ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
POLITIQUE
 
 
BARTHÉLÉMY DIAS, DÉPUTÉ MAIRE SOCIALISTE DE MERMOZ-SACRÉ CŒUR – «LE SEUL CRIME QU’ON VEUILLE NOUS FAIRE PORTER, C’EST… »
Publié le : Dimanche 8 Janvier 2017 - 21:00 - Source : dakarmatin.com - Commentaires : 2 - Consulté : 642 Imprimer

 Je voudrais regretter la demande de M .le procureur de la République pour la levée de l’immunité parlementaire de l’honorable député Aminata Diallo. Pour dire que l’Assemblée nationale du Sénégal ne peut aucunement être instrumentalisée. De ce fait, je rappelle que des combats majeurs ont été menés dans cette assemblée dont le combat du 23 juin et c’est la raison pour laquelle nous lançons un appel à toutes les forces vives de la nation.
Qu’elles soient des forces syndicales, des forces de mouvement de femmes, de jeunes, des forces qui se battent aujourd’hui pour les avancées démocratiques et demander bien sûr au peuple sénégalais d’investir l’Assemblée nationale. Parce que c’est de ça qu’il s’agit.
Trop, c’est trop. Je rappelle que nous ne sommes pas dans le cas de flagrant délit, je rappelle qu’il n’y a eu aucun blessé constaté et il n’y a aucun mort. Je rappelle qu’Aminata Diallo est tout de même députée du peuple et à ce titre, on ne peut pas, aujourd’hui, vouloir dans le cadre d’un combat politique interne à une formation politique régler des comptes en instrumentalisant ou en cherchant à instrumentaliser une institution aussi prestigieuse que l’Assemblée nationale. Je rappelle au procureur de la République et je suis au regret de le dire, il est très mal placé pour demander la levée de l’immunité du député Aminata Diallo.
Il y a de cela quelques jours, les jeunes de l’Apr ont incendié leur siège à Fatick. Et je rappelle qu’il n’y a pas besoin de plainte parce que c’est une information qui a été connue de tous. Je rappelle qu’un incendie est un crime. Il aurait dû s’autosaisir et ça n’a pas été le cas. Je rappelle aussi qu’il y a quelques semaines de cela, ici, à Dakar au siège de l’Apr, quelqu’un s’est permis de tabasser un de ses camarades avec une brique, il y a eu blessé, il y a eu du sang qui a giclé et le procureur ne s’est pas autosaisi et dans ce cas de figure, il n’y a aucune vidéo, aucune photo sur laquelle le député Aminata Diallo est montré en train de poser des actes qui sont interdits par la loi. Ce qui se passe actuellement dans ce pays, c’est de l’acharnement et ça ne passera pas et c’est la raison pour laquelle nous disons que le 23 juin ne peut pas être un jour  pour les avancées démocratiques et devenir vain. Nous allons nous remobiliser devant l’Assemblée nationale, il est temps que ce régime comprenne que nous ne sommes pas des poltrons ni des peureux. Nous sommes des démocrates et le seul crime qu’on veuille nous faire porter aujourd’hui, c’est de nourrir une ambition pour notre partie et notre pays. Il est hors de question que le député Aminata Diallo se retrouve à l’Assemblée nationale en train d’être humiliée pour régler des comptes internes à la formation socialiste à laquelle nous appartenons tous

 
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
CORROMPUS - 09/01/2017 - 00h 21  
99,95 % DES GENS QUI DEVAIENT RALLER ET MARCHER SONT CORROMPUS PAR LE POUVOIR.....
Un qui a tout compris. - 09/01/2017 - 09h 05  
Il est dit dans le Coran que quand sonnera la trompette, chacun aura son cas pour l occuper ...et le pere fuira son fils et ..le marabout fuira son talibe. Alors jeune homme pourquoi continuer a t egosiller sur le cas de tes camarades. "saccageurs ". Parles pour toi. Emploies ton energie pour preparer ta defense. Si cette dame est inertpelee ou est sur le point de l etre., c'est certainement parce que les nervis executeurs l ont implique dans la preparation et la mise en place de leurs actions.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DAKAR
Cheikh Amar et le scandale des phosphates de Matam ……
BARTHÉLÉMY DIAS, DÉPUTÉ MAIRE SOCIALISTE DE MERMOZ-SACRÉ CŒUR – «LE SEUL CRIME QU’ON VEUILLE NOUS FAIRE PORTER, C’EST… »
NEBULEUSE AUTOUR DES 400 MILLIONS, REFORME DES CHAMBRES DE COMMERCE: L’Unacois charge le le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec)
Comité national de dialogue: SENELEC veut être plus proche de sa clientète
La baisse de 10% ressentie à partir du mois de mars, (Dg SENELEC)
Moustapha cissé lo "J'ai beaucoup d'argent ....Je lorgne désormais les mairies de Yoff et de Dakar "
Chiffres/emplois - Le Cndes dément et recadre Mbaye Niang
Finances publiques : L’étrange jeu de « yo-yo » des chiffres des recettes douanières
Mamadou Lamine Diallo : " Macky n'a pas de parole d'honneur...."
Mame Mbaye Niang, « Nous allons dépasser les 500 mille emplois»
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Proposition d’une liste unique au prochaines législatives: l’opposition dit "Oui" à Me Wade
Rassemblement aux HLM : la police réprime sévèrement les manifestants (images)
Pape Sambou Mboup, PDS : « Karim ne pourra pas se présenter en 2019 ; il n’est même pas libre de ses mouvements… »
Youssou Touré: ‘’Le président Macky Sall n’a rien à avoir avec la crise au PS’’
Youssou Touré : «il est temps pour Khalifa Sall de se ressaisir»
Jean Paul Dias : «la place d’un élu n’est pas en prison»
Le conseil municipal de la Médina a déposé une demande de marche
Affaire Khalifa Sall et Cie: les cinq erreurs politiques de Tanor
Ousmane Tanor Dieng : « Pourquoi j’ai porté plainte »
Rentrée politique du directeur des Domaines : la République à Louga pour sceller l’unité des Apéristes
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 53410 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 41145 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 37494 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 32922 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 32921 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
ACTUALITE - Interdiction des partis politiques , un préalable à l'émergence du Sénégal
ACTUALITE - Souvenir quand Souleymane Jules Diop nous parlait de Macky et les Marabouts
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014