Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
DAOUDA FAYE PARLE : « L'Affaire Khalifa Sall est forcément politique… L’IGE travaille pour le Président »
Publié le : Dimanche 2 Avril 2017 - 16:48 - Source : dakaractu - Commentaires : 2 - Consulté : 1427 Imprimer

Pour Daouda Faye, «  le Macky Sall-Premier ministre » est meilleur que le « Macky Sall- Président de la République ». C’est d’ailleurs la raison pour laquelle il lui fera la suggestion de « redevenir Macky Sall- Premier ministre pour  trois mois seulement ». Toutefois, l’ancien ministre de Wade est d’avis que son «  bilan n’est pas aussi mal que ça », avant de préciser que ce commentaire n’est nullement « un clin d’œil » de sa part envers le Chef de l’Etat. L’invité du Grand Jury se réjouira de la décision de Macky de ne pas faire tabla rasa des acquis et de poursuivre les chantiers. 
Leader de la structure politique « Agir pour ne pas subir », El Hadj Daouda Faye a aussi donné son point de vue sur la situation politique Sénégalaise avec ce regain de tension à redouter. Pour lui, «  il est plus sage de recommander le calme, la sérénité. Il s’agit d’aller vers une compétition politique et ce n’est pas la guerre. Il n’ya pas de place pour la bagarre. La contradiction est obligatoire. S’il n’ya pas la contradiction, on ne peut pas avancer. La violence, c’est les arguments des faibles et des incapables. Quand on demande  des suffrages au peuple, il faut lui montrer une bonne image ». Il invitera les politiques à prendre de la hauteur et à travailler pour un dialogue. Une occasion pour lui de se prononcer sur  ce dialogue instauré récemment par le Président Sall.  « C’est un dialogue de politique politicienne.  Le dialogue doit être axé sur l’essentiel, la réforme des institutions ». Daouda Faye explique que  le Président savait qu’en confiant ces études portant réforme des institutions  à des personnalités qui avaient travaillé dans  le cadre des assises nationales, il n’aurait obtenu que les mêmes conclusions issues des « Assises Nationales ». 
Au plan continental, il se désolera du retard accusé par l’Afrique.  « Le monde est en train de bouger dans tous les continents sauf en Afrique. La mutation est en train de s’opérer partout.  On n’arrive pas à faire de véritables réformes pour les générations futures, c’est désolant ». 
  
ASSEMBLÉE NATIONALE ET PARITÉ 
Interpellé sur l’Assemblée Nationale,  l’ancien député s’est voulu clair. « Au Sénégal,  tous les députés ne sont pas élus par le peuple. 90 d’entre eux ne sont élus que par leurs départements. Pour être candidat, le dossier ne comprend que des informations concernant le candidat. Un député doit être élu par le peuple …et il doit faire son travail sans aucune considération politique ». Il s’offusquera de la loi sur la parité. « Je l’ai combattue. On n’a pas besoin de ça. L’équité ce n’est pas donner la même chose à tout le monde. C’est donner à tout le monde selon le mérite de chacun. 
  
AFFAIRE KHALIFA SALL 
« L’IGE travaille pour le Président. C’est tout ! »…Telle une boutade, Daouda Faye fait partie de ceux qui pensent que cette inspection est au service exclusif du Chef de l’Etat. Pour preuve, dit-il, le rapport est remis au seul Président qui choisit ou non de le remettre à la justice. Raison pour  laquelle, il estime que l’affaire Khalifa est «  forcément politique ». « Elle est forcément politique. Si le Président le voulait, il n’aurait pas transmis au juge ce rapport de l’IGE ».

