ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
CONTRIBUTIONS
 
 
TOUNKARA, dites « astaghfirullah » !
Publié le : Mercredi 11 Janvier 2017 - 07:09 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 3 - Consulté : 1926 Imprimer
Monsieur Tounkara, vous avez affirmé lors de l’émission « Grand rendez-vous » de la 2stv, face à Mr Abdourahmane Diouf du parti Reew mi, que son leader Idrissa Seck n’est pas diplômé de l’Institut d’études politiques (Sciences Po) de Paris. Ensuite, vous avez écrit : « La vérité est que votre président a bien fréquenté IEP-Paris en 1986 mais il y est sorti comme il y est entré : sans diplôme. Et jusqu’à l’extinction du soleil, vous ne pourrez sortir un nom de diplôme ou présenter le diplôme de l’IEP-Paris de votre président de parti ». Une affirmation péremptoire sans nuances et pleine de certitudes. Pourtant vous n’en apportez pas une once de preuve irréfutable et confondante pour étayer la véracité de vos propos.

Le musulman que vous êtes et qui a certainement parcouru et lu entièrement le livre saint, devrait bien connaître la sainte parole : « Ô vous qui avez cru ! Si un pervers vous apporte une nouvelle, voyez bien clair de crainte que par inadvertance vous ne portiez atteinte à des gens et que vous ne regrettiez par la suite ce que vous avez fait (S49-V6) ». Le moins que vous puissiez faire, en tant qu’intellectuel soucieux de rigueur ou en tant que journaliste soucieux de la réalité des faits ou enfin en tant que professeur soucieux de votre moralité devant vos étudiants, était d’entreprendre un travail d’investigation pour être crédible.

J’ai fait ce travail d’investigation, pour deux raisons : Je suis militant de Reew mi et j’effectue un travail sur Idrissa Seck. A ce double titre, la rigueur et la vérité fondent ce travail de recherche et d’analyse, par souci de crédibilité. Comme beaucoup de personnes plongées dans la perplexité par votre culot, J’ai entrepris des démarches avec des méthodes de journaliste d’investigation, pour en savoir plus. Les éléments de preuve fournis par Thierno Bocoum ne vous emballent pas (je m’en doutais). Les miens ne vous suffiront pas (je n’en doute pas). La seule preuve qui pourrait vous édifier (et encore), serait d’aller voir Idy chez lui pour qu’il vous montre son diplôme. Comme vous l’avait suggéré Abdourahmane Diouf, pour ce faire, il vous suffirait de solliciter un rendez-vous avec le concerné et face à lui vous aurez sans doute de quoi nourrir vos certitudes. Publier son diplôme dans les médias, comme le réclament certains esprits malins, relève de la puérilité. Arrêtons de renverser les rôles et les charges de la preuve. Ce n’est à celui qui est accusé d’apporter les preuves du contraire. C’est à Tounkara de prouver ses accusations. En outre publier son diplôme dans la blogosphère comporte un certain nombre de risques de malversations liées aux basses œuvres des faussaires. Ce que vous n’ignorez pas parce que vous-mêmes, vous ne vous hasarderez pas à le faire pour justifier votre parcours universitaire. Et en plus, de quel titre de procureur de justice ou de moralité, peut-on se prévaloir pour exiger de tels impératifs à un honnête citoyen et qui  de surcroît, s’est empli de piété.

Je ne vous opposerai donc que la force de mes arguments de conviction et de poids, tirés de mes investigations en vous suggérant de faire de même.

D’abord en allant à la source, à Sciences po Paris (Direction des études et de la scolarité). La démarche de procéder par écrit me fut imposé. Ce sont les règles de la maison. Ma question fut donc posée par e-mail et la réponse apportée est : « Nous ne pouvons transmettre d’information sans l’accord préalable du titulaire ou de ses ayants droits ». Là encore ce sont les règles. Mais dans la réponse figure le terme «titulaire » (du diplôme), insinuation confirmée par des indiscrétions soutirées au secrétariat où un aveu implicite me fut lâché : « Ce n’est pas la première fois qu’on nous demande cela. Le pauvre, qu’on lui foute la paix » ! On comprend alors que des chasseurs de prime sont déjà passés et que s’ils avaient trouvé le criminel, le crime serait dévoilé avec fracas depuis belle lurette.

