Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
ECONOMIE
 
 
Verdict de la Cour suprême aujourd’hui en Gambie: jour de vérité pour Yahya Jammeh et le peuple gambien
Publié le : Lundi 9 Janvier 2017 - 09:02 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 1807 Imprimer
Saisie d’un recours introduit par Yahya Jammeh qui conteste les résultats du scrutin du 1er décembre, la Cour suprême de la Gambie va rendre son verdict aujourd’hui.

 C’est aujourd’hui lundi 9 janvier 2017 que la Cour suprême de la Gambie va rendre son verdict tant attendu, suite au recours introduit par le président sortant Yahya Jammeh qui demande l’annulation des premiers résultats le donnant perdant devant son challenger Adama Barrow. De ce verdict, dépendent beaucoup la paix et la stabilité de ce pays voisin du Sénégal. Mais d’ores et déjà, force est de reconnaître qu’une confirmation par la Cour suprême des résultats déjà proclamés par la Commission électorale indépendante constituerait une surprise au sein de l’opinion publique gambienne. Car, beaucoup d’observateurs de la scène politique gambienne et même de la communauté internationale suspectent Yahya Jammeh de vouloir  légitimer, à travers la saisine de cette Cour, sa volte-face après la proclamation des résultats donnant Adama Barrow vainqueur du scrutin présidentiel.

Quoi qu’il en soit, la composition de cette Cour que beaucoup déclaraient d’ailleurs inexistante est assez intrigante et n’augure rien de bon pour le peuple gambien et pour le nouveau président élu Adama Barrow. En effet, après l’introduction de son recours, Yahya Jammeh s’est démené comme il a pu pour trouver un semblant de légitimité constitutionnelle à sa lutte pour s’accrocher au pouvoir. Le leader gambien a ainsi nommé cinq magistrats nigérians et un Sierra Léonais pour siéger à la Cour suprême de son pays. De ce fait, en Gambie, on ne se fait pas d’illusion que cette désignation en catimini est faite pour invalider la victoire d’Adama Barrow. Cela, d’autant qu’aucun des magistrats choisis par Yahya Jammeh n’a la nationalité gambienne. En effet, il a porté sa confiance sur le juge sierra léonais Nicholas Colin Brown et sur les juges nigérians Habeeb A. O Abiru, Abubakar Datti Yahaya, Abubakar Tijani, Obande Festus et Emmanuel Akomaye Agim.

D’après des sources dignes de foi, tous ces juges ont été triés sur le volet par la juge nigériane Mariam Aloma Mukhtar grâce au casting de son collègue Akomaye Agim. Ce dernier a d’ailleurs une nouvelle fois été rappelé par Yahya Jammeh qui l’avait déjà embrigadé auprès de la Cour suprême de Gambie. Président de la Cour suprême de la Gambie de 2009 à 2013, Emmanuel Akomaye Agim a remplacé à ce poste Abdou Kareem Savage, le seul président de cette institution jamais nommé par Yahya Jammeh, depuis son accession au pouvoir en juillet 1994. Et si Emmanuel Akomaye Agim a duré à son poste, c’est parce que Yahya Jammeh a toujours apprécié ses faits d’armes qui ont permis au dictateur gambien d’éliminer toute menace contre son régime.

Tout porte donc à croire que Jammeh aura l’invalidation du scrutin qu’il appelle de ses vœux, malgré la menace de la CEDEAO d’une intervention militaire pour lui faire quitter le pouvoir, s’il s’accroche.

Enquête 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Xeme - 09/01/2017 - 12h 32  
Où est passée la communication des vendeurs de guerres qui disaient que le jour de vérité a été marquée par l'appel de Jammeh ?
Maïmoune - 09/01/2017 - 15h 53  
J'avais informé ici il y a quatre jours que ler ministres Nigérian des Affaires Etrangères venait de déclarer que l'option militaire était écartée. L'Afrique qui sera en fête du football, ne tolélerait pas qu'une armée Africaine aille intervenir dans un autre pays Africain pour y déloger un président qui conteste des résultats d'élections ! Pourquoi donc, une armée Africaine n'a pas encore été envoyée ni au Nigéria, ni au Cameroun encore moins au Tchad pour combattre Bokko Haram ? A mon avis, ce combat contre ce démon de Bokko Haram serait plus pertinent que d'aller prendre des risque de tuer des Africains à Banjul? Contrairement à ce nos journalistes pensent, le Président Yaya a de vrais amis au Sénégal et ailleurs en Afrique, et j'en fais partie depuis quinze ans! Je ne renierai jamais mes amitiés !
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Babacar Ngom, président du Groupe SEDIMA: "Aucune émergence n'est possible sans des champions nationaux"
Sénégal: Comment les entreprises françaises tuent les petits commerces
Transfert d'argent : Les prestataires d'agences refusent le nouveau commissionnement d'Orange
Croissance de 7%: l’économiste Yacine Fall parle d’un taux qui ne reflète pas le quotidien des sénégalais
Makhtar Diop est nommé vice-président de la Banque mondiale pour les Infrastructures
Inégalités, fuites, absence d'information: les faiblesses du système sénégalais
L'Etat s'engage à éponger la dette de la Sonacos auprès des opérateurs économiques par la Sonacos
La campagne agricole 2017-2018 a été un record, selon Seydou Guèye
Dossier Ressources naturelles : Gestion des ressources minérales, où en est l’OFNAC avec l’affaire Franck Timis
L'or, l'acide et le poisson augmentent les exportations sénégalaises à hauteur de 18, 9% pour le mois de mars
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 74062 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 68309 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 52905 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 45210 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 44146 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en wolof de Pape Alé Niang du 25 mai 2018
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 23 mai 2018
AUTRES AUDIOS ...
Autour du Micro : " Les sénégalais doivent se battre pour arrêter cett ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Un scandale de 150 milliards F à Air Sénégal SA
25/05/2018 - 13:02
Evasion fiscale autour de 49 milliards: Les WestAfricaleaks indexent Gco au Sén ...
23/05/2018 - 18:00
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Arrêt sur image : Mame Mbaye Niang devant les grilles de l'Assemblée nationale ...
13/04/2018 - 19:33
Vidéo-Premier discours de Macky Sall (3 avril 2012): que reste-t-il des engagem ...
03/04/2018 - 20:33
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
« Chronique Afrique Debout » La loi Asile et Immigration : indignation et ém ...
L'OEIL DU CITOYEN
Une révolte saine, bien au-delà de l’indignation justifiée !
WAX DEUG
SÉNÉGAL: Obsession de réélection, mercato électoral et signes de fin de rè ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 23 mai 2018
 
 
CONTRIBUTIONS
   
ISMAELA MADIOR FALL : L’HOMME AUX MILLE VISAGES
27/05/2018 - 23:55
LE DESSERT COLONIAL OU LA BOURDE INDIGENE DE MR. MACKY SALL
27/05/2018 - 22:36
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me dit Mag du 19 mai 2018 avec Pape Alé Niang - 1ère partie
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 09 mai 2018 : comment réconcilier les acteurs politiques ?
AUTOUR DU MICRO
Autour du Micro : " Les sénégalais doivent se battre pour arrêter cette spira ...
AUTRES VIDEOS
2ème partie Ça Me Dit Mag du 12 mai 2018 avec Aape Alé Niang - visite à la m ...
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017