Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Attribution des licences MVNO Les bizarreries d’une attribution intrigante
Publié le : Lundi 12 Juin 2017 - 20:57 - Source : Afriquemidi - Commentaires : 3 - Consulté : 2034 Imprimer

La grande intrigue. Telle pourrait être qualifié le processus d’attribution des licences Mvno. Tellement intrigante que l’on pourrait s’y perdre par le fait de bizarreries et de faits du Prince. En attendant que plusieurs soumissionnaires déposent des recours auprès de l’autorité de régulation pour contester l’attribution provisoire des licences MVNO, force est de constater que plusieurs manquements ont émaillé la procédure sapant ainsi deux principes de base : le non-respect des règles de confidentialité définies dans le règlement de l’appel à candidatures et l’opacité qui a gouverné toute la procédure. Il s’y ajoute que certaines offres techniquement conformes et qualifiées dépassent les 300 millions alors que celles retenues se limitent à 300 millions. Et encore…

Retour sur une affaire ténébreuse

Des sources autorisées, la sortie médiatique du Directeur des affaires juridiques de l’ARTP relative à l’attribution des licences MVNO a été inopportune et maladroite tellement elle foule au pied deux articles du règlement de l’appel public à candidatures (RAC), relatifs au respect des règles de confidentialité. Il s’agit des articles 3.3 et 5.14 ci-dessous. Plus grave, ces dispositions ont été violées par l’autorité censée en assurer leur application en communiquant à l’opinion publique les résultats provisoires et à l’insu des soumissionnaires ayant répondu à l’appel d’offres. Que disent ces dispositions citées plus haut ? « le candidat s’interdit toute communication sur le processus, son déroulement et les résultats de l’appel public à candidature » et ence qui concerne l’autorité contractante il est clairement mentionné que « Les informations données dans le DAC ainsi que l’ensemble des documents du DAC sont confidentiels et chaque Candidat à l’Attribution s’interdit, directement ou à travers les personnes qui auraient pris connaissance de ces informations et documents dans le cadre du présent appel public à candidatures, de les diffuser ou d’en révéler le contenu à des tiers, qu’il remette effectivement un dossier de candidature ou non ».

Pour notre interlocuteur « Tous les éléments fournis par le Candidat à l’Attribution dans son dossier de candidature sont confidentiels, à l’exception de ceux dont la publication dans le procès-verbal d’évaluation préparé par la Commission d’évaluation et dans le rapport d’évaluation préparé par l’ARTP est rendue nécessaire. Les éléments en relation avec les prix et la stratégie commerciale du Candidat à l’Attribution seront maintenus confidentiels.

Sur un tout autre aspect, des soumissionnaires dont les offres techniquement conformes au cahier des charges dépassaient les 300 millions ont été écartés là où les attributaires provisoires ont émis des offres financières se limitant à 300 millions.

En ce qui concerne l’opacité le RAC est clair sur les trois phases de sélection : D’abord la recevabilité basée sur le contenu documentaire. C’est durant cette phase que 2 soumissionnaires sur les 11 ont été éliminés car ils n’ont pas obtenu l’accord de principe d’un opérateur. Ensuite la phase de qualification dont les critères sont annoncés à l’article 7.2 du RAC. Il s’agit de (1) Justifier d’une expérience avérée, d’au moins quatre années, dans l’activité de MVNO ; et (2) Justifier de l’exercice de l’activité de MVNO dans au moins un pays.

Une fois ces deux étapes franchies, on passe à la phase de sélection dont le critère discriminant est l’offre financière la plus élevée. Par ailleurs, il est indiqué que les candidats ayant satisfait aux critères techniques, seront invités pour l’ouverture et la lecture des offres financières. Cependant, à la lecture des propos du Directeur des affaires juridiques de l’ARTP, il semblerait que seul un candidat par opérateur a satisfait aux critères techniques. Ceci est impossible, au regard dela qualité de certains dossiers techniques non retenu que nous avons pu consulter, avec l’avis éclairé d’experts dans le domaine. Dans ce cas, le RAC tel qu’édicté devait conduire à sélectionner au minimum deux soumissionnaires par opérateur, satisfaisant les critères techniques et les départager sur la base des offres financières.

