Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Blocage dans le projet de loi de la modernisation des "Daara": les maîtres coraniques prennent les choses en main
Publié le : Lundi 20 Mars 2017 - 09:06 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 574 Imprimer
Pour la vulgarisation de l’enseignement coranique au Sénégal, le Conseil supérieur des maîtres d’écoles coraniques s’engage à prendre une nouvelle voie. Relancer la modernisation des ‘‘daara’’ est son premier chantier.

 Les blocages sur le projet de loi portant modernisation des écoles coraniques vont bientôt être levés. ‘‘Avant-hier, on a partagé les 18 articles que compte ce projet de modernisation. Les délégués des 45 départements ont bien compris la teneur du texte après le séminaire de janvier dernier à Saly organisé par le ministère de l’Education nationale. Tous les responsables de ces organisations sont d’accord sur la nouvelle mouture du texte’’, a annoncé  le député de Vélingara, Ahmed Tidiane Tall. C’était hier en marge du premier congrès du Conseil supérieur des maîtres d’écoles  coraniques du Sénégal. La structure se veut le nouveau défendeur de la propagation de l’enseignement coranique dont le parlementaire en est le président.  La lenteur dans ce projet initié par l’Education nationale était due à la réticence d’une partie des maîtres coraniques, mais le président rassure que ce projet de loi repassera à l’Hémicycle incessamment.

Quant à la brûlante problématique des enfants mendiants, M. Talla promet également une législation imminente, de concert avec les autorités. ‘‘Les maîtres coraniques, qui envoient les enfants mendier, ne le font pas de gaieté de cœur. Nous travaillons à trouver des solutions à cet état de fait. C’est un problème qui est né de la démission des parents. Nous allons travailler avec l’Etat pour légiférer sur le statut des talibés et les inviter à leur prise en charge’’, déclare-t-il après avoir fustigé l’absence des financements des projets d’écoles coraniques au même titre que ceux de la société civile.  

Combattre le terrorisme

La Conseil a pour ambition d’améliorer et de réorganiser les conditions de vie et d’apprentissage dans les écoles coraniques, de servir d’interface avec l’Etat et de trouver de nouveaux partenariats. Déjà la Ligue islamique mondiale s’engage à les accompagner avec la mise en place d’un fonds de zakat (aumône légale). ‘‘Nous allons mettre en place le bureau de départements dynamiques car avec les organisations précédentes, ces derniers ne fonctionnaient pas. Ce qui explique leur léthargie’’, poursuit-il. Le Conseil qui comprend toutes les obédiences confrériques et même les non-alignés se veut aussi un rempart contre l’extrémisme violent et le terrorisme. ‘‘Nous allons travailler pour la paix dans notre pays. Nous allons surtout lutter contre le terrorisme. En tant que membres du Conseil supérieur des maîtres coraniques, nous allons mettre en place un programme pour combattre le terrorisme dans notre pays’’, conclut-il.

Enquête 
Whatsapp Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Indigne - 20/03/2017 - 10h 46  
Les maitres coraniques qui envoient leurs apprenants ne le font pas de gaieté de coeur ,il faut relativiser ,cet exercise generé enormement de revenus pour ces derniers sur le dos de ces jeunes innocents corveables et taillables à merci sous l'oeil indifferent de la societe Prenons notre calculette,un talibé verse au minimum 300f/jour à son maitre ,avec 50 talibés,il se retrouve avec 15000f/jour ,le mois ce sera 400.000f,la location n'est pas prise en compte ,les maisons en construction la plupart du temps sont squattées ,et pour la nourriture ,ce sont aux enfants de se la procurer chez les personnes bienveillantes, Autant ils sont nombreux,autant ils genereront des revenus Ce systême ne sera jamais abandonnés de gaieté de coeur ,seule une volonté de l'etat peut y mettre fin ,la posture des regimes qui se sont succedés jusqu'à present ne nous permets d'esperer une telle eventualite Une societe qui massacre ses enfants ne peut pas pretendre à un avenir meilleurs ,ce n'est pas possible
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Libération imminente de Bamba Fall et Cie: le Procureur a décidé de surseoir à son pourvoi
Visite à Bamba et Khalifa: Après Decroix et Baldé, Aïda Mbodji interdite d'accès
Serigne Moustapha Sy : « J'irai à Rebeuss si Macky ne libère pas Khalifa»
Double Meurtre à Médinatoul Salam : 5 ans sans procès
La France a voté sans observateurs étrangers
Marine Le Pen élue présidente? Une tragédie pour l’Afrique et la France
Coupe abusive de bois à Kolda: un gendarme et ses 3 complices condamnés à 18 mois de prison ferme
Démolitions de maisons à Tivaouane Peul: des dizaines de familles surprises par les bulldozers
Contenus des télévisions: le Cnra et les responsables des programmes appellent à plus de professionnalisme
Constructions irrégulières sur le littoral : après le mur des Turcs, les villas de la honte
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 57506 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 48567 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 41070 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 37866 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 35007 fois
 
   
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017