaines organes de Presse et venir à bout des projets des autres et cela nous donne droit à des informations truquées pour manipuler l’opinion et semer la confusion dans la tête des autres. Nous nous sommes tous couchés convaincus de la victoire de Khalifa sur Dakar et réveillés avec de gros titres comme : DAKAR TOMBE !!!. Comme par miracle, les djinns sont apparus à 3 heures du matin pour renverser les tendances.

Lors des élections de 2000, c’était la Presse qui avait donné les résultats en direct et contraint le Président Abdou Diouf d’accepter la vérité des urnes, en 2012 cette même Presse bien que ayant contribué à la campagne de dénigrement de Wade avec les Latif Coulibaly, Souleymane Jules Diop…avait néanmoins fait respecter la volonté populaire.

Toutefois, depuis le début de la deuxième alternance, Macky en fin stratège parce que convaincu d’être arrivé accidentellement au Pouvoir, s’est doté du service des plus grands gueulards de la République en les appelant à ses cotés et fermé leur « bec » pour de bon, le Groupe TFM ( que j’ai baptisé depuis 4ans Tele Falate Macky ) devient ainsi le lieu d’une propagande manifeste et continue où ne sont recrutés que les beaux-parleurs pour nous tympaniser et les « belles filles » pour nous endormir et j’en passe.

N’oublions surtout pas les deux lieutenants du Macky, ces experts inventeurs des ordonnances ( aux temps du Parti Socialiste ) pour citer Niass et Tanor. Dès lors tous les ingrédients étaient réunis pour confisquer la volonté populaire et avec un Conseil Constitutionnel aux ordres la messe est dite.

   Après cette catastrophe inédite dans l’histoire du Sénégal, force est de reconnaitre qu’il est temps de s’arrêter et de faire une lecture lucide de la situation avec comme déterminateur commun : l’intérêt de la République. Ne jouons pas avec le feu car « on peut tromper une partie du peuple tout le temps et tout le peuple une partie du temps MAIS on ne peut tromper tout le peuple tout le temps » Abraham Lincoln. Alors tot ou tard cette bombe finira par exploser et croyez-moi elle ne n’épargnera personne.

En effet, depuis qu’il a été élu au suffrages universelles, le Président n’a fait que poser les jalons d’une dictature qui, aujourd’hui a atteint son paroxysme. Devant les regards des citoyens qui me semble t-il sont cloués par je ne sais quelle force obscure, le pays court droit vers l’apocalypse.

Il est aujourd’hui inévitable de s’organiser pour sauver ce pays et pour ce faire, il est nécessaire de ranger les intérêts crypto-personnels dans les tiroirs et faire face à cette dictature qu’on n’a fini de nous imposer.

Ces élections viennent de montrer toute l’incapacité, le je m’en foutisme dont fait monstre ce régime qui n’hésite point à brûler ce pays pour arriver à ses fin.

Après leur campagne de dénigrement dès les premières heures de son magistère, suivi par des emprisonnement tous azimut, ils ont testé leur machine à voler lors des élections communales à Saint-Louis, confisquant ainsi la victoire de Braya et cela avait bien fonctionné car tout le monde est resté muet face à cette épreuve de force flagrant.

Lors du referendum, 1200 bureaux de vote fictifs ont été crée et cela aussi est passé comme lettre à la poste devant le regard impuissant de l’opposition, c’est dire qu’on avait toutes les prémisses d’un vol généralisé lors de ces élections législatives et à tout cela s’ajoute la rétention des cartes d’électeurs, l’organisation d’un scrutin en plein hivernage, une organisation calamiteuses avec des bureaux sans bulletins de certains candidats, l’achat de conscience qui a atteint des degrés jamais égalé, le refus de nommer une personne neutre pour diriger les élections et pour terminer l’insolite implication du Ministre des finances dans la politique. A Touba, pour faire voter le minimum d’électeurs possible, un plan de sabotage a été mis en place. L’opinion a été préparé en accusant bien avant l’opposition d’avoir recruté des nervis pour saboter le vote . On nous prend pour des enfants pour oser nous parler de sabotage de l’opposition dans une ville où ce Pouvoir n’a jamais gagné.

