Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Le PM à l’Assemblée nationale : une atmosphère crépusculaire
Publié le : Vendredi 19 Mai 2017 - 08:43 - Source : dakarmatin - Commentaires : 5 - Consulté : 1031 Imprimer
C’est un Premier ministre très à l’aise qui s’est soumis à une tradition républicaine. Mouhammed Boune Abdallah Dionne, très à l’aise, souriant, taquin, et ayant une connaissance fine des dossiers de l’Etat, a fait face aux députés qui se sont présentés, les absents étant nombreux. Il est resté le même.

Loyal et faisant régulièrement référence au Président de la République, l’homme de Gossas est entré à l’hémicycle avec, dit-il, de bonnes nouvelles. Technocrate drapé du manteau de financier et même de sociologue, Mouhammed Boune Abdallah Dionne s’est simplement promené de réplique en clarification, de précision à explication.

Chiffres et pourcentages à l’appui, celui qui accompagne et travaille avec Macky Sall dans l’Etat depuis des décennies, croit en lui-même tout en invitant à croire en soi-même. Seulement, pour la première fois, le Premier ministre se retrouve à l’Assemblée nationale où il a fallu de peu que le quorum soit déficitaire. Peu de députés ont été présents.

C’est encore la plus grande illustration d’une 12ème Législature qui a besoin d’un renouvellement de qualités pour remplacer les absentéistes et les somnambules. Les plus attendus ont préféré garder le silence et se comporter en spectateur comme dans un Cinéma, en posant un regard tristement dédaigneux sur le vieux Président de l’Assemblée nationale sans lui donner l’occasion de tendre les nerfs pour être ovationnés par ses camarades du Macky.

Des députés démotivés, des députés absentéistes

Les députés de cette 12ème Législature, dans leur majorité, sont absentéistes. Mais cet absentéisme est plus remarqué, paradoxalement, en cette période de pré-électorale. L’Assemblée nationale a pratiquement presque tourné à vide. Certains députés ne sont pas représentants du peuple, mais de leur personne et de leur poche. C’est la raison de leur absentéisme.

La majorité des absentéistes sont incultes devant les dossiers majeurs. Les uns s’absentent et se sont absentés parce qu’écœurés, démotivés et conscients qu’ils ne seront pas présents dans l’hémicycle après les Législatives. Les autres élus sont de simples fantômes de la République. Le fonctionnement politicien de cette 12ème Législature qui est d’une nullité criarde, a très démotivé les bons députés. Cette nullité est si manifeste que cette Assemblée nationale a été présidée par une personnalité politique qui n’a pas d’avenir, avec des néophytes qui ignorent tout de leurs responsabilités.

Les parlementaires de cette Assemblée nationale, surtout les membres du Bureau, ont coûté cher à la Nation. Pire, les députés dépensent sans justificatif, s’absentent sans encourir aucune sanction, et perçoivent des salaires volumineux et des indemnités onéreuses sans avoir à rendre compte, ni à l’Institution ni même au Peuple dont ils perçoivent l’argent. L’absentéisme des députés est un mal qui s’est aggravé avec cette Assemblée nationale qu’un senghorien socialiste, Moustapha Niasse, préside jusqu’ en Aout 2017. Son autoritarisme n’a point posé pour que les absentéistes suivent ses instructions institutionnelles.

Impertinence des questions

Les députés de la Majorité parlementaire sortante ont  posé des questions auxquelles le Gouvernement a bien répondu bien avant le passage du Premier ministre. Serigne Abdoul Lahat Seck ne pose aucune question, mais s’inscrit pour parler non des problèmes réels de Touba et environs, mais pour faire des éloges à Macky Sall, provoquant un silence dédaigneux dans l’hémicycle. La confrontation imposée par Aïda Mbodji, dans un élan félin, a abouti avec la réplique animée du Premier ministre.

Mais les questions attendues ne sont pas posées. Le débat sur le Pétrole et le Gaz est déjà dans la rue, des débats publics sont continuellement posés et le Président de la République, le Premier ministre et les Ministres concernés ont largement répondu depuis longtemps. Les grandes questions liées à la politique d’emplois, à la sécurité publique et à la protection civile, ont été tues. En vérité, la seule personne qui s’est illustrée est le Premier ministre lui-même qui s’en s’est bien sorti parce qu’ayant reçu des questions élémentaires et simplistes.

