ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
SCANDALES D'ETAT
 
 
NEBULEUSE AUTOUR DES 400 MILLIONS, REFORME DES CHAMBRES DE COMMERCE: L’Unacois charge le le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec)
Publié le : Dimanche 8 Janvier 2017 - 20:54 - Source : jotay - Commentaires : 1 - Consulté : 510 Imprimer

L’Unacois n’est pas passée par quatre chemins pour réclamer toute la lumière sur la distribution des 400 millions qui découlent des prélèvements de 0,4% des produits d’importation par le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec). En conférence de presse, Moustapha Tall et Cie ont aussi replacé dans son contexte la réforme des Chambres de commerce.
L’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal-Jappo (Unacois-Jappo) a fait face à la presse, hier, pour décrier la gestion du Conseil sénégalais des chargeurs. En effet, Moustapha Tall et Cie réclament la réforme de la structure et la lumière en ce qui concerne sa gestion. «L’argent du Cosec est issu de prélèvements de 0,4% sur les produits d’importation ; donc c’est une manne colossale. Elle ne devrait pas servir à ne financer que des voyages coûteux et des séminaires de formation», souligne Alla Dieng.
Pour les membres de l’Unacois, une partie de ce pactole devait servir comme péréquation pour ce qui concerne le coût des denrées de première nécessité, quant à leur transport vers l’intérieur du pays. Ce, pour niveler les pouvoirs d’achat des Sénégalais. Mais, poursuit Alla Dieng, tel n’est pas le cas. «Si en plus, on y ajoute le fait que ce bien commun commence à participer à une ségrégation entre les organisations patronales, ça devient grave».
Pour mieux étayer ses propos, le secrétaire général de l’Unacois prend pour preuve les subventions annuelles dont bénéficient certaines organisations patronales, en soulignant : «c’est nous qui détenons la légitimité de l’Unacois Jappo et jusqu’à ce jour, nous n’avons jamais reçu un seul copeck de cette institution». En clair, l’Unacois soupçonne qu’une institution mystérieuse arnaque le Cosec et se partage 400 millions F Cfa par an. «Et pour cela, l’Etat a une responsabilité certaine et il est fortement interpellé sur cette situation qui perdure», déclare Alla Dieng.
Autre point développé par les membres de l’Unacois, ce sont les Chambres de commerce qui doivent être réformées. Saluant le consensus de l’ensemble des organisations du secteur privé et toutes les Chambres de commerce, autour du projet de réforme, Alla Dieng rappelle qu’il y avait deux blocs distincts, « mais nous, pour ce qui nous concerne, nous n’avons jamais changé de position. Il est hors de question de transformer les Chambres de commerce régionales en délégations». A ses yeux «ce changement est inacceptable ; accepter cela, c’est tuer à petit feu les économies des régions de l’intérieur»

 
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
PILLAGES ET RESSOURCES - 13/01/2017 - 11h 23  
ATTENTION !Sénégalais d'en haut Sénégalais d 'en bas !Les ressources naturelles du Sénégal appartiennent aux sénégalais. De ce fait nous devons être édifiés depuis l'extraction jusqu' à la commercialisation et sentir son impact sur l économie et dans le vécu quotidien du sénégalais .Forcement ces entreprises verseront des milliards dans les caisses de l EtatCher ministre de l 'Economie AMADOU BA si pouviez bien le faire ! on veut ne vut plus penser aux nébuleuses
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DAKAR
Cheikh Amar et le scandale des phosphates de Matam ……
BARTHÉLÉMY DIAS, DÉPUTÉ MAIRE SOCIALISTE DE MERMOZ-SACRÉ CŒUR – «LE SEUL CRIME QU’ON VEUILLE NOUS FAIRE PORTER, C’EST… »
NEBULEUSE AUTOUR DES 400 MILLIONS, REFORME DES CHAMBRES DE COMMERCE: L’Unacois charge le le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec)
Comité national de dialogue: SENELEC veut être plus proche de sa clientète
La baisse de 10% ressentie à partir du mois de mars, (Dg SENELEC)
Moustapha cissé lo "J'ai beaucoup d'argent ....Je lorgne désormais les mairies de Yoff et de Dakar "
Chiffres/emplois - Le Cndes dément et recadre Mbaye Niang
Finances publiques : L’étrange jeu de « yo-yo » des chiffres des recettes douanières
Mamadou Lamine Diallo : " Macky n'a pas de parole d'honneur...."
Mame Mbaye Niang, « Nous allons dépasser les 500 mille emplois»
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Cheikh Amar et le scandale des phosphates de Matam ……
NEBULEUSE AUTOUR DES 400 MILLIONS, REFORME DES CHAMBRES DE COMMERCE: L’Unacois charge le le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec)
Pourquoi Cheikh Ahmed Tidiane Ba Directeur Général des Impots et Domaines protége-t-il Sabodala Gold Opérations(SGO) ?
FRAUDE FISCALE: Rebondissement dans l’affaire SATREC VITALAIT……
Députés de la diaspora : ça coûte la peau...du contribuable!
Mamadou Mamour Diallo directeur des Domaines du Sénégal épinglé par les rapports de l'IGE et de la cour des comptes rejoint l'APR
Véhicules des Gouverneurs, Préfets et sous-Préfets : Adama Bictogo, parti avec dispositifs de géolocalisation, pare-chocs, baguettes… à coup de millions F Cfa
Enrichissement : Amadou Ba aurait un appartement de 500m2 à Neuilly sur Seine à Paris
Coup de tonnerre à la direction de l’Assainissement : Le Dg, le Daf et le Cof déférés
Prêt nébuleux de prés de 8 milliards: la Bank Of Africa exige son dû, Amadou Bâ et Pape Aly Guèye dans la nasse
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 53410 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 41145 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 37494 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 32922 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 32921 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
ACTUALITE - Interdiction des partis politiques , un préalable à l'émergence du Sénégal
ACTUALITE - Souvenir quand Souleymane Jules Diop nous parlait de Macky et les Marabouts
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014