Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
WAX DEUG
 
 
SÉNÉGAL : FUITES AU BAC, LE VER EST DANS LE FRUIT !
Publié le : Dimanche 9 Juillet 2017 - 21:00 - Source : dakarmatin.com - Commentaires : 4 - Consulté : 3657 Imprimer

Contrairement à la tendance générale je ne suis pas étonné par le scandale des fuites des sujets d'examen du Bac qui se retrouvent dans les réseaux sociaux avant l'heure !

Au contraire je suis plutôt étonné que mes compatriotes soient étonnés par la survenue de ce scandale !
Mais bon sang ! On parle du Sénégal actuel !
Y aurait-il un autre Sénégal sur cette planète que celui qui est entouré par la Mauritanie, le Mali, la Guinée et la Guinée-Bissau ?

En vérité il y'a un autre Sénégal en effet : c'est ce Sénégal des Bisounours, qui existe dans l'imaginaire et les fantasmes de certains nostalgiques du Sénégal d'antan, ce Sénégal des "valeurs" où nous avions appris et assimilé la belle leçon que le Président Abraham LINCOLN demandait au professeur d'enseigner à son fils : 
" Il est plus honorable d'échouer que de tricher".

Réveillons-nous chers compatriotes, ce sénégal est fini, il n'existe plus que dans les rêves et fantasmes de certains.
Ces mêmes rêves et fantasmes qui les enchaînent encore et dont ils ont du mal à se défaire ( comme l'éternel fantasme de l'épopée de l'équipe de football du Sénégal de 2002).

La dure réalité il faut enfin la regarder de face, arrêter de se cacher derrière son petit doigt et chercher éternellement des bouc-émissaires pour se soustraire à nos responsabilités sur l'état de déliquescence et de détérioration de cette société.

Je rappelle toujours ces vérités de Serigne Cheîkh Ahmed Tidjane SY Al Maktoum RTA :
"Les valeurs et les nobles caractères comme la franchise, la sincérité, la fidélité, la droiture etc... ont fait leurs valises et retournent au Ciel auprès d'Allah SWT d'où ils étaient descendus sur terre car leur séjour terrestre est arrivé à son terme".

Nombreux sont ceux qui pointent un doigt accusateur exclusif sur les autorités et oublient de confesser leur part de responsabilité. 
Tous coupables ! Tous responsables ! C'est ça la vérité. Le cancer est en nous : le problème du Sénégal ce n'est pas seulement un problème de dirigeant, c'est aussi et surtout son peuple (chaque peuple a les dirigeants qu'il mérite).

Un de mes amis disait à juste titre que les délibérations du conseil des ministres se retrouvent sur la place publique avant le communiqué officiel, les résultats d'autopsie, les bulletins de santé d'honnêtes citoyens ainsi que les éléments des magistrats instructeurs se retrouvent dans la presse avec force détails.
Je rajoute que "les responsables" politiques, les autorités qui ont occupé des postes de responsabilité au plus haut sommet de l'Etat, aussitôt qu'ils sont privés de leurs strapontins, menacent de faire du déballage : si je parle la République s'effondre, retenez-moi sinon je fais des révélations fracassantes qui vont éclabousser la République etc...

Ce vilain chantage est devenu la règle dans ce Sénégal. Dans ces circonstances comment s'étonner que des sujets d'examen fassent l'objet de fuites ? Les sujets sont rédigés par des sénégalais authentiques, leur confidentialité et leur verrouillage incombent à des sénégalais qui vivent dans ce même Sénégal et dont certains partagent les mêmes tares, les mêmes défauts que certains de leurs compatriotes comme la tortuosité, la roublardise, la cupidité etc...

Ce scandale de fuites ne sort pas ex-nihilo et ne tombe pas du ciel tout d'un coup !

L'une des rares occasions où je partage entièrement et sans réserve un point de vue de la TFM c'est son slogan plus que pertinent :
"Miroir du Sénégal".
Le VRAI visage du Sénégal est celui qui se reflète sur les écrans de cette télé. J'ai fustigé et attiré l'attention sur le danger que constitue le "Festival Salam" qui s'est mué en une rivalité ou mieux une guerre fratricide entre Tarikha.
Jamais on avait assisté à une escalade de violence verbale pareille entre Tarikha et par presse interposée (le feuilleton Iran Ndao Ahmed Khalifa Niasse avec un 3e invité surprise en la personne de Abdoulaye Mbaye PEKH est là pour l'illustrer).


«En vérité, Allâh ne modifie point l’état d’un peuple, tant que les gens le composant ne modifient pas ce qui est en eux-mêmes» (Sourate Ar Ra’d verset 11).