Bref, que dire d’autre sinon devant cette situation parler haut et fort devient une obligation citoyenne et personne n’a le droit de faire la sourde oreille.

Nos vertus sont piétinées, notre histoire est ternie, notre foi est atteinte pour dire notre âme blessée. Ce pays est devenu méconnaissable, les citoyens qui le composent sont devenus tout d’un coup aphones en somme des bêtes de somme et l’appartenance ethnique commence à atteindre des degré alarmants dans ce pays qui s’est vendu au monde pour la Teranga qui le caractérise et cela rime avec tolérance et respect de l’autre.

Sachez que si nous perdons notre liberté de parole, nous perdons notre âme pour dire notre raison d’être, et que le silence est aussi forme de complicité ALORS osons nous défendre et défendre cette République que nos grand-père nous ont légué après d’énormes sacrifices afin que les générations futures puissent nous cités en exemple car : L’HEURE EST GRAVE !!!!

saa  kadior

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (12)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Londonboy - 07/08/2017 - 21h 31  
Merci saa kadior, bonne écriture qui reflète la réalité du quotidien senegalais. Wake up before it is too late.
Jacob - 08/08/2017 - 00h 11  
Sa cadior même les gens qui détestaient la politique ont décidé de s'investir..avec tout leur moyen...il ne reste qu'à mettre le feu au pays mais une chose est sûre..en 2019 il partira en paix inch allah..et c'est quelqu'un qui ne milite dans aucun parti politique qui le dit..sinon...les rancœurs se sont cristallisés chez des citoyens...ils n'ont qu'à se préparer ..ouvrir d'autres prison.. ces fétiches ne peuvent atteindre que les faibles d'esprit
Manla - 08/08/2017 - 00h 16  
j'ai eu honte de voir le Sénégal être la risée du monde.
Rosa Parks - 08/08/2017 - 00h 16  
Tout à fait d'accord!!!Que les Sénégalais sachent que cette devise "On nous tue mais on ne nous déshonore pas" n'est pas seulement celle de l'armée mais de tous les patriotes. Donc tout Sénégalais "debout" comme le clame notre hymne national doit en faire sienne.Ce qu’Allah a donné à l’Homme, nul ne peut le proscrire, quelque soit sa fonction! La liberté d’expression est un droit fondamental ! (Kou guiss nenn né nenna ngui !)Born free, Will die free!
Jacob - 08/08/2017 - 01h 05  
Ceux qui le présente comme un homme neuf qui va faire émerger le pays à partir d'une dictature éclairée (Sigh!) perdent leur temps..car tous les sénégalais savent d'où viennent les maquisards (segments les plus incompétents du PDS)...alors..où est le neuf pour quelqu.u qui a participeé de 2000 à 2012 à l'alternoce et qui fait maintenant pire et veut donner des leçons..à qui ? ils sont vraiment idiots ces mackysards maquilleurs mackyavélqiues du maquis..votre passé n'est pas si loin..à peine 6 ans...arrêtez de donner des leçons bon dieu...vous n,avez pas ce droit ni ce privilège..volez, mentez, trichez, fraudez, fétichés mai laissez-nous tranquille avec vos hordes de doulnalistes qui vos insultez avant (les faits sont là..même pas honte..quelqu'un m'insulte je le mets à côté d e moi me croyant plus intelligent...même Machiavel avait ses limites dans son de faire de ses ennemis des amis , de gouvernerLe silence d'un peuple profond est mépris
Macky voleur du siecle - 08/08/2017 - 01h 52  
wooooye ssathiéyyy dipelenn bande voleur ce gouvernement
Merci - 08/08/2017 - 06h 27  
lu et approuvéil faut arreter maky
Alternant - 08/08/2017 - 06h 36  
Macky est entrain de faire PIRE!!! que Me Wade pour son 3eme mandat... Pour se présenter avec un 3e mandat, le peuple est sorti dans la rue... Et là, Macky fait du waax-waaxett, modifie notre constitution avec un référendum bien truqué, emprisonne ses adversaires politiques, fait un hold-up électoral, ... et j'en passe. Pour maintenant, nous ôter notre liberté d'expressions...J'ai comme l'impression que nous sommes entrain de dormir, et qu'on réveillera que quand la bombe aura explosé... WIRI WIRI, DIAARI NDAARI...
Galsen - 08/08/2017 - 10h 28  
