Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SCANDALES D'ETAT
 
 
Enquête-L’incroyable bamboula au FAISE
Publié le : Vendredi 19 Mai 2017 - 11:14 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 26 - Consulté : 8222 Imprimer
Flambée des salaires, népotisme, injustices, distribution effrénée d’argent, voilà la nouvelle vie du Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE). Rien, vraisemblablement, ne peut arrêter l’Administrateur de cette institution, Mme Nata Mbacké Samb.


Une incroyable gestion népotiste qui foule aux pieds les règles administratives a cours au Fonds d’Appui à l’Investissement des Sénégalais de l’Extérieur (FAISE). Cet instrument sorti de l’imagination fertile de l’ancien président de la République, Me Abdoulaye Wade, a été créé par le décret n° 2008-635 du 11 juin 2008. L’idée à la base de sa création est de porter secours aux émigrés sénégalais. Wade dont la « générosité » est connue de tous n’avait malgré tout affecté au Faise que quelque 340 millions de FCFA. Aujourd’hui, le budget est de 3 milliards de FCFA. Jusque-là rien de répréhensible si ce ne sont les subites libéralités auxquelles se livre l’Administrateur du Fonds, Mme Sokhna Nata Mbacké Samb.

Sitôt nommée, fort d’un CV « imposant », fantaisiste, diront à tort ou à raison, les mauvaises langues, a entrepris une discrète opération d’autonomisation de sa structure. Elle qui a, selon une source proche de l’ancienne ministre délégué, Seynabou Gaye Touré, longtemps fait le pied de grue au bureau de Mme Touré. Première cible, la Dgse. La tutelle du directeur général des Sénégalais de l’Extérieur Sory Kaba, sans doute, trop encombrante, ne lui plaît guère. Elle clame haut et fort que son supérieur hiérarchique est le ministre Mankeur Ndiaye. Là, les textes lui donnent raison. Ragaillardie par ce succès, elle ouvre d’autres hostilités contre, tout d’abord, la Direction à l’appui aux investissements et aux projets (Daip) dont elle tiendrait à réduire l’influence. Impossible ! Le directeur de la Daip lui tient tête. Elle baisse la garde. Mais, elle remporte son combat contre le gestionnaire. Ce dernier était le financier du Faise du temps où Sory Kaba en était l’administrateur. Puis c’est au tour de l’assistante. La chirurgie est parfaite lorsqu’elle finit par se débarrasser du disque dur de la boîte, Souleymane Diallo. Progressivement, s’installe une équipe dévouée à sa cause et aux fonctions visiblement fantaisistes. Pour « dissoudre » le trop-plein de nouvelles recrues dans le Faise, Mme Samb opère des transformations dans ses locaux et change le mobilier. Jusque-là, sans doute, rien de trop grave.

En mars 2015, commence le vrai combat. Mme Mbacké veut muter le Faise en agence pour donner une caution légale à cette gestion dispendieuse. «L’administrateur du Faise flanqué de son équipe de conseillers s’était rendu à la primature. Une réunion est convoquée autour du secrétaire général adjoint du gouvernement, le magistrat Cheikh Dieng. Elle demande une mutation du Faise en…Agence », raconte une source qui préfère garder l’anonymat. Une doléance qui tombe mal d’autant que son mentor, Macky Sall a depuis quelque temps opéré une chasse aux nombreuses agences superflues et clientélistes laissées par Wade. «En un rien de temps, le secrétaire général adjoint démonte, au cours de la réunion, les ambitions de Mme Nata Mbacké Samb et lui fait remarquer que le Faise n’a point les caractéristiques pour être érigé en Agence. Cheikh Dieng lève aussitôt la séance au grand dam de Mme Samb », ajoute notre interlocuteur. Il faut  noter que le Sieur Dieng venait d’ailleurs juste d’être nommé à ce poste pour pallier les carences en matière de rédaction juridique et de conformité des actes pris par le gouvernement.

Il faut noter que le gouvernement avait supprimé une dizaine d’agences, en 2012, à la faveur du changement de régime. Une manière de rationaliser les agences qui commençait à pulluler. Mais, cette décision n’est pas sans conséquence. Après une âpre bagarre judiciaire, l’Etat a finalement consenti à indemniser les travailleurs des agences dissoutes à hauteur de 300 millions. D’autres ex-agents sont intégrés dans la Fonction publique. C’est pour éviter les écueils de «l’agencialisation» que l’autorité veille scrupuleusement à la création des agences. Malgré les efforts de l’Etat, le FMI a exhorté au mois d’avril dernier le gouvernement à réduire davantage les agences.

