ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
SCANDALES D'ETAT
 
 
NEBULEUSE AUTOUR DES 400 MILLIONS, REFORME DES CHAMBRES DE COMMERCE: L’Unacois charge le le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec)
Publié le : Dimanche 8 Janvier 2017 - 20:54 - Source : jotay - Commentaires : 1 - Consulté : 1010 Imprimer

L’Unacois n’est pas passée par quatre chemins pour réclamer toute la lumière sur la distribution des 400 millions qui découlent des prélèvements de 0,4% des produits d’importation par le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec). En conférence de presse, Moustapha Tall et Cie ont aussi replacé dans son contexte la réforme des Chambres de commerce.
L’Union nationale des commerçants et industriels du Sénégal-Jappo (Unacois-Jappo) a fait face à la presse, hier, pour décrier la gestion du Conseil sénégalais des chargeurs. En effet, Moustapha Tall et Cie réclament la réforme de la structure et la lumière en ce qui concerne sa gestion. «L’argent du Cosec est issu de prélèvements de 0,4% sur les produits d’importation ; donc c’est une manne colossale. Elle ne devrait pas servir à ne financer que des voyages coûteux et des séminaires de formation», souligne Alla Dieng.
Pour les membres de l’Unacois, une partie de ce pactole devait servir comme péréquation pour ce qui concerne le coût des denrées de première nécessité, quant à leur transport vers l’intérieur du pays. Ce, pour niveler les pouvoirs d’achat des Sénégalais. Mais, poursuit Alla Dieng, tel n’est pas le cas. «Si en plus, on y ajoute le fait que ce bien commun commence à participer à une ségrégation entre les organisations patronales, ça devient grave».
Pour mieux étayer ses propos, le secrétaire général de l’Unacois prend pour preuve les subventions annuelles dont bénéficient certaines organisations patronales, en soulignant : «c’est nous qui détenons la légitimité de l’Unacois Jappo et jusqu’à ce jour, nous n’avons jamais reçu un seul copeck de cette institution». En clair, l’Unacois soupçonne qu’une institution mystérieuse arnaque le Cosec et se partage 400 millions F Cfa par an. «Et pour cela, l’Etat a une responsabilité certaine et il est fortement interpellé sur cette situation qui perdure», déclare Alla Dieng.
Autre point développé par les membres de l’Unacois, ce sont les Chambres de commerce qui doivent être réformées. Saluant le consensus de l’ensemble des organisations du secteur privé et toutes les Chambres de commerce, autour du projet de réforme, Alla Dieng rappelle qu’il y avait deux blocs distincts, « mais nous, pour ce qui nous concerne, nous n’avons jamais changé de position. Il est hors de question de transformer les Chambres de commerce régionales en délégations». A ses yeux «ce changement est inacceptable ; accepter cela, c’est tuer à petit feu les économies des régions de l’intérieur»

 
 
 
COMMENTAIRES (1)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
PILLAGES ET RESSOURCES - 13/01/2017 - 11h 23  
ATTENTION !Sénégalais d'en haut Sénégalais d 'en bas !Les ressources naturelles du Sénégal appartiennent aux sénégalais. De ce fait nous devons être édifiés depuis l'extraction jusqu' à la commercialisation et sentir son impact sur l économie et dans le vécu quotidien du sénégalais .Forcement ces entreprises verseront des milliards dans les caisses de l EtatCher ministre de l 'Economie AMADOU BA si pouviez bien le faire ! on veut ne vut plus penser aux nébuleuses
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Révélations sur le référendum de 2016 : comment la DAF a participé au triomphe du Oui
Lancement carte nationale d’identité et carte d’électeur biométriques : micmacs à la DAF
Spéculation foncière au Sénégal: plus de 270 000 ha entre les mains d’investisseurs étrangers, la France fortement représentée
Audit des marchés publics 2015: les anomalies de la SAPCO
Aser-Myna Distribution : Carnage financier autour de 71 milliards
Dépenses publiques d’électricité de l’État: 30 milliards par an pour un parc de 7000 abonnements
Blocus à l'aéroport LSS: Iberia repart sans passagers (photos)
Contrats litigieux autour des marchés du Train Express Régional
Rapport d'audit de l'ARMP: la mafia des ordures cernée
Attributaire du marché des cartes d'identité numérisées: Iris épinglée pour corruption en Guinée, le dg adjoint arrêté en Malaisie
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 54653 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 43639 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 38749 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 33530 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 33499 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Idriss Déby prend le contrepied de Macky et dénonce le franc CFA: « un frein au développement de nos pays »
ACTUALITE - Lettre ouverte au Président de la République sur la situation des sénégalais du Brésil, injustement privés de passeport.
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014