Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
FESMAN- Le dossier déclassifié ?
Publié le : Vendredi 19 Mai 2017 - 08:38 - Source : dakarmatin - Commentaires : 4 - Consulté : 996 Imprimer
Nouveau rebondissement dans le dossier Fesman. Cette affaire qui éclabousse Wade Family pourrait être déclassifiée pour mettre la lumière sur les 100 milliards qui ont été engloutis dans ce « Festival de danse »

Macky Sall affirmait avoir mis sous le coude sur certains dossiers de la traque des biens mal acquis. Et le président faisait allusion au dossier Fesman piloté en son temps par la fille du président Wade.

Il disait que « socialement, il ne pouvait pas admettre qu’on envoie en même temps Syndiély et Karim Wade en prison». Mais la donne semble avoir changé. Si 105 milliards de francs ont été investis, en lieu et place de 5 milliards initialement prévus, de lourdes sanctions pourraient tomber sur la tête des responsables de ce scandale financier. L’annonce a été faite, à l’Assemblée nationale, par le Ministre de la Culture et de la Communication devant les députés.

« L’inspection générale d’Etat est en train de mener des investigations sur le dossier du FESMAN. Le Président à qui le dossier sera transmis, jugera s’il faut déclassifier le dossier », a souligné Mbagnick Ndiaye. Quid des sanctions ? Le ministre précise que ce ne sera pas à l’État de décider, mais compte tenu de la réglementation de la gestion financière, il y a des sanctions qui peuvent découler des fautes lourdes, c’est-à-dire des détournements de deniers publics avérés, mais aussi des fautes qui découlent de question de procédure.

Et là aussi, il y a des dispositions pratiques à prendre. « Si les cas de détournement de deniers publics sont avérés, des sanctions lourdes pourront être prononcées. Des dispositions allant dans ce sens sont déjà prises », promet-il. Est-ce que l’Etat va rembourser ?  Par rapport aux prestataires qui réclament leurs dus, Mbagnick Ndiaye n’écarte pas que l’État désintéresse les victimes. « Si les prestataires ont des documents en bonne et due forme, normalement l’Etat devra payer les prestations », rassure-t-il.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Ndioba - 19/05/2017 - 09h 19  
L'IGE va enqueter nous dit-on. Et aprés ? L'IGE n'a t-elle pas déposer des rapports d'enquêtes qui sont à ce jour restés sans suite ? C'est à croire que les "bandits" sont d'un côté et les vertueux de l'autre. Les sénégalais ne sont pas dupes. On ne peut pas les tromper en agitant ces spectres IGE ou OFNAC à quelques semaines des legislatives.
Afr - 19/05/2017 - 11h 48  
Le président na QU'À DÉCLASSIFIÉS LES RAPPORTS QUI EXISTENT DEJA
Xeme - 19/05/2017 - 15h 11  
En voilà, sûrement, la dernière preuve que Macky Sall ne va ni déclassifié, ni remettre à la justice, l’actuel rapport des IGE sur le FESMAN qu’il a sous le coude. Les raisons, les Pape Alé et Baba Aïdara, l’ont suffisamment répété. Macky Sall a sous le coude un rapport des IGE sur le FESMAN qui épingle des financiers de la fondation de sa première dame. Il ne se contente pas seulement de ranger ce rapport pour protéger ceux qu’il épingle. Il veut utiliser ce rapport, dans sa communication pour faire croire qu’il ne s’acharne pas sur la famille de Wade la preuve par le rapport qu’il détient et qui épingle Sindiély et qu’il n’a pas remis à la justice ou qu’il n’a pas déclassifié. A ce propos d’ailleurs quel est le sens de ne pas déclassifier ? On déclassifie pour porter à la connaissance du public. Or Macky a déjà dit devant tous les micros que le rapport qu’il garde a épinglé Sindiély. Donc il a dit au public ce que ce dernier devait connaître par la déclassification. S’il ne déclassifie pas, c’est qu’il a peur qu’on n’y découvre autre chose que ce qu’il a dit. Macky utilise donc, dans sa communication, un rapport qu’il sous le coude pour salir la famille de Wade et se présente en une personne qui protège cette famille. Vous voyez la gymnastique ? Mais il se trouve qu’il y a des journalistes teigneux qui continue de répéter que ce que Macky dit de ce rapport n’existe pas dans ce rapport. Alors qu’à cela ne tienne. Il va commander un deuxième rapport qui, sûrement, collera à ce qu’il a déjà dit. Celui qu’il a sous le coude continuera de rester sous le coude. C’est du vrai Macky. C’est un art.
De dakar - 20/05/2017 - 09h 00  
L'IGE va enqueter alors qu'on a in rapport de l'IGE sous le coude . C'est de voir des gens agirent de façon aussi médiocre en se discreditant d'avantange car même un gamin verrait ce ridicule jeux que ces "genies" persuades de pouvoir faire avaler.Quelle tristesse
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Procès Imam Ndao : Le juge décrète un lundi exclusivement réservé à Makhtar Diokhané
Saint-Louis : les instituts privés victimes de la furie des élèves du public
Procès pour « terrorisme »- l’accusé Cheikh Ibrahim alias Abu Khaled : « Après sa rencontre avec Shekau, Matar Diokhané nous a dit… »
Au moins 5 maisons détruites dans un incendie à Affé Thialène (Kaffrine)
Kaolack : un gendarme blessé lors d'affrontements entre forces de l'ordre et élèves
Sanction au Cap Manuel: Mme Habré interdite de voir son mari
Reporters sans frontières "épingle" le Sénégal à cause de la non dépénalisation des délits de presse
7e pays le plus hostile à l'homosexualité: la téranga sénégalaise n'est pas pour les homos
La date de démarrage d'Air Sénégal dépassée: pourquoi ça ne décolle pas
Vidéo-Préparatifs de la journée des sages-femmes : pour une promotion de la qualité des soins
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 73192 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 66936 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 52246 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 44772 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 43637 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 26 Avril 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 26 Avril 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 25 avril 2018
AUTRES AUDIOS ...
Boubacar Sadio, Commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle: "L ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
TER: la facture passe de 568 à 738 milliards 400 millions après la signature d ...
24/04/2018 - 10:58
SAR : Polémique autour d’un trou de 40 milliards et d’un contrat de 400 mil ...
10/04/2018 - 09:54
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Winnie Mandela, la Voix et le Cœur de la lutte contre l’Apartheid (par Mme Fa ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de rè ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 25 avril 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Une justice sénégalaise sous tutelle ?
26/04/2018 - 11:18
Les notes de DIAMANKA
26/04/2018 - 00:17
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
ÇA ME DIT MAG du 21 avril 2018 - le film du vote de la loi sur le parrainage av ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 18 avril 2018 avec Pape Alé Niang - le parrainage viole t'il la ...
AUTOUR DU MICRO
Boubacar Sadio, Commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle: "Les forces ...
AUTRES VIDEOS
Première déclaration du nouveau Khalif Général des mourides
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017