 Une agence de faite

En dépit de cette situation, Mme Samb n’en démord pas pour autant dans son projet de faire du Faise une…Agence. Selon plusieurs sources, elle passe alors outre les observations du juge Cheikh Dieng et du Faise une agence de fait mais pas de droit.

Les salaires, premier secteur juteux, flambent. Le contractuel touche entre 350 000 FCFA et 450 000 FCFA. La Responsable de la Division Partenariat et Projets perçoit un million. Tout est aligné sur les émoluments des agences. Ça recrute de partout. «La petite amie du fils de l’Administrateur est contractuelle », nous rapporte notre source. Son propre fils n’est pas recruté mais, tout porte à croire, que le jeune, la trentaine, ne se plaint guère. Lui qui passe des journées entières au Faise. Une équipe audiovisuelle est embauchée alors qu’il y a un service de communication au Faise et au Ministère des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur.

 Mme Samb qui voit tout en grand se paie une grosse Range Rover à la place du véhicule en bon état que lui a légué son prédécesseur. Le Faise qui se sent à l’étroit avec la flambée des recrutements déménage à la Cité Keur Gorgui. De nouvelles dépenses sont engagées pour le mobilier et autres matériels de bureau. Aujourd’hui, du fait des nombreux recrutements, les deux appartements loués à la cité Keur Gorgui ne suffisent plus à accueillir les agents du Faise.

 

 Elle marque la distance avec la tutelle en créant son propre site internet alors le ministère en a déjà.  

La barre est franchie lors de l’Expo Milan 2015, en Italie. Mme Nata Mbacké Samb fait le plein de représentants. Au total 6 à 7 personnes sont convoyés. Parmi les heureux missionnaires figurent le jeune chauffeur de l’Administrateur, son fils et sa petite amie. Tous pris en charge par le Faise.

Mme Mbacké  ne se sent pas lésée dans cette situation. Elle qui a bâti en un temps record une villa d’une valeur de plus 100 millions aux HLM grand Yoff.

 Les bénéficiaires des financements livrés à la voracité des banques

Seule maître à bord, l’Administrateur du Faise déroule librement son plan. Comme en atteste les nouvelles dispositions pour l’accès aux fonds alloués aux émigrés. Désormais, il faut, en effet, débourser en liquide 10 % du montant sollicité pour toucher au financement sollicité. Ce n’était nullement le cas avant. Pourquoi cette subite mutation ? Une source proche de l’institution confie que le taux de remboursement des financements antérieurs est dérisoire. Ainsi, pour contraindre les bénéficiaires à payer leur dette, le Faise les livre aux banques qui leur exigent un apport liquide de 10 %. En plus le taux de 6% appliqué par Fonds d’aide est excessif et contribue grandement à un faible remboursement.

Au moment où les bénéficiaires sont pressurés, des sommes faramineuses sont distribuées aux femmes de la Diaspora sans aucun apport. C’est le cas en juillet dernier où Mme Mbacké a distribué 150 millions de FCFA au Congo. La même opération a été rééditée au Burkina Faso où le choix des bénéficiaires laisse transparaître une politisation à outrance du Faise. En France, le Faise a dégainé 200 millions de FCFA, à Bruxelles 100 millions de FCFA. Sans compter qu’en Italie, au Mali, en Mauritanie, etc. les femmes se sont vues arrosées de billets de banque sans les 10 % que les banques réclament. Cette gestion de Mme Mbacké est rendue possible par la complicité de certains responsables. « Mme Mbacké a quasiment dans sa poche Bakasso Gassama, le nouveau directeur de la Daip et Sory Kaba le Directeur général des Sénégalais de l’extérieur. Tous les deux refusent d’ouvrir les yeux », soupire un employé du Faise.   

 

