Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Elections législatives: Ismaël Madior Fall «reformate» le député
Publié le : Lundi 19 Juin 2017 - 08:55 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 5 - Consulté : 519 Imprimer
Le 30 juillet, les Sénégalais désigneront les 165 députés qui siégeront à l’Assemblée nationale pour les cinq prochaines années. Tour d’horizon du rôle concret qu’occupe le député.

Au fait, un député, ça sert à quoi?  Représente-t-il  la Nation et doit-il donc parler au nom de l’intérêt général ? Le séminaire de BBY sur le rôle et la place du député dans un régime présidentiel a servi de prétexte pour passer en revue l’état et le rôle de l’institution parlementaire. A ce propos, le Pr Ismaila Madior Fall, faisant le bilan de l’institution parlementaire, a noté des acquis importants, des indépendances à nos jours. ‘’Nous avons dans l’ensemble, une Assemblée nationale performante, avec une institution forte qui n’a jamais eu de rupture, ni de discontinuité, avec une infrastructure parlementaire et une tradition parlementaire qui fait office de référence dans la sous-région’’, a magnifié le Pr Fall. Mais le spécialiste du droit constitutionnel et par ailleurs ministre-conseiller à la présidence de la République, a fait cas de quelques insuffisances et les faiblesses de l’institution parlementaire, ainsi que les défis à relever, notamment pour la future Assemblée nationale. ‘’Pour la prochaine législative, suggère-t-il, les nouveaux députés doivent s’employer à avoir une charte de réformes en profondeur de l’Assemblée, afin de la hisser à la fois au niveau des standards parlementaires, mais surtout l’arborer tout simplement au niveau de la démocratie sénégalaise.’’ ‘’L’Assemblée nationale doit par exemple s’atteler à perfectionner son arsenal juridique, tel que prévu par la réforme constitutionnelle du 20 mars 2016, qui prévoit que son règlement intérieur devienne une loi organique’’, a soutenu Ismaila Madior Fall. Qui ajoute : ‘’Dans la prochaine législature, il est important que cette loi organique soit adoptée, parce qu’elle va permettre de régler toutes les lacunes, tous les problèmes, tous les dysfonctionnements, toutes les insuffisances qu’on a observés pendant les législatures précédentes’’. Il a également  mis l’accent sur la nécessité d’instaurer la règle de la bonne gouvernance interne à l’AN, à un moment où la bonne gouvernance et la transparence ont envahi tous les secteurs de l’Etat. Il a en outre plaidé en faveur de la mise en place d’une expertise appropriée pour appuyer et accompagner le député, qu’il trouve relativement seul dans l’exercice de sa mission. ‘’L’Assemblée nationale, poursuit-il, doit se soumettre au contrôle des institutions supérieures de contrôle, comme la Cour des comptes’’.

‘’L’Assemblée n’a pas pour vocation de proposer des lois’’

Toujours est-il que selon le Pr Ismaila Madior Fall, l’Assemblée nationale n’a pas pour vocation de proposer des lois. « On entend des gens qui se plaignent de cela, et disent que la législature n’a fait aucune proposition de loi. Mais aujourd’hui, le rôle des parlements contemporains n’est pas de proposer la loi. Plus de 95% des lois proviennent de l’exécutif, la vocation d’un parlement contemporain, ce n’est pas de faire des propositions de loi », a précisé le Pr. Fall. A son avis, ‘’les propositions de loi ne sont pas un critère pertinent pour évaluer une Assemblée nationale.’’ D’après lui, l’élaboration d’une proposition de loi suppose une expertise. Ce qui n’existe toujours pas à l’assemblée. A signaler que cette conférence publique de BBY ‘’sur le rôle et la place du député dans un régime présidentiel’’, s’est déroulée en présence d’Ousmane Tanor Dieng, secrétaire général du Ps et président du Haut conseil des collectivités territoriales, de Mor Ngom, coordonnateur adjoint des cadres de l’Apr, d’Abdoulaye Makhtar Diop Grand Serigne de Dakar…

