Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
Panique dans le Macky ! (Par Abdoulaye THIAM)
Publié le : Samedi 1 Avril 2017 - 11:56 - Source : dakarmatin - Commentaires : 8 - Consulté : 4063 Imprimer
Il y a de quoi désespérer face à l’attitude de certains tenants du régime actuel. Notamment, sur leur frilosité, leur absence de la culture démocratique et d’acceptation de débat contradictoire. Mais le plus ahurissant, c’est leur capacité à créer du contre-pouvoir sans le vouloir.   

Sinon, comment expliquer cette levée de boucliers contre le mouvement «Y’en a marre» qui était presque éteint, voire mort de sa belle mort, après avoir fini de contribuer grandement à la lutte contre la dévolution monarchique du pouvoir par Abdoulaye Wade, via son projet diabolique de ticket de Président et de Vice-Président.  

Le mouvement est ensuite tombé dans un coma prolongé avant d’être réveillé par les agissements du régime, notamment dans sa manière sélective de faire suivre les dossiers judiciaires. Une simple conférence de presse annonçant un regroupement à la Place de l’Obélisque, aura suffi aux responsables de l’APR pour monter sur leurs grands chevaux et  cracher du feu sur Fadel Barro et Compagnie. Invectives, déballages, insultes, menaces, tout y passe. Diantre !  

Cette attitude désinvolte risquerait encore de révolter certains Sénégalais qui, finalement ne vont pas hésiter à se ranger derrière cette bande de copains qui étaient en perte de vitesse, mais dont la capacité de nuisance n’est plus à démontrer.  

Espérons quand même que ce n’est pas cette déclaration, à la limite loufoque, de Thiatt : «nous allons mobiliser un million de personnes à la Place de l’Obélisque» qui sème autant la panique dans le camp présidentiel.   

Et au lieu d’agir, les responsables de l’APR optent pour la réaction. Qui ne se souvient pas de la grande offensive contre une simple visite de Idrissa Seck dans certains foyers religieux de Matam. Une région où électoralement parlant, on assiste à un duel fratricide entre «apéristes»  

Mais Idy avait réussi à hanter le sommeil des Apéristes par un simple communiqué. Le premier à être dépêché afin d’apporter la réplique à la hauteur de «l’affront», c’est Abou Lô. «La visite d’Idrissa Seck à Matam ne peut en rien ébranler l’assise électorale de Macky Sall dans la région», avait déclaré le PCA de l’Aéroport international Blaise Diagne dans les colonnes de Sud Quotidien du 8 mai dernier 2016. 

Une telle réponse n’aurait point rassuré le Chef de l’Etat qui va envoyer l’argentier du pays, Amadou Bâ et son ministre de l’Hydraulique, Mansour Faye pour tâter le pouls des populations. Résultat : c’est un chèque d’un milliard qui est annoncé pour régler le problème de l’accès à l’eau potable dont souffrent les populations de cette partie du Sénégal. 

Last but not least, c’est l’incarcération du maire de Dakar. Sous le prétexte d’une reddition des comptes, Khalifa Ababacar Sall est envoyé en prison dans un contexte de précampagne électorale où il avait fini d’afficher sa volonté de briguer les suffrages des Sénégalais, non seulement avec une liste parallèle, mais aussi et surtout son désir de se présenter à la Présidentielle de 2019.  

Là également, les tenants du pouvoir, pris dans une panique et une frilosité inexplicables, vont finir par tailler à Khalifa Sall un costume d’un Présidentiable. Le maire de Dakar dont l’électorat pourrait être circonscrit au niveau des 19 communes d’arrondissements, a depuis, gagné en notoriété. D’abord au niveau national, puis international avec la visite des maires francophones qui a été relayée pour la presse étrangère.  

Des sources dignes de foi, nous informent d’ailleurs que l’incarcération de Khalifa Sall a poussé le candidat socialiste, à la Présidentielle française, Benoit Hamon, à reporter sa visite au pays de Senghor.  

Quand on accède au pouvoir, la seule manière de le consolider, c’est de défendre son bilan. Sur ce, quoi qu’on puisse dire, il y a pas mal de choses qui ont été réalisées. Le Plan Sénégal Emergent est certes perfectible, mais il annonce des choses assez intéressantes pour le développement de notre pays. Que dire du PUDC qui a permis de sortir des villages et autres hameaux de l’ornière, en octroyant aux populations de l’eau potable, des pistes de production. Sans occulter la Couverture maladie universelle pour les enfants de moins de 5 ans,  la Bourse familiale, etc.  
Mais tout n’est pas rose. Ceux qui veulent éviter à Macky Sall une cohabitation le 30 juillet prochain, ceux qui veulent l’aider à obtenir un second et pas un deuxième mandat, devraient lui conseiller de mettre en pratique ses slogans, ô combien importants pour la bonne marche de notre démocratie : la transparence et la bonne gouvernance.  

