Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Gambie: la Cour Suprême fait faux bond à Jammeh
Publié le : Mercredi 11 Janvier 2017 - 07:17 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 938 Imprimer

Le Président de la Cour suprême de Gambie, le Nigérian Emmanuel Fagbenle, a déclaré, hier, que « sa » juridiction était dans l’impossibilité de statuer sur le recours de l’APRC, le parti de Yahya Jammeh, déposé le 13 décembre dernier aux fins d’annulation des résultats du scrutin.

La haute juridiction gambienne a fait savoir qu’elle ne pourra siéger que si elle est au complet. Or, il se trouve qu’il n’y a actuellement qu’un juge sur sept. Les cinq Nigérians attendus et le Sierra-léonais ont prétexté un problème de calendrier pour ne pas se présenter.

Le Président de la Cour suprême alors attendu pendant deux heures avant de signifier à l’avocat de Jammeh, Edward Gomez, le fait que le recours ne pourra être examiné qu’au mois de mai. L’avocat lui a fait part du fait que Jammeh maintenait sa plainte jusque-là. Une situation insolite qui en ajoute à la confusion dans ce pays.

Le président gambien a évité de mettre en place une Cour Suprême digne de ce nom, il en paie aujourd’hui les conséquences.

La Gambie ne disposant pas de juges assez expérimentés en la matière, le président Jammeh a pensé devoir « se ravitailler » au Nigéria et en Sierra Léone.

Mais, il n’existe pas entre ces pays et la Gambie un accord judiciaire qui aurait obligé les juges à se présenter à Banjul. Alors, compte tenu du contexte, ils ont préféré ne pas mettre les pieds dans un pays à haute tension.

Mieux, la Cedeao aurait demandé à ces magistrats d’éviter de s’ingérer dans cette affaire interne à la Gambie.

L’organisation sous régionale a ainsi coupé l’herbe sous les pieds de Jammeh afin de lui éviter de se prévaloir d’une quelconque légitimité tirée de la haute juridiction gambienne.

Ainsi, le président gambien n’aura même pas, comme Gbagbo, le prétexte d’une décision juridictionnelle pour se maintenir à la tête de son pays.

La Cour suprême argue qu’elle ne pourra pas statuer sur le recours avant plusieurs mois, ce qui, en soiest une fin de non-recevoir et un camouflet pour un Président qui avait misé sur une décision de justice favorable.

A n’en pas douter, la Cedeao vient ainsi de remporter une bataille décisive contre Jammeh. Il fallait lui empêcher, vaille que vaille de tirer la couverture du droit de son côté et c’est réussi.

Reste maintenant à savoir quelle sera la nouvelle réaction du président battu. Va-t-il considérer qu’il va attendre le verdict prochain de la Cour suprême, pensant tenir là un moyen de ne pas abdiquer ? Va-t-il céder à la pression diplomatique en laissant le pouvoir sous certaines conditions, notamment de garantie d’immunité ? Va-t-il enfin, comme tout le monde le craint, continuer à confisquer le pouvoir au-delà du 18 janvier date de la fin de son mandat ?

C’est là l’équation gambienne pour laquelle personne n’a pour le moment de solution. Les Chefs d’Etats de la Cedeao continuent néanmoins les consultations pour une solution diplomatique à une épineuse question qui interpelle le monde entier.

En tout état de cause, l’appel lancé par le président de la Cour suprême, Emmanuel Fagbenle, semble être la solution de sagesse. Il a ainsi appelé « les parties au litige à le résoudre pacifiquement avant que la transition ne s’achève ».

Assane Samb
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Coopération bilatérale : Fonséca promet de régulariser les Sénégalais vivant au Cap-Vert
Pétrole et gaz : Le cadre d'exploitation sénégalais n'est pas encore satisfaisant
Economie: la macroéconomie de Macky Sall ne marche pas, selon Mamadou Lamine Diallo
UEMOA : "Le Sénégal est le pays le plus endetté"
Le coût économique du parrainage, le nouveau pourcent bloquant
Le Fisc bloque les comptes de Arcelor Mittal
Retard dans la signature des accords de Pêche : Le Sénégal accuse la Mauritanie
Economie: Y'a-t-il risque d'adopter le plan Sakho-Loum? La réponse de l'économiste Maïssa Babou
Étouffée par la contrebande, la CSS risque de mettre la clef sous le paillasson
Arriérés intérieurs du Sénégal: Mamadou Lamine Diallo écrit à Christine Lagarde
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 73191 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 66936 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 52245 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 44770 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 43636 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 26 Avril 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 26 Avril 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 25 avril 2018
AUTRES AUDIOS ...
Boubacar Sadio, Commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle: "L ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
TER: la facture passe de 568 à 738 milliards 400 millions après la signature d ...
24/04/2018 - 10:58
SAR : Polémique autour d’un trou de 40 milliards et d’un contrat de 400 mil ...
10/04/2018 - 09:54
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Winnie Mandela, la Voix et le Cœur de la lutte contre l’Apartheid (par Mme Fa ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de rè ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 25 avril 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Une justice sénégalaise sous tutelle ?
26/04/2018 - 11:18
Les notes de DIAMANKA
26/04/2018 - 00:17
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
ÇA ME DIT MAG du 21 avril 2018 - le film du vote de la loi sur le parrainage av ...
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 18 avril 2018 avec Pape Alé Niang - le parrainage viole t'il la ...
AUTOUR DU MICRO
Boubacar Sadio, Commissaire divisionnaire de classe exceptionnelle: "Les forces ...
AUTRES VIDEOS
Première déclaration du nouveau Khalif Général des mourides
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017