Rewmi
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Parlementariste - 19/06/2017 - 09h 19  
"...la mise en place d’une expertise appropriée pour appuyer et accompagner le député, qu’il trouve relativement seul dans l’exercice de sa mission.‘’À QUOI SERVENT ALORS LES COMMISSIONS SPÉCIALISÉES ? LESDITES COMMISSIONS PEUVENT CERTAINEMENT REQUÉRIR LES CONSEILS D'UN EXPERT DANS LE DOMAINE CONCERNÉ NE SERAIT-CE QUE POUR SE CRÉDIBILISER. LES DÉPUTÉS SE SONT PORTÉS LIBREMENT CANDIDATS À LA REPRÉSENTATION DU PEUPLE.
EVA - 19/06/2017 - 09h 29  
A LA PLACE DE L'AVOCAT, ON S'ATTENDAIT PLUTÔT A DES SUGGESTIONS REVOLUTIONNAIRES POUR REPONDRE AUX ASPIRATIONS DU PEUPLE PLUTÔT QUE DE SINGER CE QUI SE FAIT AILLEURS, OBJET DE RECUSATION (ABSENTATIONS LORS D'ELECTIONS).
Khound - 19/06/2017 - 14h 18  
L’élaboration d’une proposition de loi suppose une expertise. Ce qui n’existe toujours pas à l’assemblée.A quoi sert l'assemblée nationale alors???
Mady - 19/06/2017 - 17h 41  
Le professeur ignore t-il que la loi est la volonté du souverain,dans ce cas le peuple?Ce peuple exprime ses volontés par le bias du parlement qui le représenté.Cette homme est incompétent et dangereux.Il doit être dénoncé.
Mayday - 19/06/2017 - 22h 58  
Traite de Korité oblige , revoilà le fameux tailleur .Sacré Madior!
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Audience devant la Cour suprême: jour de vérité pour Khalifa Sall
Justice sénégalaise: des libertés provisoires presque…définitives
C’est quoi, ce nouveau partage de la SAR ?
Locafrique va se substituer à Ben Laden Group: 400 milliards pour sauver la Sar
Universités publiques : Risque de pénurie d’enseignants
Guéguerre de multinationales autour du pétrole au Sénégal
28 pêcheurs sénégalais expulsés de la Mauritanie
Le brillantissime Daouda Diallo
Seydou Guèye-liberté provisoire d’Amy Collé et Cie : «l’action publique n’est pas éteinte»
Législatives du 30 juillet: les sages rejettent les recours de l'opposition et valident les résultats provisoires
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 63652 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 55932 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 45417 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 40589 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 38184 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 14 août 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 14 Août 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 16 Août 2017
AUTRES AUDIOS ...
Audio-Idy pilonne le manque d’unité de l’opposition
 
SCANDALES D'ETAT
   
Affaires Bictogo, Petro-Tim, BDK Aliou Sall, Ndèye Katy Fall...: l'OFNAC, le ci ...
14/08/2017 - 16:12
Scandale de la SAR : 15 millions de dollars mis en cause
14/08/2017 - 11:15
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Il y a 2 mois, Aminata Lô Dieng comparait Macky à Djimbory, aujourd’hui, ell ...
22/07/2017 - 10:07
Audio-Quand Macky Sall dénonçait la rétention des cartes et les achats de con ...
19/07/2017 - 09:50
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Comment passer aux choses sérieuses si nous devons défendre des choses vitales ...
L'OEIL DU CITOYEN
Halte à la xénophobie et à l'ethnocentrisme politicien !!!
WAX DEUG
Législatives 2017-Le bétisier n°11: Paix définitive en Casamance ou mirage?
AUTRES ...
Voici la chronique du 16 Août 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
SEN PETIT GALLE : la vache laitière de Prince Art
16/08/2017 - 12:53
Et maintenant? Attaquons les racines du mal...
16/08/2017 - 08:08
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 05 août 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Spécial plateau législatives 2017 : bilan des élections avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invité : Bamba Fall - 16 Aout 2017
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017