Ceux-là, ne doivent pas pousser Macky Sall à liquider tout Sénégalais qui affiche ses ambitions de devenir président de la République. Ceux-là, doivent lui dire de mettre en pratique son slogan «la patrie avant la parti» ; de veiller à ce que la gouvernance sobre et vertueuse ne se transforme en une gouvernance verbeuse et de partage du gâteau. Ceux-là devraient lui conseiller de veiller à l’indépendance de la justice. Ceux-là devraient lui dire de mettre l’accent sur la préférence nationale au lieu de sauver ces sociétés étrangères qui avaient fini de mettre la clé sous le paillasson.  

Ceux qui se disent Mackystes jusqu’à la moelle épinière ne doivent jamais perdre de vue que le Sénégalais ne supporte pas l’arrogance, l’injustice. D’ailleurs, c’est pour combattre l’injustice dont l’actuel président de la République a été victime que les Sénégalais l’ont porté à la tête de la Magistrature suprême. Le pouvoir ne rend fou qu’à ceux qui ne sont mus que par des appétits carnassiers. 
  
Tous les «Faucons» tapis dans l’ombre du palais, empruntant des couloirs calfeutrés, n’hésiteront pas de le laisser seul contre tous quand le peuple va lui tourner le dos. Suivez notre regard.   


Par Abdoulaye THIAM 
(Sud Quotidien)
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (8)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
MBAYE - 01/04/2017 - 12h 28  
BELLE ANALYSE
Bitane - 01/04/2017 - 14h 39  
Je suis vraiment en phase avec cette analuse.
Baba thiam - 01/04/2017 - 16h 25  
excellente analyse Mr Thiam vous avez parfaitement raison par rapport a la situation de notre pays!!!!
DEUG REK - 01/04/2017 - 20h 30  
"GUEWEULE BOU REPE SI KHARE LOU MOU DJINE KHEPKO" MACKY "MATOULE BOURG" ....".LOU REUR THIE DERETTE FEGNE THIE DJIGO". MAIS AUSSI .. TEL PEUPLE .....TELS CHEFS.... PAUVRE SENEGAL ...UN PAYS DE HABLEURS.....VOUS ALLEZ DROIT DANS LE MUR. BIEN FAIT POUR VOUS....RÉCOLTEZ CE QUE VOUS AVEZ SEME ....VOILA LA SEULE VÉRITÉ. ...LA PROCHAINE FOIS VOUS ALLEZ TOURNER SEPT FOIS VOS CARTES AVANT D' ÉLIRE UN PRÉSIDENT !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! CEMU BOURSES FAMILIALES RÉSURRECTION DE TANOR DJIBO NIASS AMINATA TALL OPPOSANTS EN PRISON= PLAN SENEGAL ÉMERGENT......A QUAND LE MOUVEMENT" WADE AVAIT RAISON".........
Le lucide - 01/04/2017 - 23h 01  
WADE AVAIT RAISON
Hgalifa - 01/04/2017 - 23h 08  
dakarmatin pro khalifa
Senegalais - 02/04/2017 - 17h 02  
DAKAR MATIN PRO VéRITés
Loi - 03/04/2017 - 01h 10  
Khalifa est en taule a cause de sa mauvaise gestion.Il suffit de faire une lecture de son budget pour se rendre compte qu'il est mediocre.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
La purification spirituelle du Sénégal
Il est urgent de dépolitiser la question du gaz et du pétrole au Sénégal
Ousmane Sonko a le plus grand respect pour les journalistes (Birame Soulèye Diop)
Pacte d’allégeance
Le contrat signé avec Total est une erreur (Mamadou Sy Tounkara)
Législatives 2017 : un vent d’alternative pour sauver Guédiawaye
Coalition Manko Taxawu Sénégal, on prend les mêmes et on recommence
Benno ou Manko, à qui se fier ?
De la Politique monétaire à l’Économie politique
Pourquoi ce « transfert d’agressivité » sur les musulmans dits salafistes
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 59159 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 51085 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 42702 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 38852 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 35902 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 19 mai 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 19 mai 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 17 mai 2017
AUTRES AUDIOS ...
Émission grand jury avec Hélène Tine (MANKO TAXAWU SENEGAAL)
 
SCANDALES D'ETAT
   
Le rapport de l'IGE qui confirme les révélations de Baba Aidara suite à l'af ...
24/05/2017 - 08:40
Enquête-L’incroyable bamboula au FAISE
19/05/2017 - 11:14
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Video: Quand Souleymane Ndéné Ndiaye jurait de ne jamais rejoindre Macky Sall
26/04/2017 - 13:13
Quand Macky Sall saluait l'engagement citoyen de Y'en a marre
06/04/2017 - 09:57
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky est-il en avance sur l’opposition ?
L'OEIL DU CITOYEN
Ascenseur, corde, échelle ou escalier social ?!
WAX DEUG
Sénégal: l'urgence d'un contre pouvoir à Macky Sall
AUTRES ...
Voici la chronique du 17 mai 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
La purification spirituelle du Sénégal
23/05/2017 - 08:14
Il est urgent de dépolitiser la question du gaz et du pétrole au Sénégal
16/05/2017 - 11:37
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
ÇA ME DIT MAG avec Pape Alé Niang à Keur Moussa du 20 mai 2017
EMISSIONS PAPE
Décryptage : y a-t-il des risques dans la cohabitation? - avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invité : Me Moussa Diop
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017