ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
POLITIQUE
 
 
Mamadou Lamine Diallo sur l'endettement du Sénégal : «le ministre Amadou Bâ confond finance privée et finance publique»
Publié le : Mercredi 11 Janvier 2017 - 08:48 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 17 - Consulté : 568 Imprimer

Selon Mamadou Lamine Diallo (Tekki) dans sa rubrique questions au gouvernement, le Ministre Amadou Ba confond finance privée (personnelle ou d’entreprise) et finance publique. Dans le cas d’un ménage ou d’une entreprise, la sanction de l’endettement massif, c’est la restructuration ou la faillite.

« Timis Corporation comme je l’ai toujours dit est une véritable nébuleuse. 
Le Gouvernement de Macky Sall nous apprend que Africa Petrolium Corporation Limited est actionnaire de Timis Corporation à hauteur de 67,2%. 

Cette société Africa Petrolium Corporation Limited selon le rapport ITIE publié en 2016 (page 120) possède les permis Rufisque Offshore Profond et Sénégal Offshore Sud Profond. Il est temps d’en finir avec Timis Corporation. » 

Président Macky Sall rends au peuple Sénégalais les 30% de notre gaz naturel détenus par Timis Corporation. 

Question nouvelle 

Le Ministre Amadou Ba répondant de manière biaisée à ma critique sur le niveau d’endettement au Sénégal (chaque famille Sénégalaise paie 370.000 francs par an de dette) soutient que quand « on a beaucoup d’argent, on emprunte beaucoup ». Cela appelle de ma part deux observations : 

1) Le Ministre confond finance privée (personnelle ou d’entreprise) et finance publique. Dans le cas d’un ménage ou d’une entreprise, la sanction de l’endettement massif, c’est la restructuration ou la faillite. 

Dans le cas des finances publiques, la sanction d’un endettement, c’est l’inflation ou le chômage massif. Dans le cas du Sénégal où la politique monétaire est encadrée par la BCEAO, la sanction c’est le chômage massif. 

2) Le Sénégal a-t-il beaucoup d’argent ? 

Bien sûr que non. Peut-être que certains Sénégalais, les 69 familles de l’oligarchie FayeSall, ont de l’argent. Mais l’écrasante majorité des 1.500.000 familles vit dans la pauvreté et la précarité. 

L’Etat du Sénégal est pauvre. Mr Amadou Ba doit retenir que les recettes budgétaires d’un Etat émergent ou riche, c’est plus de 35% du PIB voir 50%. 

L’endettement du Sénégal est massif. Il faut rajouter aux 5000 milliards, les garanties octroyées dans les projets PPP et les offres spontanées, sans oublier les arriérés intérieurs cachés." 
 
 
 