en tt cas le pays va mal les instutions qui devaient proteger le droits de citoyens n existe plus au senegal c est la loi du plus fort qui y reigne et on utilise ce pouvoir qui etait confié par le peuple negativement pour enciore plus nous asservir raison pour laquel les citoyens eux meme commence a prendre leur destin en main pour denoncer ces derives du pouvoir /on voit de plus en plus de video denoncant les magouilles de ces gens sans scrupule qui sont malheuresement arrivé au pouvoir par accident/louy diote diote neu le peuple lui meme est fatigué mais se laissent tjrrs asservir c est ce qui est enervant
LE RADAR - 08/08/2017 - 10h 54  
JE SUIS EXTREMEMENT PESSIMISTE CE PAYS N'A AUCUN AVENIR!AU GHANA DES ETUDIANTS METTENT SUR ORBITE UN SATELLITE PENDANT CE TEMPS AU SENEGAL ON NOUS PARLE DE MOUTONS DE TABASKI,DE PENDA BA OU D'AMY COLE DIENG OU DU PROCHAIN CONCERT DE YOUSSOU N'DOUR A BERCY,VOYEZ VOUS MEMES, C'A NE FAIT PAS SERIEUX DU TOUT!
Urube - 08/08/2017 - 11h 08  
1eremt il faut aller a la guerre contre les journaux propouvoir en les boycotant.on les connait c est le groupe de youssou ndour, yaham mbaye et madiambal diagne.2ememt il faut exgige de l opposition de reunir en 1 seul blog ou bien 2 en 2019 et surtout parler a nos soeurs de se reveiller.a chaque elections ce st nos soeurs qui les gatent avec les tissus et l argent. 3ememt a partir de maintenant c est a dire a du 1 septembre suivre le ministre de l interieur ses alles et venue meme a lexterieur.4 ememt comme on a 51% de l electorat,essaiyer se le maintenir en rapprochant de la population.merci
Rubi - 08/08/2017 - 18h 40  
bien dit saa cadior le pays va trés mal il faut réorganiser laisse les intérets crypto personnelle et travailler davantge pour que le sénégal aille de l'avant.VIVE LE SENEGAL
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
La methode mackienne..
L’art de dissimuler le présent dans le passé
Macky et sa caisse noire Aliou et sa caisse grise
La raison du plus fort
Le Sénégal de Macky et du Macky
Le Sénégal en liberté provisoire
Comment passer aux choses sérieuses si nous devons défendre des choses vitales ? LIBERTE ET JUSTICE
A qui veut l'entendre!
Faillite d’une législature l
CARTE BLANCHE......SÉNÉGAL : Le crépuscule des politiciens professionnels !
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 66280 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 58796 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 47107 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 41495 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 39623 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 17 octobre 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 17 octobre 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 11 octobre 2017
AUTRES AUDIOS ...
Rfm grand jury invite: Mbaye Gueye -15 octobre 2017
 
SCANDALES D'ETAT
   
DIX-MILLE HECTARES POUR AFRI PARTNERS - Dodel oppose son véto, dénonce le déc ...
16/10/2017 - 21:12
Bizarrerie à la Sar: 400 milliards de chiffre d’affaires et 7 millions de bé ...
13/10/2017 - 09:11
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall défiait les force de l'ordre vidéo
03/10/2017 - 10:03
Vidéo-Organisation des élections: quand Macky Sall récusait Ousmane Ngom et C ...
29/09/2017 - 10:44
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
La methode mackienne..
L'OEIL DU CITOYEN
Re-manie-ment, la médiocrité dans la continuité !
WAX DEUG
Le festin des pilleurs de la République : l’exemple de la Caisse des dépôts ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 11 octobre 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Affaire dite de rétro-commissions de 12 milliards:de quel côté la vérité se ...
16/10/2017 - 21:27
En pensant à Thomas Sankara...
15/10/2017 - 14:49
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 05 août 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Spécial plateau législatives 2017 : bilan des élections avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invité : Bamba Fall - 16 Aout 2017
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017