Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
WAX DEUG
 
 
Le Sénégal: un pauvre pays à la dérive!
Publié le : Vendredi 17 Février 2017 - 17:04 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 15 - Consulté : 2208 Imprimer
«  Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire ; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe »,  a dit Jean Jaurès.

Au Sénégal nous avons atteint le fond,  tant le divorce semble consommé entre le peuple et ses soi- disantes élites dirigeantes.

Quand les spéculateurs fonciers assiègent les tribunaux, font condamner leurs complices et se font rendre justice en qualité de victimes, à la place des  braves pères de famille qui regardent impuissants leurs maisons, fruits d’un dur labeur de trente ans et d’un prêt supporté durant toute la période active rasées, quand les populations regardent impuissantes leurs champs  tomber dans l’escarcelle d’hommes d’affaires aux solides accointances avec des puissances publiques qui viennent avec des bulldozers détruire leurs plantations, et leurs enfants jetés en prison pour avoir osé protester, quand la Mauritanie s’autorise le permis de tirer les pêcheurs sénégalais comme on tire les pigeons et que le ministre de la pêche sans daigner présenter ses condoléances à leurs parents éplorés avouer son impuissance et déclare que ces défunts ont eu tord de se faire abattre pour du poisson, comme si une ligne bien visible avait été tracée à fleur d’eau pour marquer la frontière maritime entre nos deux eaux, quand nos pauvres paysans qui produisent la vraie croissance sont spoliés par les opérateurs semenciers qui détournent impunément l’argent des subventions de l’Etat et s’en mettent plein les poches, pourrions-nous parler d’équité, de justice sociale, de développement  et de sécurité ?

Tant que les marocains auront la haute main sur notre secteur bancaire et que la France se conduira chez nous comme ses militaires se conduisirent en Alsace Lorraine nouvellement reconquise, sa part du butin léonin qu’elle engrange sans bourse déliée royalement servie avec obséquiosité  sur un plateau d’or, tant que les entreprises chinoises corrompues seront les bâtisseurs de nos autoroutes et de nos édifices somptuaires censés nous plonger résolument en troisième millénaire par la magie du partenariat public privé, tant que la question de notre pétrole et de notre gaz sera un sujet tabou frappé du sceau de l’omerta, tant qu’au Sénégal les populations devront souffrir et mourir  sans parler et que leurs parents n’auront pas le droit de protester tout haut et de dire leur colère face à la négligence coupable d’un Etat qui ne peut doter son pays d’un équipement de radiothérapie fonctionnel, comme si cette machine prenait dix ans à être fabriquée et livrée sous peine de déclencher la colère sonore du Président qui en oublie de battre sa coulpe, de marquer sa désolation aux malades  et de présenter ses condoléances aux familles endeuillées, nous interdirons à quiconque de  nous parler d’émergence.

Notre pays n’a jamais été aussi en perdition, faute d’une vision stratégique cohérente mise  en œuvre par une stratégie opérante capable d’impulser une interaction entre un dirigeant et son peuple unis autour d’un même but.

Le Sénégal est en manque de leaders capables de changer notre pays, et de transformer l’existence de sa population.