Par ailleurs, pour un appel à candidatures aussi stratégique, il est curieux de constater que 3 jours auront suffi pour désigner les attributaires provisoires ; alors que le DAC stipulait un délai de 10 jours. En effet compte tenu des enjeux et de la technicité du dossier, ce délai indiqué de 10 jours auraient dû être mis à profit pour étudier avec plus de rigueur le contenu des offres et pourquoi pas convoquer les soumissionnaires pour des séances de présentation, de demande éclaircissements et demande d’information de la Commission. Le fait d’entendre les soumissionnaires pouvait aider certains membres de la Commission, en particulier ceux qui ne sont pas des spécialistes du domaine des télécommunications.

 

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Pape - 13/06/2017 - 09h 09  
Pape soit plus serieux, c'est des senegalais qui ont gagnés le marché c'est l'essentiel , ou bien tu aurais aimé à ce qu'on donne ça au plus offrant c'est à dire les multinationales.Il faut etre patriote comme le slogande ton ami sonko et ne pas toujours chercher à dramatiger ce qui ne l'ai pas
Kenzoo34000 - 13/06/2017 - 09h 14  
Ce n'est pas parce que les senegalais ont remporté le marché qu'on ne doit pas respecter les règles, sinon a quoi bon les faire. Sans règles, c'est anarchie, cooruption et bamboula.
Senegal - 13/06/2017 - 10h 29  
mais c'est koi le problème vraiment je ne comprend pas . pape alè donne nous plus d'information
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Ismaëla Madior Fall : l’homme aux mille visages
Ndongo Samba Sylla " Conviction républicaine , c'est de la propagande politique..."
Le dessert colonial ou la bourde indigène de Mr. Macky Sall
Audit des bourses: La balle est désormais dans le camp de Macky Sall
50 ans après, ressusciter l’esprit de mai 68 !
AFFAIRE MAKKA OU BAKKA : LA MACHINATION DIABOLIQUE CONTRE IDRISSA SECK.
L'obligation de réserve devenue obsolète ?
Augustin Senghor:‘’Cette équipe nationale, ce n’est pas seulement du talent mais aussi des valeurs morales et patriotiques’’
Russie 2018 : Macky sera au mondial
Russie 2018:Macky dope les Lions : "Soyez forts, sans complexe ni peur"
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Un scandale de 150 milliards F à Air Sénégal SA
Evasion fiscale autour de 49 milliards: Les WestAfricaleaks indexent Gco au Sénégal
COMMISSION DE 5 MILLIONS D'EUROS - Farba Ngom blanchi par Itoc Sa et son Président
Farba Ngom au coeur de plusieurs scandales financiers qui secouent la république ?
Zones d'ombre sur le marché de deux stations d'essence AIBD-Dakar: Senac bloque la construction
400 milliards de marchés ‘’fictifs’’, blocage du budget: La Sar toujours dans l’impasse
SAR-Un gap de 40 milliards laissé par l'ancien DG, un contrat de 400 milliards passé sans l'accord du Conseil d'administration avec Oryx: Macky est-il informé?
TER: la facture passe de 568 à 738 milliards 400 millions après la signature d'un avenant à 30% avec Alstom
SAR : Polémique autour d’un trou de 40 milliards et d’un contrat de 400 milliards
Décodeurs HD: Canal offre en France et vend au Sénégal
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74067 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 68311 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 52906 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45210 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44146 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 23 mai 2018
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro : " Les sénégalais doivent se battre pour arrêter cett ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Un scandale de 150 milliards F à Air Sénégal SA
25/05/2018 - 13:02
Evasion fiscale autour de 49 milliards: Les WestAfricaleaks indexent Gco au Sén ...
23/05/2018 - 18:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
« Chronique Afrique Debout » La loi Asile et Immigration : indignation et ém ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de rè ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 23 mai 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Ismaëla Madior Fall : l’homme aux mille visages
28/05/2018 - 07:22
Le dessert colonial ou la bourde indigène de Mr. Macky Sall
28/05/2018 - 07:23
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro : " Les sénégalais doivent se battre pour arrêter cette spira ...
AUTRES VIDEOS
2ème partie Ça Me Dit Mag du 12 mai 2018 avec Aape Alé Niang - visite à la m ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017