Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
"Recours hiérarchique" dans une affaire juridiciaire en cours: les avocats de Khalifa Sall frappent à la mauvaise porte
Publié le : Vendredi 21 Avril 2017 - 08:56 - Source : Dakarmatin via Rewmi - Commentaires : 0 - Consulté : 721 Imprimer

La lettre que les avocats de Khalifa Sall ont adressée au Président Macky Sall pour lui demander de retirer la constitution de partie civile de l’Etat sur l’affaire précitée et de retenir « la meute d’aboyeurs » qui violeraient ainsi la présomption d’innocence de leur client, est une forme de recours hiérarchique inhabituelle, pour ne pas dire inédite dans une affaire judiciaire en cours.

En effet, lorsqu’une affaire est portée devant les juridictions, les seules personnes habilitées à intervenir sont le Parquet, les avocats du mis en cause et le tribunal qui intervient pour dire le droit. Ici, les avocats, consciemment sont en train de demander au Président Sall de s’immiscer dans une affaire judiciaire en cours.

De quoi s’agit-il ? Ils estiment en effet que l’Agent judiciaire de l’Etat n’est pas fondé à se constituer partie civile au nom de l’Etat pour des raisons liées notamment au caractère autonome de l’administration des collectivités locales. Si un tel argument prospère, c’est devant le juge que les avocats doivent le défendre et non devant le Président de la République ou l’opinion publique. Demander à Macky Sall d’intervenir, c’est faire peu confiance au système judiciaire, c’est lui demander de reconnaître qu’il est derrière les poursuites dont il peut modifier certains aspects.

Ce « recours » informel est sans doute inédit.

En général, les défenseurs profitent de ces genres de failles pour essayer de ridiculiser l’accusation et l’Agent judiciaire de l’Etat qui ne gagnent pas à tous les coups. Loin s’en faut. Alors, cette saisine de Macky nous intrigue. Si elle signifie que ces avocats ne veulent plus se battre parce qu’ils considèrent que les jeux sont déjà faits, il y a de quoi s’inquiéter de notre système judiciaire. La démarche nous préoccupe d’autant plus que les avocats demandent au Président de la République de mettre un frein aux attaques de ses inconditionnelles qui ne cessent, selon eux, de violer la présomption d’innocence de leur client.

Entre nous, si la défense de Khalifa Sall est bâtie sur le fait que le dossier est politique, ces attaques qui peuvent être versées au dossier sont des preuve des motivations supposées de l’accusation et font l’affaire des avocats. Mais, là, on ne dirait pas. Les avocats doivent pourtant savoir que le juge qui va dire le droit se souciera peu des arguments avancés par tel ou tel autre partisan de Macky dans un des organe de presse de la place. Depuis quand la défense prend comme argument le dénigrement de leur client par voie de presse ? Nous pensons sérieusement que les avocats de Khalifa Sall, des ténors du Barreau, font fausse route parce qu’ils frappent à la mauvaise porte.

A moins d’essayer piéger la Présidence de la République pour essayer de lui faire dire quelque chose de compromettant quant à l’immixtion de l’Exécutif dans le Judiciaire, nous pensons que ces vaillants avocats ont tout le temps de préparer une bonne défense de leur client. Des arguments qui devront être portés devant le Juge qui se déterminera en toute conscience. Mais saisir Macky Sall par un courrier qui a des allures de lettre ouverte, est un coup d’épée dans l’eau, pour ne pas dire une perte de temps.

Assane Samb

Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Nécrologie-Médias: le célèbre journaliste, Jean Karim Fall tire sa révérence
Justice: l'auteur de l'incendie involontaire qui a ôté la vie à cinq enfants aux Parcelles Assainies condamné
Pèlerinage 2017: la Délégation générale annonce les innovations
Détournement sur les vidanges des véhicules de l'Assemblée: le chef du parc automobile dément Me Diouf
Aéroport International Blaise Diagne: 98% des travaux réalisés
Khalifa Sall : un prisonnier si encombrant pour le Macky
Délinquance au Sénégal: 13.883 individus dont 116 étrangers interpellés en trois mois
Révélation du député Me El Hadj Diouf: "420 millions sont détournés chaque année à l'Assemblée nationale"
Salaires, frais de carburant, primes, avantages: ce que gagne un député sénégalais
Transformation de l'Assemblée nationale: le député Cheikhou Oumar Sy fait des propositions
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 59159 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 51085 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 42702 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 38851 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 35902 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 19 mai 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 19 mai 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 mai 2017
AUTRES AUDIOS ...
Émission grand jury avec Hélène Tine (MANKO TAXAWU SENEGAAL)
 
SCANDALES D'ETAT
   
Le rapport de l'IGE qui confirme les révélations de Baba Aidara suite à l'af ...
24/05/2017 - 08:40
Enquête-L’incroyable bamboula au FAISE
19/05/2017 - 11:14
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Video: Quand Souleymane Ndéné Ndiaye jurait de ne jamais rejoindre Macky Sall
26/04/2017 - 13:13
Quand Macky Sall saluait l'engagement citoyen de Y'en a marre
06/04/2017 - 09:57
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky est-il en avance sur l’opposition ?
L'OEIL DU CITOYEN
Ascenseur, corde, échelle ou escalier social ?!
WAX DEUG
Sénégal: l'urgence d'un contre pouvoir à Macky Sall
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 mai 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
La purification spirituelle du Sénégal
23/05/2017 - 08:14
Il est urgent de dépolitiser la question du gaz et du pétrole au Sénégal
16/05/2017 - 11:37
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
ÇA ME DIT MAG avec Pape Alé Niang à Keur Moussa du 20 mai 2017
EMISSIONS PAPE
Décryptage : y a-t-il des risques dans la cohabitation? - avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invité : Me Moussa Diop
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017