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (26)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Salonic - 19/05/2017 - 11h 27  
Macky Sall rek mognou yapp,avec ça nga diape notre Grand MAIRE Khalifa teutch ko si kassobi baparé di yakh déram té défoule loudoul ligueyeul wa Sénégal surtout wa ndakarou.Un président aussi faible que Macky n'existe qu'au Sénégal et personne n'a le droit de dire son mot.Liffi dieuléwone Wade dinala toroxal bala ngaye toroxal wa Sénégal.Wassalam
AD - 19/05/2017 - 11h 34  
ça c'est le Sénégal du Yonou Yokouté.C'est malheureux de voir ce genre d'individu pilulé dans notre administration .Cependant rien de surprenant !wait and see!
Ilkay - 19/05/2017 - 12h 05  
Mais l'Africain a un sacré problème avec le bien public, pour mener sa fonction de Directeur ou d'Administrateur, est on obligé de rouler en véhicule de fonction hyper luxueux, qu'est ce que ça a voir avec la compétence ou le travail bien fait?Pitié de nous
Fonds - 19/05/2017 - 13h 03  
Tout les fonds existant au Sénégal fonctionnent de la même façon. Les administrateurs ont tous construit de grandes villas et des véhicules de luxe.....
DEUG REK - 19/05/2017 - 13h 56  
L OPPOSITION A BESOIN DE CES MEDIOCRES POUR FRAPPER LA OU CELA FAIT MAL.. CETTE GRANDE GRIOTE S INSCRIT BIEN DANS LA PHILOSOPHIE DU PSE...ET DE LA DIPLOMATIE...C EST UNE AWA COUDOU NDIAYE DE L APR...AU MOMENT OU KHALIFA SALL MOISIT EN PRISON....VOILA L 4 EXECUTION DE NOTRE POLITIQUE EXTERIEURE MAE MANKEUR ...VOILA COMMENT EST DIRIGEE NOTRE ADMINISTRATION AU MOMENT OU NOTRE VIEILLE MACHINE 'RADIOTHÉRAPIQUE EST EN..PANNE ...ET QU ON N 'A PAS D 'EAU ET DE CAMIONS CITERNES POUR VENIR A BOUT UN INCENDIE ...PAUVRE SENEGAL AU PAYS DU VERBE....LES SENEGALAIS DE L EXTERIEUR VONT DEMANDER LE DÉPART DE MACKY A CAUSE DE SA POLITIQUE EXTERIEURE.
Le Républicain - 19/05/2017 - 14h 13  
IL y a des choses plus graves dans ce FAISE, ce que cet article viens de révéler n'est que la face visible de la montagne de scandales. Ce Responsable de la Division Partenariat et Projets qui perçoit un million et par ailleurs, protégé et complice de l'administrateur a déjà acheté plusieurs terrain à l'image de son administrateur qui s'est payé une maison. De l autre coté les frères et enfants de administrateur deviennent des fournisseurs et prestataires de services ou mieux, bénéficiaire de ce mémé fonds destiné aux émigrés. Il ne faut surtout pas dire que c'est la responsabilité du Président de la République. Voici des personnes qui n'avaient rien, même pas un billet de taxi, avant leur nominations, et qui se retrouvent avec la confiance du Chef de l'Etat, sans pour autant avoir l'expertise de leur rôle et la modestie nécessaire pour avoir la tète sur les épaules. Le jour sera levé sur ce qui se passe réellement dans cette structure.
Deug - 19/05/2017 - 15h 35  
Arrêter de dire ce que vous ne maîtrisez pas. Tout ceci n'est qu'un tissu de mensonges et rien d'autre.La dame dont vous parlez se tue pour la diaspora et l'entreprenariat féminin.Arrêtez de dénigrer les gens sans les connaître et ne croyez pas à tout ce que vous lisez.
FA - 19/05/2017 - 15h 55  
Malheureusement c'est de la sorte que fonctionne tous les services de l'Etat, Agences comprises. Il n'y a point de rigueur dans toutes ces gestions d'Administration ; comme si les responsables étaient persuadés que rien ne leur arriverait, puisqu'ils sont de l'APR. Macky a montré la voie et tout le monde suit au détriment du peuple. Vive l'émergence!
Landing Diémé - 19/05/2017 - 16h 23  
Malheureusement on n'entend pas l'IGE qui est utilisée pour casser des opposants. Au fait est ce cet organe a publié un rapport sur la gestion calamiteuse des fonds publics depuis l'arrivée de Macky. Elle exhume le dossier du Fesman qui a lieu depuis décembre2010. Pauvre Sénégal!
Bmd - 19/05/2017 - 16h 58  
C'est scandaleux que vous écrivez. Avant de publier ces genres de choses, il faut prendre le soin de se rapprocher de la concernée. C'est très grave ce que vous venez d'écrire sur une honnête citoyenne. Ce sont des mensonges . Je vois derrière cet article ya les mécontents, les jaloux et des personnes qui ne représentent rien dans ce pays. Vérifier d'abord avant de publier ces saletés. Cette dame à une famille, des amis etc. Une dame qui a les profs sur terre parceque la connais. Voilà le Sénégal "bougon gou kouy dem". Le chien aboit la caravane passe. Yalla rek moi nek. Je pense que vous avez bcp de choses à écrire en commençant par vous même, votre épouse, ou votre maman. Mettez vous à sa place. Seul Dieu est jugé. ARRÊTEZ !