WAKH DEUG

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (15)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Wakh deug - 17/02/2017 - 17h 51  
Wakhati nga deug comme d'habitude. Un soulèvement populaire comme en Roumanie contre ce pouvoir de voyous, de voleurs, de scélérats, de menteurs et de bandits de grand chemin.
DEUG BOU WERR PENGUE - 17/02/2017 - 20h 53  
DEUG REK NGA FI WAKH BILAHi et on nous fatigue avec emergence taux de croissance blabla
Kinas - 17/02/2017 - 22h 11  
L´élection du président macky sall m´avait donner beaucoup d´espoirs après toutes les années wade et la destruction du tissu social, la perversion de la société par l´argent facilement voler, trop facilement gagner.Le président macky sall nous avait promis la reddition des comptes dans un état de droit ou tous les sénégalais seraient égaux et droits et en devoirs.Le président avait promis... En ne réalisant aucune de ses promesses de campagne, de président espoir, macky sall est devenu le désespoir du peuple sénégalais. Tout se fait en pire, dans un chaos assourdissant....Les mauvaises langues disent que ce sont les vieillards qui le ceinturent qui l´ont marabouter pour lui laver le cerveau et pour qu´il mette ce pays et ses "banques" a leur disposition pour leur jouissance terminale, avant la retraite dorée. Mais le plus gros malheur est que ces papys gagos veulent imposer au président de rempiler encore au pouvoir....Ce pays semble maudit. On a tout ce qu´il faut pour être heureux, sauf.....des dirigeants qui pensent plus au pays qu´a leurs énormes poches, des dirigeants patriotes quoi...
Fallaye - 17/02/2017 - 22h 57  
Analyse très lucide.Vous oubliez la masse financière que les boutiquiers guinéens exfiltrent vers leurs pays.Malheureusement,on a l'impression que nos autorités ne sont pas conscients des difficultés qui assaillent les Sénégalais.La pauvreté a atteint des dimensions telles que la violence et la dégradation des mœurs-ses corollaires-sont devenues le lot quotidien de nos compatriotes.Et rien n'est fait pour renverser la tendance.Mais pouvait il en être autrement?Macky,oublie que c’était plus pour bouter Wade hors du pouvoir que pour ses supposées compétences qu'il a eu la chance de devenir notre Président.Et pourtant s'il montrait plus de nationalisme,nous l'adopterions.Hélas,nos compatriotes se sentant comme des colonisés dans leur pays.
Indigné - 17/02/2017 - 23h 27  
L'accaparement des terres à atteinds son paroxysme sous le regime de Macky ,les pauvres et les gorgolus n'ont que leurs yeux pour pleurer ,les Gros bonnets profitant du flou artistique qui entoure la gestion du foncier s'appuient sur des complicites tapis au niveau de certaines structures telles que le cadastre et les domaines pour faire leur beurre au niveau de nouvel Eldorado des promoteurs urbains,la zone des Niayes Les populations locales qui ont toujours travaillées ces terres pour nourrir leur familie tout en ignorant tout au niveau des arcanes administratifs liés á leur immatriculation voient chaque jour arrives ces Messieurs de la ville muni de leur papier accompagnés de la soldatesque pour les expulser Manu militari A force de trop tirer sur la corde en toute impunité,Elle finira de casser un beau jour ,toute la responsabilité sera sur les epaules du President .
Erratum - 18/02/2017 - 01h 48  
Entre le wakh et le deux il y a fenn fou reuy ce qui donne comme titre à votre chronique: Wakh fenn Wou Reuy Deug
Poulo - 18/02/2017 - 13h 36  
Nous avons elu un menteur et un jouisseur. un vrai badolo. payons les pots casses
Le cteur averti - 18/02/2017 - 13h 49  
Pauvre Sénégal! Les pêcheurs savent où ils sont rien qu'enregardant dans le sillage des eaux...Alors de grâce,dites auxvoleurs de poissons d'éviter la mort.
Thiey Sénégal - 18/02/2017 - 15h 09  
Dadialé say fen you soul dièkh toudé ko Wakh Deug...L'imitation de Souleymane Jules Diop frise nak le ridicule: citation en exergue en préambule, Wakh Deug à la place de Deg Deug. Il ne manque que la maîtrise littéraire de Jules.
Aya - 18/02/2017 - 19h 29  
Tiey KABILA SALL foumougnou dieumé
Cisse - 18/02/2017 - 22h 34  
IL FAUT EN FINIR AVEC CE REGIME CORRUPTEUR. MAKY SALL EST DECEVANT, SES MINISTRES MINABLES, LA JUSTICE INSTRUMENTALISEE. SIDIKI KABA N A AUCUNE DIGNITE
Bof! - 19/02/2017 - 01h 21  
Le prototype achevé du site-poubelle et de ce Sournalisme ordurier de l'imposture!!!!
Simon - 19/02/2017 - 09h 08  
Idrissa reviens ! ils sont devenus fous.
Simon Pierre - 19/02/2017 - 23h 20  
si tu reviens n'oublie pas nos sous
Loi - 20/02/2017 - 03h 45  
Une propagande,du sensationel.just Un torchon tellement degueulasse que Seul Un porc peut Le lire et l'accepter.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Sénégal: l'urgence d'un contre pouvoir à Macky Sall
Les dérives autocratiques de Macky Jammeh
Le Sénégal: un pauvre pays à la dérive!
Le génie Yakham Mbaye: une lumière pour le Sénégal
Nawetisation : le style de management à la Matar Ba
Macky Sall et son émergence, le Sénégal et ses priorités
A quelle sauce bouffer Yaya Jammeh?
La triste fin sans gloire d'Ousmane Tanor Dieng
Macky Sall et son discours: entre reniements et autoglorification
Serigne Mbaye Thiam, Cheikh Seck et les postes d'intendants des lycées de Diourbel
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 57747 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 49210 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 41347 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 38047 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 35160 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 28 avril 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 28 avril 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 26 Avril 2017
AUTRES AUDIOS ...
AUDIO - YOON WI - invité : Ousmane Sonko - 06 Avril 2017
 
SCANDALES D'ETAT
   
Scandale à La Poste: un dossier sous les coudes
25/04/2017 - 08:47
Qui protège Luc Nicolaï ?
24/04/2017 - 16:59
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Video: Quand Souleymane Ndéné Ndiaye jurait de ne jamais rejoindre Macky Sall
26/04/2017 - 13:13
Quand Macky Sall saluait l'engagement citoyen de Y'en a marre
06/04/2017 - 09:57
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky est-il en avance sur l’opposition ?
L'OEIL DU CITOYEN
Impertinence, incompétence ou inconscience ?
WAX DEUG
Sénégal: l'urgence d'un contre pouvoir à Macky Sall
AUTRES ...
Voici la chronique du 26 Avril 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Ndéné-le-maquignon
28/04/2017 - 09:06
M. le Président, beaucoup de salaires de l’administration dépassent 5 millio ...
26/04/2017 - 17:40
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 15 Avril 2017 avec Talla Sylla
EMISSIONS PAPE
"Décryptage" sur le thème la justice sénégalaise est-elle indépendante ? - ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Exploitation du zircon : Pape Alé Niang “Ce que m’a dit cette autorité sur ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017