COMMENTAIRES (17)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Reélité - 11/01/2017 - 10h 29  
bien dit MLD ce Amadou BA n'est qu'un médiocre qui joue dans la mentalité des sénégalais
Dafa lerrrr - 11/01/2017 - 10h 33  
il est un grand profiteur il est du k pour son propre compte ce minable Amadou BA
Eveil - 11/01/2017 - 10h 35  
ca prouve une fois de l'incompétence du ministre des finances et de l'économie quand un type comme Mamadou Lamine Diallo se permet de le désavouer avec des chiffres économiques claires et limpides. Vraiment un bon à rien ce Amadou BA
Sunuugaal - 11/01/2017 - 10h 38  
Comment un ministre des finances et de l'économie peut il sortir de tels sottises envers sa population tout en faisant croire à celle qui vit dans la pauvreté constamment avec des moyens précaire que le Sénégal est riche et peut se permettre d'emprunter ???
Le seul Responsable - 11/01/2017 - 10h 41  
Sincèrement pour les détracteurs de son excellence Mr Macky SALL ils peuvent sourire vue maintenant ils viennent de trouver le tendon d'Achille de la présidence qui n'est autre que son argentier national Amadou BA. Le président vient de leurs offrir le bâton pour qu'Il soit taper
Kaddu - 11/01/2017 - 10h 41  
'ai vraiment de monsieur Diallo, etre rigoureux dans ce pays ne paie pas malheureusement.Entre politicien corrompu et incompétent, marabout lobbyiste juste pour leur propre bouche et peuple crétin...je te souhaite beaucoup de courage.si par chance j'ai un enfant qui a un parcours aussi brillant que le votre un jour ( X-mines, docteur en économie de l'école des mines de paris), je lui conseillerais vivement de fuir ce maudit peuple de sénégalais qui aime patauger dans le manque de rigueur et de consistance.franchement quand je vois a ce moment précis ce que vous auriez pu faire à l'image de Tidiane Thiam l'ivoirien, au lieu de cela vous etes dans une assemblée avec comme collègue les moustapha diakhaté et moustapha cissé lo, franchement j'avoue que je ne comprends pas.Ce peuple n'émergera jamais monsieur Diallo, vos efforts seront vains malheureusement...je pense malheureusement que le sénégal ne sera au rendez des nations qui en veulent. Une seule preuve: l'adage qui dit " khaliss kène douko liguèye, danioukoye lijanti"...jusquà l'extinction du soleil, nous seront un peuple de magouilleur malheureusement.
Hlmmm - 11/01/2017 - 10h 47  
on nous dit souvent qu'il est fort mé en quoi merci Mr MLD de cette remarque siii terre à terre mé très solide pour les méconnaissables de la nation ça prouve qu'il n'est rien qu'un nullard ce Amadou BA qui se croit au dessus de tout.
CHRONIQUEUR - 11/01/2017 - 10h 55  
Mon très cher ami Kaddu je ne comprend pas ton acharnement envers la population sénégalaise !!! Je ne vois pas en quoi cette population aussi brave et bosseuse est elle blâmable ??? Penses tu pas que cette population a eu à choisir seulement ceux qui ont eu l'audace de se présenter au législatifs et malheureusement pour elle les gens figurants sur la liste des députés étaient soit des incompétents, des analphabètes, des imposteurs, des insolents ou des magouilleurs. Donc Kaddu tu vois le mal dans ce pays est que les gens se disant intègre font profil bas en laissant ceux citer tout en haut nous gouverner. Explique moi comment ce ministre des finances et de l'économie tout corrompu et véreux a pu se trouver en haut de l'échelle ??? En nous faisant croire que le Sénégal est riche hors que notre PIB ne dépasse même pas 30 pour cent et ose nous donnez des chiffres erronés. A l'attente de tes écrits très prochainement mon ami !!!
Désolé - 11/01/2017 - 11h 01  
je rêve ou quoi d'ou vient la richesse sénégalaise avec un PIB de moins de 30% ce ministre Amadou BA se fou ne notre gueule ou quoi ou il nous montre son incompétence
ARROW - 11/01/2017 - 11h 35  
Monsieur DIALLO n’est pas le seul à être au courant des magouilles d’Amadou Bâ, ni de ses biens en terrains, en immeubles, en villas, sans compter ses titres en placements financiers dans différentes banques du Sénégal et de Paris ! Il faut noter que tous ceux qui se sont succédé à la direction des Impôts et Domaines se sont enrichis en biens immeubles. Même les ministres Français qui gagnent en moyenne 9000 euros par mois ne peuvent s’enrichir après dix ans de fonction. Pauvre Sénégal !
WILLY - 11/01/2017 - 12h 14  
