ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
POLITIQUE
 
 
Gestion politique du budget de la ville de Dakar: les précisions des partisans de Khalifa Sall
Publié le : Jeudi 12 Janvier 2017 - 08:54 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 1 - Consulté : 300 Imprimer
Le vote du budget de la Ville de Dakar n’a pas été paisible. Un conseiller municipal, membre de l’Alliance pour la République (Apr), a profité de l’occasion pour attirer l’attention de ses pairs ‘’sur le danger de voir Khalifa Sall  se servir de cette manne financière’’ pour battre campagne. Mais, selon les  partisans du maire de la capitale, il s’agit d’un faux débat.

 

Le budget de la Ville de Dakar pour l’année 2017 est source de polémique. L’institution dirigée par Khalifa Sall  a bénéficié d’une enveloppe de 66 673 046 026 CFA pour son fonctionnement. Dans cette somme, la gestion d’un pactole de 1,850 milliard poserait problème. Une somme qui pourrait servir de fonds de campagne à l’édile de la capitale sénégalaise, selon ses détracteurs. En effet, avec sa récente tournée dans plusieurs localités du nord du pays, le secrétaire à la vie politique du Ps est soupçonné de puiser dans les caisses de sa municipalité pour se lancer dans une précampagne. Mais pour le maire de Derkhlé, par ailleurs conseiller à la Ville de Dakar, il s’agit d’un faux débat ‘’pour convoquer des arguments fallacieux’’.  Cheikh Guèye  justifie le budget alloué à la communication par l’installation de ‘’la prise en charge des factures de la SONATEL pour les prestations suivantes : la consommation téléphonique, le programme ‘’Internet à l’école’’ et la connexion des feux de signalisation tricolores…’’.  

A travers un communiqué, la Ville de Dakar informe que les huit cent cinquante millions de francs CFA (850 000 000) inscrits pour les secours aux indigents témoignent de  l’attention particulière que la ville accorde aux Dakarois les plus vulnérables.  S’agissant des dépenses diverses, la municipalité révèle qu’elles sont inscrites au chapitre 509 dans  la nomenclature budgétaire des collectivités locales pour un montant d’un milliard trois cent cinquante-sept millions huit cent quatre-vingt-neuf mille deux cent trente (1 357 889 230) francs CFA. ‘’Ces dépenses concernent les salaires du personnel contractuel, le capital décès, les frais médicaux du personnel, les frais d’hospitalisation du personnel, les frais de recyclage du personnel, l’habillement du personnel, les billets d’avion, l’opération ndogu (ramadan)’’, renseigne  la mairie de Dakar.

Sur sa lancée, le conseiller politique de la ville de Dakar précise que  depuis 2009, la commune  essaye de distinguer ce qui relève de la mairie et ce qui est de la politique. Lui emboîtant le pas, Moussa Taye joint au téléphone de EnQuête précise : ‘’Toutes nos activités sont financées par nos propres moyens, nous n’avons jamais usé de l’argent public pour des fins politiques. Si nous décidons d’aller en campagne  électorale aux élections législatives, nous trouverons les moyens humains, logistiques et matériels’’. Pour Fatima Gassama Fall du Fsd/Bj, les critiques sont permises dans toutes les gestions mais il faut des arguments solides pour défendre ses idées.

Cependant, pour l’adjoint du maire de Yoff, Khalifa Sall a un agenda politique et compte occuper le terrain  d’ici les prochaines législatives.  ‘’Nous voulons édifier l’opinion car c’est à partir du budget de la Ville destiné à l’amélioration des conditions de vie de la mairie  qu’il va financer sa précampagne’’, a alerté Ibrahima Fall.
 
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Sow - 12/01/2017 - 17h 31  
Juste pour fair comme vous faitesAvec le budget national
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Proposition d’une liste unique au prochaines législatives: l’opposition dit "Oui" à Me Wade
Rassemblement aux HLM : la police réprime sévèrement les manifestants (images)
Pape Sambou Mboup, PDS : « Karim ne pourra pas se présenter en 2019 ; il n’est même pas libre de ses mouvements… »
Youssou Touré: ‘’Le président Macky Sall n’a rien à avoir avec la crise au PS’’
Youssou Touré : «il est temps pour Khalifa Sall de se ressaisir»
Jean Paul Dias : «la place d’un élu n’est pas en prison»
Le conseil municipal de la Médina a déposé une demande de marche
Affaire Khalifa Sall et Cie: les cinq erreurs politiques de Tanor
Ousmane Tanor Dieng : « Pourquoi j’ai porté plainte »
Rentrée politique du directeur des Domaines : la République à Louga pour sceller l’unité des Apéristes
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 53410 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 41145 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 37494 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 32922 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 32921 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
ACTUALITE - Interdiction des partis politiques , un préalable à l'émergence du Sénégal
ACTUALITE - Souvenir quand Souleymane Jules Diop nous parlait de Macky et les Marabouts
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014