Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
SOCIETE
 
 
Cession de 20 mégawatts sur sa production: quand la Senelec éclaire le Mali
Publié le : Mardi 10 Janvier 2017 - 09:43 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 0 - Consulté : 482 Imprimer
Le Sénégal se positionne désormais comme un vendeur potentiel sur le marché de l’électricité. C’est ainsi que la Senelec a signé hier une convention de cession d’énergie de 20 Mégawatts de sa production avec le Mali.

Aussi paradoxal que cela puisse paraître, le Sénégal commercialise désormais de l’énergie. Une convention de cession est signée dans ce sens hier, entre la Société nationale d’électricité (Senelec) et la société Electricité du Mali (Edm). Ce qui veut dire que le Mali est le premier pays à qui le Sénégal cède de l’électricité d’une capacité de 20 mégawatts de sa production. Selon le Directeur général de la Senelec, cette cession va permettre à la population du Mali de passer ses périodes de déficit. Car, dit-il, le pays de Ibrahima Boubacar Keita, la Mauritanie et le Sénégal sont dans un réseau interconnecté qui permet, quand il y a des circuits de productions, de pouvoir les échanger au lieu de s’adonner à des productions de location qui peuvent être coûteuses. Au plus fort de la crise malienne, rappelle Mouhamadou Makhtar Cissé, le Sénégal leur a prêté son site du Cap des biches leur permettant de louer des groupes qui étaient installés et d’évacuer, à partir de nos réseaux de transport, l’énergie jusqu’au Mali. Mais cette solution coûteuse a été abandonnée au profit de cette cession de 20 MW.

‘’Le Sénégal n’a pas de problème de capacité de production’’ 

Par ailleurs, M. Cissé rassure que si le Sénégal vend de l’énergie, c’est parce qu’il a la capacité d’assurer chez lui la couverture de la coupe d’Afrique. ‘’L’avenir se prépare, le Sénégal a d’importantes découvertes de gaz et de pétrole. Il ne faut pas attendre que cette perspective heureuse se traduise en une réalité d’exploitation pour commencer à être présent sur les différents marchés. C’est pourquoi nous nous positionnons déjà sur le marché malien. Au-delà de l’aspect commercial, le choix de renforcement des liens d’intégration entre nos deux pays est le plus important’’, souligne-t-il. Aussi, aux dires du Dg de la Senelec, le Mali est le premier client du Sénégal en Afrique et dans le monde en termes de commerce extérieur. ‘’Nous espérons aller au-delà de ces 20 MW en fonction de la disponibilité que nous aurons dans notre Parc. C’est l’avenir du marché de l’énergie que nous sommes en train de bâtir dans la sous-région. Les lignes de l’Omvg qui vont arriver permettront d’améliorer encore les évacuations d’énergies parce que l’Omvg va faire la ligne, va relier Kaolack à Tambacounda, après Kayes, et faciliter le commerce d’énergie entre nos deux pays’’, soutient Mouhamadou Makhtar Cissé. Le Directeur de la Senelec tient à assurer en outre que le Sénégal n’a pas de problème de capacité de production. ‘’Tous les jours, nous affichons des marges de production. Ce matin, je n’ai pas les chiffres, mais on n’était pas loin des 100 Mégawatts. Même si nous vendons 20 MW au Mali, nous avons 80 MW de réserve. Il y a des Sénégalais qui n’ont pas d’électricité, parce que tout simplement les réseaux qui permettent de les alimenter ne sont pas en place.