XOULY - 19/05/2017 - 17h 36  
MACKY EST ENTRAIN DE SABOTER LE PAYS
Daouda - 19/05/2017 - 20h 51  
Fusee - 19/05/2017 - 22h 00  
Le faise version macky est le grand scandale du siècle. Ce fonds a été mis en place pour appuyer les sénégalais qui reviennent et qui sont réinsérés au Sénégal. Comment comprendre qu'on distribue l'argent du contribuable dans les pays d'accueil. Même si les bénéficiaires y créent des entreprises qui en bénéficie? Le pays d'accueil en termes d'emploi et d'impôts payés. Qu'est ce que le Sénégal gagne dans ça. ? Que cette dame et son mentor nous le disent? Cette dame rendra compte.
Bmd - 19/05/2017 - 23h 28  
Je viens de lire le démenti du Faise par rapport de l'article de dakar matin. Je suis d'accord pour une plainte concernant les éditeurs de cet article Méchant et mensongère de ces petits journalistes chasseurs de primes. Si tu marches pas avec eux ils te salissent. C'est leur gagné pain quotidien. Je pense que cette fois ci ils sont démasqués. On vous empêche pas d'écrire , mais au moins dites au peuple la vérité. C'est ça qu'on attend de vous. Le Sénégal est très petit. Tout le monde se connaît. Arrêtez vos conneries et vos âneries. Vous êtes vraiment des moins que rien. Legui kou diok né journaliste la. Les vrais ne mangent pas dans ce bol.
Le Republicain - 20/05/2017 - 00h 39  
Je ne sais pas entre "DEUG" et " Bmd" qui est le plus proche de l'administrateur du FAISE, mais il faudra mieux la conseiller de jamais s'aventurer à porter plainte, car les preuves parlent d'elle même. On a pas besoin de Pape Alé pour savoir qu'il y a tellement de détournement d'objectifs dans les fonds du Faise. Et arrêtez avec cette hypocrisie qui vous rend ridicule. Qui n'a pas de famille, d'amis et de parents dans ce pays. Au moins lui Pape Alé ne vit pas sur le dos du contribuable d'une manière aussi vulgaire et irrespectueux que le fait cette Dame. Et vous deux, vous pensez que nous ne faisons que porter des médisances. Détrompez vous, si vous faites semblant d’être aveugle ou que vous avez goutter au gâteau c'est votre problème, mais au moins respectez vous. D'autres peuvent vont surgir que cela vous plaise ou non.
Salonic - 20/05/2017 - 09h 40  
Ceux qui défendent la dame n'ont qu'à aller se faire foutre là ou on connait.Ce genre de pratiques dés qu'on l'a dans le sang on ne peux plus s'arréter et on ne s'en rend pas compte.Vous ses défenseurs avec elle y comprise,vous serez tous en prison inchaallah.Wassalam
Deguite - 20/05/2017 - 13h 05  
Ce qui est dit dans cet article n'est que la face visible de l'iceberg. Figurez-vous que la coordonnatrice de la cellule de passation des marchés n'est personne d'autre que sa belle-fille. Elle s'est même permise d'attribuer un véhicule du faise (Mitsubishi asx de couleur noire ) plus d'une rondelette dotation mensuelle en carburant à son fils recruté au fongip.Excellence monsieur Macky Sall, tes amis vont te perdre.
Warouna - 20/05/2017 - 15h 28  
C'est scandaleux! Tout ne peut être malversation!!!Les enquêteurs sont interpellés! Eclairez-nous!
Tima - 22/05/2017 - 15h 07  
Que de la méchanceté dommage mais c'est ça le senegal on ne laisse personne travailler et c'est vraiment triste.Madame mbacke est une dame de valeur honnête qui fait très bien son TRAVAIL nous sénégalais de l'extérieur on l'applaudit a deux mains.on a besoins d'autres comme elle de par sa rigeur le sens de l'écoute et de sa disponibilité envers nous sénégalais de l'extérieur.on essaie de te mettre les bâtons mais ca ne doit pas t'effreyer continue sur ton lancé car l'arbre qui pousse ne fait pas bruit.
Tima - 22/05/2017 - 15h 14  
Grâce à toi on a pu réaliser des projets au senegal en créant des emplois.merci infiniment et bonne continuation
Meuzz - 23/05/2017 - 10h 22  
des mensonges rien que des mensonges votre vrais cible c est notre chère président son excellence MAKY SALL.ON Sait qui se cache derriere cette article.c est un militant du PDS parce que le FAISE version MAKY SALL dérange le PRESIDENT est entrain de gagner la confiance de la diaspora et vous chercher a distraire et a dénigrer l administrateur du fond pour contrer la politique de son excellence mais c est perdu d avance