La solution de ce Pays réside dans l'application de ce verset du Saint Coran.
À bon entendeur....
Pauvre Pays ! C'est pathétique !
Mamadou Mansour Diouf 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Mayday - 09/07/2017 - 22h 10  
un diagnostic plus poussé aurait conduit au triste constat de l'aboutissement de l'Islam confrérique. Un système ne vaut que par ses résultats. Les gens honnêtes citoyens ont alertés en disant la vois suivie n'est même celle des fondateurs des confréries , on les a taxés de Ibadous, puis de salafistes de wahhabistes et enfin de terroristes. Mais comme seule la vérité est révolutionnaire, on assiste de plus en plus à émergence de voix (venant de l'intérieur des confréries) pour dénoncer les déviations et dérives constatées.Ils sont au pied du mur, Soit ils ont la sagesse de s"arrêter où le mur les fera disparaître. .
Azou - 10/07/2017 - 00h 31  
Si on pousse votre raisonnement, on devra conclure à la faillite des religions tout court !! Après des dizaines de siècles d'existence, elles ne sont arrivées à changer les hommes d'un iota !! Ils sont restés tels qu'ils étaient au tout début: égoïste, cruels, cupides et démoniaques ( le seul animal en mesure de faire du mal !pour le mal, en toute conscience)!Doit on condamner les religions pour autant? Non bien sûr ! La vie serait invivable si elles n'existaient pas. Elles fondent les liens sociaux et les grandes civilisations !!L'islam confrerique, c'est notre repère , nous sénégalais! Tolérant , digne et ouvert! Saper ses fondements produirait le chaos dans ce pays! Avant les confréries, c'était les tiedos : société hyper hierarchisee, viols de masse, rapt, rapines, massacres et esclavagisme , fétichisme etc. Leur éthique chevaleresque à fait long feu face à la puissance des canons des colons! Une éthique fondée sur l'impuissance de leurs faiblesse matérielle , protectrice des dominants et très dur pour la grande masse de badolos. Donc lâche! Quant aux islamistes, pourfendeurs des confréries, on les a vu a l'œuvre tout près de chez nous au Mali! Des barbares tout droit sortis du moyen âge, intolérants, violents, totalement extravertis avec leur volonté de nous changer en afghans !! C'est une idéologie prétentieuse avec cette volonté de changer les hommes , une vision fasciste et totalitaire !! La morale, elle est personnelle!! "À chacun, sa tombe"
MDC - 10/07/2017 - 09h 20  
Bonne analyse et pas de secret. Celui qui fait le bien le verra, celui qui fait le mal le verra. Dommage si le Président de la République et nos dirigeants ne respectent pas leur parole, ne posent pas d'actes concrets et sérieux... Il faut sanctionner positivement ou négativement sinon les elections une manière de montrer qu'on tient à nos valeurs..Travaillons et se baser sur nous même ne pas suivre la facilité..
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de règne !
Affaire Khalifa Sall : après avoir terrassé l'immunité parlementaire, place à sa levée !
SÉNÉGAL : L'art d'opposer des victimes les unes aux autres !
Le festin des pilleurs de la République : l’exemple de la Caisse des dépôts et consignations
Sénégal: où est passé le délit d'offense au chef de l'Etat ?
SÉNÉGAL : La République du reniement ou Le Hit-parade du "Wax waxeet".
Législatives 2017-Le bétisier n°11: Paix définitive en Casamance ou mirage?
Onde de choc dans un pays qui va mal !
SÉNÉGAL : FUITES AU BAC, LE VER EST DANS LE FRUIT !
 
 
LES PLUS POPULAIRES
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 137044 fois
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 93650 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 69314 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 59165 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 58612 fois
 
   
POSTS ADAMA GAYE
Au secours, sociologues !
CONTRIBUTIONS
Après l'année social, l'annus horribilis !
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 11 décembre 2019
AUTRES AUDIOS ...
Face à Pape Alé, Moustapha Cissé Lo crache ses vérités
 
SCANDALES D'ETAT
   
Le contrat Akilee, un scandale qui secoue la Senelec
05/12/2019 - 12:55
Ministère de l’hydraulique: Un demi-milliard Fcfa envolés
05/12/2019 - 11:48
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Vidéo ....Quand Birama traitait les étudiants de fils de pute...
12/09/2019 - 09:48
Quand Me Ousmane Seye se prononçait sur la décision de la CEDEAO sur l’affai ...
24/05/2019 - 13:24
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky Sall ou l’art de l’escroquerie politique
L'OEIL DU CITOYEN
<< Set setal >> politico-religieux !
WAX DEUG
Mutation du griotisme au Sénégal : La presse en otage !
AUTRES ...
Voici la chronique du 11 décembre 2019
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Après l'année social, l'annus horribilis !
10/12/2019 - 14:42
LETTREA GUY MARIUS SAGNA, DR BABACAR DIOP ET LES AUTRES…
09/12/2019 - 11:15
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 13 octobre 2018 avec Pape Alé Niang - invité commissaire Abd ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 10 octobre 2018 avec Pape Alé Niang : une démocratie capturée
AUTOUR DU MICRO
Face à Pape Alé, Moustapha Cissé Lo crache ses vérités
AUTRES VIDEOS
Le Scandale Du Siècle : Pétrole & Gaz au Sénégal (BBC News Afrique)
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017