La production est au Cap des biches, il faut qu’il y ait des réseaux qui puissent atteindre toutes ces populations pour qu’on puisse évacuer cette énergie’’, expliquet-il. C’est pourquoi à son avis, les plus gros investissements de Senelec dans les années à venir se feront dans le transport et la distribution. Et dans ce cadre, le projet le plus important en vue, c’est la ligne entre Tambacounda, Kolda et Ziguinchor. ‘’Si on avait cette ligne aujourd’hui, on pourrait évacuer 20 à 30 MW et alimenter tous les villages du sud du Sénégal qui n’ont pas d’électricité. Ces lignes sont en construction. La Senelec est en train de réaliser la ligne qui va relier Mbour à Kaolack ; l’Omvg fera celle de Kaolack à Tambacounda. Le Sénégal va faire la ligne qui va relier Tambacounda, Kolda, Ziguinchor et quand nous aurons fini, nous pourrons plus facilement atteindre toutes les populations du Sénégal avec les capacités que nous avons en stock’’, rassure M. Cissé. Selon lui, la production est suffisante, mais il y a un retard important sur les lignes d’investissement qui datent de plusieurs années. ‘’Nous sommes en train de résorber ce retard comme nous avons résorbé celui sur la production.’’ De son côté, le Directeur général de l’Edm, Dramane Coulibaly, estime qu’en dehors de cette cession d’énergie, le Sénégal a toujours répondu présent à chaque fois que le Mali lui en a fait la demande. ‘’Cette cession va permettre de résorber notre pointe qui se déroule entre le mois d’avril jusqu’en juin. Ensuite il y a une petite pointe au mois d’octobre. Nous avons travaillé avec l’ensemble de nos collègues, pour que cette convention puisse apporter une solution immédiate au Mali. Cette convention est très importante d’autant plus que mon pays organise de grands évènements dont le Sommet France Afrique et la Coupe d’Afrique’’ dit-il. Il a en outre soutenu que la convention qui est le début d’une collaboration en termes d’échange d’énergies, se poursuivra dans d’autres domaines, notamment la formation, des échanges d’énergies et des retours d’expériences sur les pertes au niveau des réseaux de distribution.

Enquête 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (0)
Ajouter un commentaire
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Institutions de la République après 5 ans de pouvoir: les "bons points" de Macky Sall
Affaire Khalifa et requête du Khalife: Seydou Gueye s’égare
Fatick: de nouveaux bacheliers placés en garde-à-vue
Rappel à Dieu d'Al Makhtoum: "Diami Rewmi" invite le peuple à profiter de l'oeuvre immense légué par Serigne Cheikh
Recul démocratique au Sénégal: Monseigneur Benjamin Ndiaye admoneste les politiciens
Genève: le Président Macky Sall présente le PSE au Africa CEO Forum 2017
Espagne: un Sénégalais et un Marocain portés disparus suite à un bateau coulé
Affaire drogue de la Police: Austin mouille le commissaire Keita
Scrutin départemental législatives juillet 2017: la répartition des sièges dévoilée
Coïncidences troublantes dans l'enquête sur la mairie de Dakar pilotée par un ami intime de Tanor
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 55973 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 45061 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 39920 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 36578 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 34241 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 22 mars 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 22 mars 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 22 mars 2017
AUTRES AUDIOS ...
Emission Grand Jury du 29 janvier 2017 avec Khalifa Sall
 
SCANDALES D'ETAT
   
Khalifa à l’ombre, Thimbo au soleil de la Cour des comptes…
14/03/2017 - 09:10
Salaires, indemnités, bonus à Pétrosen… : le rapport de la Cour des comptes ...
10/03/2017 - 12:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall prônait la restauration des valeurs et l'Etat de droit
15/03/2017 - 15:38
Yako wakhone : quand Yakham s’en prenait au régime de Macky Sall
07/02/2017 - 11:47
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Macky est-il en avance sur l’opposition ?
L'OEIL DU CITOYEN
Tohu-bohu politico-religieux !
WAX DEUG
Sénégal: l'urgence d'un contre pouvoir à Macky Sall
AUTRES ...
Voici la chronique du 22 mars 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Mon pays est-il une fausse vraie démocratie ou une vraie fausse république ?
20/03/2017 - 16:28
Monsieur le président, "que celui de vous qui n'a jamais pêché lui jette la p ...
20/03/2017 - 15:02
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça me dit mag du Samedi 11 Mars 2017 - 2STV
EMISSIONS PAPE
Le Ministre Aly Ngouille Ndiaye dans "Cartes sur Table" du Dimanche 12 Mars 2017 ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce du 15 Mars 2017- Invité : ABDOULAYE DIOUF SARR
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017