l’écrasante majorité des 1.500.000 familles vit dans la pauvreté et la précarité. L’Etat du Sénégal est pauvre. M. Amadou Ba doit retenir que les recettes budgétaires d’un Etat émergent ou riche, c’est plus de 35% du PIB voir 50%. L’endettement du Sénégal est massif. Il faut rajouter aux 5000 milliards, les garanties octroyées dans les projets Ppp et les offres spontanées, sans oublier les arriérés intérieurs cachés», a-t-il précisé dans la 24ème Question Tekki de ce mardi 10 janvier
Curry - 11/01/2017 - 12h 23  
Mamadou Lamine Diallo, a raison «le ministre confond finance privée (personnelle ou d’entreprise) et finance publique». Car, explique-t-il, «dans le cas d’un ménage ou d’une entreprise, la sanction de l’endettement massif, c’est la restructuration ou la faillite». Mais, dans le cas des finances publiques, «la sanction d’un endettement, c’est l’inflation ou le chômage massif et dans le cas du Sénégal où la politique monétaire est encadrée par la Bceao, la sanction c’est le chômage massif». amadou ba je le fait pas confiance et c aussi un voleur
Wa louga - 11/01/2017 - 12h 53  
Les marchés publics sénégalais sont devenus un IMMENSE MARCHE DE MAGOUILLES ET DE CORRUPTION; tout le monde le sait (citoyens, chefs religieux, bailleurs de fonds, jeunes et vieux, hommes et femmes, etc..), personne ne dénonce le MAL et se mal est amadou ba
OBAMA - 11/01/2017 - 12h 59  
Enfin une societé souhaitant travailler dans la transparence. Il (Amadou BA) peut se rendre compte peut bien heurter à un veto cathegorique bien qu'il croit que tout lui est permis se guignol. Amadou ba a toujours etait un dealeur il videra bientot les caisses de l'etat
Spartacus - 11/01/2017 - 14h 36  
A force de le connaitre ce ministre des finances, aucune multinationale ne souhaiterait plus travailler avec lui et ne pas travailler avec lui c'est ne pas travailler avec le Sénégal. Tu as parfaitement raison obama en disant qu'il à surement du demander un gros chèque en retour à ses investisseurs pour les donner le marcher. Car notre argentier nationale je nomme Amadou BA ne travaille jamais avec des gens s'il n'y voit pas ses propres intérêts.
Arrow - 11/01/2017 - 16h 16  
Sa devient inquiétant à la longue. Quand t'il s'agit de Amadou BA, il y'a toujours un guise sous roche. Il n'est jamais nette ce mec, il traine partout avec lui son costume de looseur, d'homme d'affaire égoïste, louche, limité... Trop d'aléas qui font que l'économie de ce pays est à la traine
Kaddu - 11/01/2017 - 22h 25  
Cher ami CHRONIQUEUR, Vous avez milles fois raison, j'ai été excessif dans mon commentaire....bilaye sama xol mo fées.Ton analyse est très pertinent, mais contrairement à toi cher ami, je suis extrêmement pessimiste pour l'avenir de ce pays que j'aime tant.Magouille et corruption tout en bannissant la rigueur dans le travail, cela ne promet pas des lendemains radieux.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Mise en place d'une commission de discipline au Ps: Vers l’exclusion de Khalifa Sall et Cie
Abdoulaye Diouf Sarr à Khalifa Sall:"La victimisation ne peut être une échappatoire, les Dakarois exigent la justification de la gestion des Fonds de la caisse d’avance"
Affaire Khalifa Sall : « Si la décision de justice vous arrange, vous pensez qu’elle est bonne, si elle ne vous arrange pas, vous la critiquez» Tanor Dieng
Me El HADJ DIOUF SUR L’AFFAIRE KHALIFA SALL :« il y a violation des droits de Khalifa Ababacar Sall »
Transparance, reddition des comptes, transhumance…:Cheikh Bamba Dièye fait le procès de la gestion "sobre et vertueuse’"
Khalifa Sall au meeting de ses partisans hier: "La confrontation aura lieu"
Tête de liste de la coalition BBY aux Législatives: Macky, à l’épreuve de la bonne formule
Aminata Touré, envoyée spéciale du chef de l’Etat: «l’Etat a recouvré plus de 100 milliards F Cfa dans la traque des biens mal acquis »
L’économie sénégalaise se porte comme un charme, selon Amadou Ba
Vidéo -Interview exclusive du Consul du Sénégal à Paris : Amadou Diallo répond aux accusations de Manko Wattu Sénégal-France.
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 54653 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 43639 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 38749 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 33530 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 33499 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Idriss Déby prend le contrepied de Macky et dénonce le franc CFA: « un frein au développement de nos pays »
ACTUALITE - Lettre ouverte au Président de la République sur la situation des sénégalais du Brésil, injustement privés de passeport.
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014