Ensuite j’ai contacté l’association Sciences Po Alumni où des membres du personnel du Pôle Annuaire et adhésions, après vérification m’ont confirmé verbalement (parce que son nom figurant dans l’annuaire) qu’Idrissa Seck est bien diplômé de cet Institut, entre autres sénégalais célèbres comme Abdourahim Agne (1972), Ibrahima Fall (1971) et Moubarack lô. Ce dernier avait déjà apporté un démenti verbal à ces allégations mensongères comme Thierno Bocoum l’a souligné dans sa belle et digne réplique. La gentille dame qui fut mon interlocutrice me révéla que les diplômés de Sciences Po sont d’ailleurs protégés contre les faussaires et ceux qui se donnent ce titre sans cause et des procès ont été faits et gagnés contre eux. En outre, au niveau de l’association qui gère l’annuaire des anciens diplômés, la règle absolue est de n’y inscrire que les membres dont l’obtention du diplôme est dûment vérifiée. Et Idrissa Seck y figure bel et bien.

Par ailleurs, je suggère à notre Saint Thomas local, de se poser quelques questions. Comment Idy a pu passer au travers durant tout son parcours politique, sans être épinglé sur ce point par ses farouches adversaires/ ennemis politiques (Abdoulaye Wade, Ousmane Ngom, Macky Sall…) afin de l’humilier à jamais ? Mr Tounkara est-il mieux placé que ceux-là pour cette sale besogne ? Egalement comment Idrissa Seck a-t-il pu mener la carrière professionnelle qui est la sienne sans vérification préjudiciable ? Enfin comment croire qu’un homme qui aspire aux hautes destinées de son pays, puisse ainsi abuser de l’opinion publique sans contrecoup et contre-choc ? Question de bon sens et de bonne foi. A moins que l’on soit animé d’une intention de nuire ou de se faire une publicité à moindre frais car épingler le célèbre Idrissa Seck pourrait rapporter des dividendes médiatiques et un peu plus de notoriété. Est-ce le but recherché ?

En ce concerne l’hôtel Saint James de Paris, mes renseignements sur place m’ont appris qu’Idy n’a jamais eu à y « séjourner longuement » mais qu’il y prend ses rendez-vous  d’affaires et politiques régulièrement dans les salons cossus mais discrets. Son lieu de séjour parisien n’étant pas loin de cet Hôtel. C’est une pratique convenue dans le monde des affaires que de recevoir ses hôtes dans les salons d’hôtel de luxe où il n’est facturé que le service restauration. Tous ceux qui y ont été reçus (ils sont nombreux dans le milieu politique sénégalais) pourrait le confirmer.

Quant à l’histoire fallacieuse du chèque de 500 millions révélée par le journal Libération (pour cause compréhensible) et comme pour les autres accusations scabreuses, elles ont conduit le procureur à se dessaisir purement et simplement par classement sans suites. Instrumentalisation politique pensez-vous. Posez-vous plutôt la question de savoir pourquoi Macky Sall qui a épinglé Karim Wade pour enrichissement illicite, n’a pas saisi cette soi-disant « forfaiture » pour envoyer Idy à la CREI. Cette cabale inique ne ferait certainement pas partie des dossiers à mettre sous son coude. La réponse d’Idy tel un sphinx reste invariable : « Jusqu’à l’extinction du soleil….».

 Pouvez-vous en dire autant Mr Tounkara ? Relevez le défi ou taisez-vous à jamais. Sinon continuez à calomnier, toujours calomnier, il en restera toujours quelque chose que vous emporterez dans votre tombe. Alors dites « astagfirullah » trois fois et qu’Allah vous garde et vous pardonne !

Chérif Benamar Ndiaye

Les-rewmistes.org

________________________________________________________________

Chère Madame, Cher MOnsieur,

 

Nous ne pouvons pas transmettre d'information sans l'accord préalable du titulaire ou de ses ayants droits.

 

Bien cordialement,

 

Le secrétariat du Pôle central

Horaires d'ouverture du Pôle Central :

matin : Lundi, mercredi et vendredi de 9h30 à 12h45
après-midi : lundi, mardi et jeudi de 14h15 à 16h45

 

 
Direction des Etudes et de la scolarité
27 rue Saint-Guillaume 75337 Paris cedex 07 France
T. +33 (0)1 45 49 50 50
http://formation.sciences-po.fr/contenu/pole-central
 

 

 

Contacts

 

Sciences Po Alumni

26, rue Saint Guillaume
75007 Paris
Tel : 01 45 48 40 40 

info@sciencespo-alumni.fr

L'Association est ouverte du lundi au jeudi de 9h15 à 18h et le vendredi de 9h15 à 13h.