Dédain stratégique de Députés opposants

Des Députés ont choisi de ne point se présenter à l’Assemblée nationale face au Premier ministre. La stratégie est d’attirer l’attention sur l’amorphisme de cette 12ème Législative décriée et du manque d’engagement sérieux des députés éternellement spectateurs et muets, continuellement absentéistes et aveuglément applaudisseurs. Le contexte actuel, la spirale de scandales, l’instabilité politique de l’APR et l’image pagailleuse qu’elle donne, sont aussi défavorables à la coalition Benno Bokk Yakaar.

La posture de Moustapha Diakhaté, les absences de Mansour Sy Jamil et Mamadou Lamine Diallo et le comportement silencieux de Me El Hadji Diouf et d’Elène Tine, ont fait perdre à ce passage du Premier ministre tout la passion que suscitent les séances plénières. C’est que cette Assemblée ressemble plus à une Fédération de l’APR qu’à un Parlement. C’est la seule raison de l’atmosphère crépusculaire qui y règne.

Le Piroguier
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
CITOTEN - 19/05/2017 - 08h 53  
Avec un parlement pareil et des questions preparees a l'avance vous osez vraiment nous peindre un tel homme comme quelq'un qui est tres a l'aise et qui maitrise bien ses dossirs. Parfois vous etes vraiment bizare dans vos analyses orientees.Pauvre de PIROGUIER.
Mayday - 19/05/2017 - 09h 17  
Ndiél bénou trokhté déye nékh
Bisbis - 19/05/2017 - 10h 05  
Au senegal les media sont nuls.C'est pas surprenant car tous des guewel.
ISSA - 19/05/2017 - 10h 47  
OUI LE PIROGUIER A RAISON. DIONNE EST UN INTRUS POLITIQUE. IL MAITRISE LES DOSSIERS. MAIS IL NE LES RESOUD PAS
LATSABETCHA - 20/05/2017 - 07h 46  
Ce qui est constant, il a accosté sa pirogue dans l'enceinte de l'hémicycle sans problème puisque, c'était un vide et un silence de cathédrale. Mais son rendu calfeutré pour ne pas dire alambiqué...du P.M, super technocrate et orphevre de la gestion étatique, nous donne le tournis. Comment un tel homme peut-il être là, à l'aise dans un contexte crépusculaire... national. Chapeau Piroguiers. "Artiste -n'geu"!
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Au Sénégal, 83 personnes sont incarcérées sur 100
Me Abdoulaye Wade : “je suis conscient que j’ai fait beaucoup d’erreurs …”
Jean-Paul Dias: “le régime détient anticonstitutionnellement Khalifa Sall en prison et vouloir qu’on vienne dialoguer”
Concertations autour du processus électoral : Bamba Dièye dit “Oui” à Aly Ngouille et tourne le dos à “Mankoo Taxawu”
Thierno Alassane Sall en tournée dans le Nord
Me Abdoulaye Wade : «Je suis victime d’un complot de l’occident»
Dialogue politique: Aly Ngouille Ndiaye ne recule pas malgré le niet d'une frange de l'opposition
Macky/Wade: la tension monte d’un cran
Abdoulaye Wade à Kaolack: « Je suis différent des Présidents qui sont aujourd’hui tidiane, demain mouride »
Rejet du dialogue politique par Wade, Idy et Cie: "L'opposition commet une erreur stratégique...", selon Dr Maurice Soudieck Dione
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 67460 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 60103 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 47942 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 42046 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 40334 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 16 novembre 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 16 novembre 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 15 novembre 2017
AUTRES AUDIOS ...
"Autour du micro" reçoit le ministre des Sports, Matar Ba
 
SCANDALES D'ETAT
   
Sénégal: Le géant immobilier marocain Addoha s’ensable dans la Cité de l ...
16/11/2017 - 11:39
Le scandale des phosphates de Matam ……
12/11/2017 - 15:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall disait ...
01/11/2017 - 08:02
Quand Macky Sall défiait les force de l'ordre vidéo
03/10/2017 - 10:03
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
A Wilane le Vilain
L'OEIL DU CITOYEN
Re-manie-ment, la médiocrité dans la continuité !
WAX DEUG
Affaire Khalifa Sall : après avoir terrassé l'immunité parlementaire, place ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 15 novembre 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Un Président qui incite sa population à la violence est un Président médiocr ...
14/11/2017 - 08:28
Deux poles de mal gouvernance
13/11/2017 - 17:36
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 05 août 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Spécial plateau législatives 2017 : bilan des élections avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
"Autour du micro" reçoit le ministre des Sports, Matar Ba
AUTRES VIDEOS
Éventuelle levée de l'immunité parlementaire de Khalifa Sall: ses soutiens me ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017