Ndiaye - 23/05/2017 - 16h 04  
Que de la m
NDIAYE - 23/05/2017 - 16h 31  
Que de la m
N - 24/05/2017 - 15h 41  
d’arrêt forcé ne dure que le temps de retrouver ton élan…Cette épreuve est passagère mais notre affection pour vous durera toute la vie. Compte sur nous les sénégalais de la diaspora pour vous soutenir et vous écouter. Depuis 2008 le FAISE existe personne a n en parler maintenant vous avez constater de la rigeur de l empleur et le bon travaille Qu elle faite c est en se moment la vous commencer a critiquer personne ne peux tromper Monsieur le president Macky Sall svp ouvrer bien les yeux et essaie de augmenter le finance piusse ca nous enrage ....et Madame mbacke bon courage nous sommes tous derriere vous ..nous nous sommes pas des polititens ....senegal bougougnou kouy ligey teh bo ligayoul gnou wakh Bonne chance et bon courage ! Je suis de tout coeur avec toi ! Je suis sûr que tu peut réussir !Avoir confiance en Dieu
Le REPUBLICAIN - 30/05/2017 - 14h 08  
Il parait que son Frère qui s’appelle Fallou Samb est conseillé du Président c'est pourquoi elle n'est pas inquiétée.
Tieddo - 01/06/2017 - 14h 27  
3 milliards pour ay niiit youy diokhé sen doolé bittimrew!!
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Fusion des deux systèmes d'information de la Caisse de Sécurité sociale et de l'IPRES : Un scandale de 6 milliards !
Le Dg du Coud encore pris en flagrant délit : Cheikh Oumar Hann épinglé par l'Armp
Absence de contrôle, léthargie, fausses déclarations sur les réalisations : la mauvaise note de la Direction des Constructions Scolaires
Attribution des licences MVNO Les bizarreries d’une attribution intrigante
« Carnage » de la corniche : Plaintes auprès de l’OFNAC et procédures sur le plan international agitées
Attribution de la quatrième licence de téléphonie : Très en colère contre le Dg de l’ARTP, Macky arrête la procédure….
A cause d'un marché scandaleux de 15 milliards, la dépollution de la baie de Hann n'aura pas lieu
Madické Niang et ses biens immobiliers au Québec
La richesse de Mamadou Pouye , le prête nom de l'ancien régime , au Québec
Révélations RFM: Thierno Alassane Sall perdu par Aliou Sall; le frère du président et Frank Timis ne se sont jamais retirés de la gestion du pétrole
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 60795 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 53126 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 43791 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 39482 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 36784 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 23 juin 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 23 juin 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 21 juin 2017
AUTRES AUDIOS ...
Aliou Sall et Franck Timis sont toujours impliqués dans le pétrole sén ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Fusion des deux systèmes d'information de la Caisse de Sécurité sociale et de ...
14/06/2017 - 23:05
Le Dg du Coud encore pris en flagrant délit : Cheikh Oumar Hann épinglé par l ...
14/06/2017 - 10:16
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Video: Quand Souleymane Ndéné Ndiaye jurait de ne jamais rejoindre Macky Sall
26/04/2017 - 13:13
Quand Macky Sall saluait l'engagement citoyen de Y'en a marre
06/04/2017 - 09:57
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
CARTE BLANCHE......SÉNÉGAL : Le crépuscule des politiciens professionnels !
L'OEIL DU CITOYEN
Le Ramadan citoyen !
WAX DEUG
SÉNÉGAL : Du Capital aux capitaux, l'émigration clandestine des marxistes !
AUTRES ...
Voici la chronique du 21 juin 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Ousmane Sonko dénonce : 25 millions de Macky aux "cadres" "républicains"
22/06/2017 - 15:52
Adoption du projet de Code de la presse : La liberté de la presse restreinte au ...
18/06/2017 - 21:20
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag : Pape Alé Niang reçoit Ousmane Sonko - 17 juin 2017
EMISSIONS PAPE
Décryptage : y a-t-il des risques dans la cohabitation? - avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Macky Sall à Amadou Bâ : "Je mise mon espoir sur toi pour gagner Dakar "
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017