 

 

 

 

Directrice générale

Anne-Sophie Beauvais
01 45 48 40 40
annesophie.beauvais@sciencespo.fr

Pôle Annuaire et Adhésions

Elisabetta Lamanuzzi - Responsable
01 45 48 01 30
elisabetta.lamanuzzi@sciencespo-alumni.fr

Pascale Bagnères-Garcia - Assistante
01 45 48 22 99
pascale.bagneres@sciencespo-alumni.fr

Marie-Laure Lecomte - Assistante
01 45 48 56 49
marie-laure.lecomte@sciencespo-alumni.fr

Accueil / Standard
01 45 48 40 40
secretariat@sciencespo-alumni.fr

 

Pôle Carrières

Brigitte Rischard (PES 81)- Directrice
01 45 48 42 23
brigitte.rischard@sciencespo-alumni.fr

Fabiola Batréau - Assistante
01 45 48 42 23
fabiola.batreau@sciencespo-alumni.fr

Stagiaire
01 45 48 00 30

Pôle Communication et Evénementiel

Elise Ribet - Chargée des événements
01 45 48 34 44
evenements@sciencespo-alumni.fr

Maïna Marjany - Journaliste pour le magazine Emile
maina.marjany@sciencespo-alumni.fr



Cherif Ben Amar Ndiaye 

 

 

 

 
 
 
 
COMMENTAIRES (3)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Babs - 11/01/2017 - 09h 10  
Cette fois, force est de constater que la vérité est du coté de monsieur Cherif Ben Amar Ndiaye et de Idrissa Seck.Cependant, monsieur Tounkara nous a tellement appris ces dernières années qu'on ne peu lui en vouloir.Cela ne pourra que renforcer sa rigueur.
Gaindey - 11/01/2017 - 12h 04  
Pourquoi tous ces contacts fournis???Je crois que Tounkara s'est trompé, le faux diplome que l'on reprochait à IDY, c'est celui de Princeton, il me semble ;)
CBAN - 13/01/2017 - 00h 13  
Abdoul Mbaye est diplômé de HEC,ça ne pose de problème à personneMamadou Lamine Diallo est diplômé de l'Ecole des mines de Paris, normal.Sonko est diplômé de l'ENAM, c'est parfait.Abdoulaye Wade est agrégé, sans problàme.....Etc...Idy est diplômé de Sciences Po, c'est un menteur.Que c'est bizarre ...Dés qu'il s'agit d'Idy, les médisances, les méchancetés,les suspicions, les fausses accusations pleuvent de partout. Abdoulaye Wade a vraiment fait beaucoup de mal à Idy. Pourtant tout le monde est d'accord que Laye n'est pas digne de confiance, le peuple l' arejeté pour ses wax wahète et ses mensonges. Mais Idy continue de payer pour les délires de Wade sur lui. Macky, Tanor, Niass ... sont-ils plus propres, plus respectables, plus dignes? Le Sénégal marche à reculons ou à l'envers. Ses meilleurs fils (Cheikh Anta, Mamadou Dia Etc...) sont broyés par ses propres enfants au profit de ceux qui maintiennent la laisse du colon autour du cou des éternels colonisés...Wa salam
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Santé au Sénégal, ce n’est pas l’appareil de radiothérapie, mais le système qu’il faut arrêter. Par Guy Marius Sagna
Lumières sur une justice aux ordres: lettre au Magistrat Ibrahima Hamidou Dème
Monsieur le Président de la République, les maigres deniers publics vous supplient de lever ce coude !
Macky Sall, le promoteur des vieillards de la république
Les répercussions de l’insouciance d’une classe politique
Gor niaa ngui fi dé !
Législatives 2017 : Le « Dégagisme » pour mettre fin au « coup d’Etat permanent » de Macky Sall.
France, le temps des ruptures, après le fiasco des hommes de système
Depuis Rebeuss, Bamba Fall écrit à Macky : « Que me reproche-t-on ? »
Vous insultez Che Guevara
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 54394 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 43408 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 38509 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 33432 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 33409 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Idriss Déby prend le contrepied de Macky et dénonce le franc CFA: « un frein au développement de nos pays »
ACTUALITE - Lettre ouverte au Président de la République sur la situation des sénégalais du Brésil, injustement privés de passeport.
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014