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Patriote - 02/04/2017 - 21h 43  
Tout le monde sait que les emprisonnements des opposants sont purement et simplement politiques.Le président l´a fait avec karim wade c´est passe, mais le président a oublie que khalifa ababacar sall est d´un trop gros calibre.Le mensonge et la trahison ne peuvent pas prospérer...le mouvement y´en a marre est le plus patriote de ce pays.Il a aider a chasser le président wade et ses magouilles, ses injustices, sa corruption et ses impunités.Il a fait élire le président macky sall sur la base de ses promesses de réduire son mandat, de faire de ce pays un état de droit avec une justice indépendante, la lutte contre la corruption, contre l´injustice et contre l´impunité.Le président macky sall n´a respecte aucun de ses engagements et fait pire que le président wade en instrumentalisant la justice pour mettre en prison, a quelques mois des élections des opposants sérieux.Comme tout le peuple sénégalais, qu´on le dise ou non, on est trahi par ce président ne après les indépendances et qui fait tout de travers.Élu pour remettre des valeurs et de la dignité dans le jeux politique, le président macky sall développe des anti-valeurs a un niveau jamais égalé dans ce pays.Patriote, le mouvement y´en a marre reconnait la gravite des faits et se porte en avant pour chasser le président macky sall du pouvoir pour permettre la refondation réelle et véritable de ce pays,dans les actes, non en paroles et slogans sans lendemain...LE PEUPLE ENTIER DOIT RÉPONDRE PRÉSENT LE 7 AVRIL POUR LA PRISE EN CHARGE RÉELLE DES ASPIRATIONS ÉTHIQUES, JURIDIQUES ET MORALES DE CE VAILLANT PEUPLE.
Mor - 02/04/2017 - 22h 58  
Tant que les institutions resteront en l'état ,le pays n'aura aucune chance de faire les bonds qualitatifs qui permettront de soulager le mal vivre des Senegalais .On pourra faire des dizaines d'alternances ce sera avec comme seul résultat des changements de personnes,mais le pays ne bougera pas d'un iota Le député qui est sensé représenter les populations doit être élu lu par ces populations avec des objectifs clairs et des obligations de résultats,comme seul critère pour renouveler son bail oû procéder â sa destitution aux prochaines législatures idem pour le maire avec comme principal objectif l'amélioration constante du çadre de vie des administrés ,les billets de pèlerinage ,les moutons de Tabaski ,çe n'est pas dans leur rôle c'est comme çà qu'on peut faire bouger les choses en ayant les meilleurs Senegalais ,homme ou femme à tous les postes électifs ,je rejoins Daouda Faye sur ce sujet Mais la réalité du sytème actuel avec le chef qui couche ses affidés sur une liste pour en faire des obligés ,ceux qui cautionnent ce système mettent leurs intérêts devant ceux de la majoritè ,et ce sera toujours l'échec au bout parce qu'il n'y aura jamais de consensus,jamais d'adhésion autour d'un plan de développement quelconque ,sans consensus ce sera toujours l'échec garanti même si on nous appliquait un plan Marshall.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DAKAR
Arrestation des femmes Taxawu Dakar
Mor Ngom : " Quiconque voudra saboter le travail du Président Macky Sall, nous trouvera sur son chemin "
Comment et pourquoi le groupe Wari a perdu son rachat de la SIAB au Togo :DANS LES SECRETS D'UNE TRANSACTION COMPLIQUÉE
DAOUDA FAYE PARLE : « L'Affaire Khalifa Sall est forcément politique… L’IGE travaille pour le Président »
BAKARY SAMB SUR AL MAKTOUM : " C’est un homme difficile à cerner…"
19 MARS 2000 – 19 MARS 2017 : 17 ANS DE GALÈRE LIBÉRALE
AFFAIRE KHALIFA SALL : La députée européenne Cécile Kyenge décèle "un doute sur la neutralité de la justice".
Aliou Sall raille l’opposition : « C’est parce qu'elle a peur de Macky qu’elle s’attaque à moi… L’IGE a fait 5 mois à Guédiawaye et n’a rien trouvé à me reprocher… »
BABACAR GAYE AFFIRME : « Karim m’a dit qu’il sera là dans le dernier trimestre qui précède les législatives »
BABACAR GAYE "Macky s’occupe de règlements de comptes...... »
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Macky Sall : «les attaques contre Niasse et Tanor sont ignobles et lâches».
Abdoulaye Wilane-Détention de Khalifa Sall : «Ceux qui nous accusent sont malhonnêtes»
« Oublié » des Législatives, exilé et invisible: Karim Wade est mal parti
Législatives – Investitures sur les listes de Bby: le PS fourbit ses armes
Ousmane Tanor Dieng : “nous avons compris qu’un Parti seul ne peut ni gagner les élections ni gérer seul un pays complexe comme le Sénégal”
Législatives 2017 : Abdoul Mbaye lance la coalition «Joyyanti» vidéo
APR-Suspension des Investitures: Et après ?
Législatives 2017: Momar Diongue analyse les forces et faiblesses des deux "grandes" coalitions (Manko et Benno)
APR-Plainte de Yakham Mbaye contre un membre de la COJER: les seconds couteaux victimes du combat de la capitale
Report Législatives du 30 juillet: Manko dit niet
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 59159 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 51085 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 42702 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 38851 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 35902 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 19 mai 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 19 mai 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 mai 2017
AUTRES AUDIOS ...
Émission grand jury avec Hélène Tine (MANKO TAXAWU SENEGAAL)
 
SCANDALES D'ETAT
   
Le rapport de l'IGE qui confirme les révélations de Baba Aidara suite à l'af ...
24/05/2017 - 08:40
Enquête-L’incroyable bamboula au FAISE
19/05/2017 - 11:14
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Video: Quand Souleymane Ndéné Ndiaye jurait de ne jamais rejoindre Macky Sall
26/04/2017 - 13:13
Quand Macky Sall saluait l'engagement citoyen de Y'en a marre
06/04/2017 - 09:57
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky est-il en avance sur l’opposition ?
L'OEIL DU CITOYEN
Ascenseur, corde, échelle ou escalier social ?!
WAX DEUG
Sénégal: l'urgence d'un contre pouvoir à Macky Sall
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 mai 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
La purification spirituelle du Sénégal
23/05/2017 - 08:14
Il est urgent de dépolitiser la question du gaz et du pétrole au Sénégal
16/05/2017 - 11:37
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
ÇA ME DIT MAG avec Pape Alé Niang à Keur Moussa du 20 mai 2017
EMISSIONS PAPE
Décryptage : y a-t-il des risques dans la cohabitation? - avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invité : Me Moussa Diop
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017