Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
POLITIQUE
 
 
Chiffres/emplois - Le Cndes dément et recadre Mbaye Niang
Publié le : Dimanche 8 Janvier 2017 - 20:29 - Source : seneweb - Commentaires : 5 - Consulté : 1644 Imprimer

Le ministre Mame Mbaye Niang qui a déclaré que «le gouvernement va dépasser la barre des 500 mille emplois d'ici 2019», a été formellement contredit par Birane Yaya Wane, président du Conseil national des dirigeants d'entreprises de Sénégal (Cndes). Après avoir suivi les propos du ministre de la Jeunesse, de l’Emploi et de la construction citoyenne qui était l’invité de l’émission ‘’Grand Jury’’, il est monté au créneau pour le démentir.

Dans un communiqué parvenu à Seneweb, ce dimanche 8 janvier 2016, M. Wane a contesté les propos tenus par le ministre pour tenter de rassurer le Sénégalais. «Je n'ai nul besoin de le mettre au défi dans la mesure où il n'a jamais été employeur. Donc, il ne sait pas, à priori, comment on crée un emploi durable avec Contrat à durée indéterminée. Mais qu'il sache que, par ces temps qui courent, aucun chef d'entreprise sérieux ne va s'aventurer à créer un emploi si ses affaires ne marchent pas très bien, jusqu'à ce qu'il ressente le besoin de procéder à un recrutement».
 
Il s’est même demandé si Mame Mbaye Niang sait ce dont lui et ses collègues dirigeants sont confrontés comme difficultés au quotidien. «Monsieur, savez-vous que l'institution de prévoyance retraite du Sénégal (Ipres) comme la Caisse de sécurité sociale (Css) nous harcèlent en cas de retard dans nos cotisations, souvent même ce sont des saisies qui sont opérées sur nos outils de travail pour renflouer leurs caisses pour ensuite  acheter et construire des immeubles, entretenir des membres de leurs Conseils d'administration payés grassement à ne rien f…. Des Conseils d'administration managés par des retraités avec la complicité de hauts responsables de Centrales syndicales et patronales au vu et au su du Président Macky Sall, l'homme des "ruptures", "de la gouvernance sobre et vertueuse que tout un peuple attend avec Impatience depuis son accession à la magistrature suprême ?».
 
Entrepreneur, il affirme que «l'environnement des affaires au Sénégal n'est pas encore propice à l'investissement. Le gouvernement sénégalais aujourd'hui s'appuie sur des entreprises étrangères pour faire de notre nation un pays émergent. Prions et attendons de voir. Quant à moi, je nage dans mon pessimisme total. Les signaux reçus ne présagent rien de prometteur pour notre cher Sénégal. Les réformes qui pouvaient nous permettre d'apercevoir le bout du tunnel sont méconnues de nos autorités pendant qu'ils croient dur comme fer à l'émergence de notre pays avec un secteur privé national qui ne l'est que de nom, avec des menteurs sans vergogne.
 
Monsieur le Ministre, s'il vous plaît et de grâce il faut arrêter, ton disque mensonger est rayé et pour ne pas être la risée de tout un peuple, abstenez-vous de nous divertir, de nous  importuner, de nous tympaniser avec vos ragots car nous sommes très concentrés et rivalisons d'ingéniosité à cet instant I pour trouver de quoi mettre sous la dent pour avoir de la force et affronter ces lendemains incertains de votre régime qui nous a imposé le békoor (pauvreté) dans notre secteur privé authentique», écrit-il.

Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (5)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
MENSONGE - 08/01/2017 - 23h 22  
UN MENSONGE PEUT TENIR UN MOMENT MAIS JAMAIS TOUT LE TEMPS.COMMENT PEUT CRÉER DES EMPLOIS SI LA SEULE PRIORITÉ VISIBLE ET CONNUE DE TOUT LE MONDE DE NOS AUTORITÉS EST DE S' ENRICHIR LE PLUS POSSIBLE, DE JOUIR ET DE PROFITER AU MAXIMUM.COMMENT VOULEZ VOUS CRÉER DES EMPLOIS DANS UN PAYS OU LA CORRUPTION, L' INJUSTICE ET L' IMPUNITÉ SONT LES SEULES ET UNIQUES VALEURS CONNUES DE NOS DIRIGEANTS. NOS DIRIGEANTS SONT LA POUR SE SERVIR ET ILS LE FONT TRÈS BIEN. ILS SONT MÊME DÉCORÉS POUR SERVICES RENDUS A L' EXTÉRIEUR....
MENSONGE - 08/01/2017 - 23h 59  
UN MENSONGE PEUT TENIR UN MOMENT MAIS JAMAIS TOUT LE TEMPS.COMMENT PEUT CRÉER DES EMPLOIS SI LA SEULE PRIORITÉ VISIBLE ET CONNUE DE TOUT LE MONDE DE NOS AUTORITÉS EST DE S' ENRICHIR LE PLUS POSSIBLE, DE JOUIR ET DE PROFITER AU MAXIMUM.COMMENT VOULEZ VOUS CRÉER DES EMPLOIS DANS UN PAYS OU LA CORRUPTION, L' INJUSTICE ET L' IMPUNITÉ SONT LES SEULES ET UNIQUES VALEURS CONNUES DE NOS DIRIGEANTS. NOS DIRIGEANTS SONT LA POUR SE SERVIR ET ILS LE FONT TRÈS TRÈS BIEN. ILS SONT MÊME DÉCORÉS POUR SERVICES RENDUS A L' EXTÉRIEUR....
MASSAR - 09/01/2017 - 22h 50  
Dans ce pays tant que le système ne changera pas on sera toujours à la case départ . c"est connu de tous ces les dirigeants syndicaux et patronaux qui se partagent les postes dans les conseils d"administrations inutiles. C'est comme ça que l'état obtient leur silence et ces les mêmes sous tous les gouvernements. Regardez les institutions inutiles que sont le CES, le HCCT etc...pour caser du personnels politiques. On construit un batîment IPRES à Fatick et un autre à Podor alors que la majorité des retraités ressortissants de ces deux villes vivent dans l'agglomération dakaroise . Et puis les ntic permettent d'envoyer de l'argent partout maintenant , l'économie de ces dépenses permettrai d'améliorer le traitement des pensionnaires , et d'améliorer les plateaux techniques de nos hôpitaux. Tout le senegal connait le niveau de carence et d'incompétence de ministre dame pipie
Thier - 09/01/2017 - 23h 26  
La réaction est très pertinente ,il faut que les politiciens arrêtent de mentir au peuple Sénégalais ,tout le monde sait que le chômage dans çe pays est en train d'exploser ,les entreprises qui doivent embaucher ne le peuvent pas parce que les affaires ne marchent pas ,tous les projets ont été confiés à des entreprises étrangères ,le probléme de l'Ipres me dépasse ,un groupe de personnes qui tourne autour de Racine Sy constitués de Mademba Sock ,Guiro etc ont la main mise sur cette institution,depuis des décennies,l'état qui est supposé être garant des intérêts des çitoyens de ce pays à fortiori ceux qui ont investis une bonne partie de leur vie au service de se pays laisse faire çe trio qui a échoué à faire des investissements consolidants ,qui puissent permettre de revaloriser les maigres pensions des retraités Il faut faire bouger les lignes, en mettant en selle des personnes avec des idées novatrices ,avec des milliards de réserves disponibles ,se confiner sur des investissements axes principalement sur l'immobilier et sur la terre ,il faut être véritablement de la vieille école pour être sur çe sillage
Urube - 19/01/2017 - 11h 26  
surtout GUIRO ET MADEMBA SOCK,LESYNDICALISME EST MORT AU SENEGAL
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Idrissa Seck : « Macky Sall est incompétent »
Me Ousmane Sèye : «si Khalifa est incapable d’apporter des preuves, il sera condamné
L'aveu de Me Ousmane Sèye : ' L'État me doit des honoraires exorbitants '
Farba Ngom : “En 2019, nous laminerons l'opposition qui est déjà dans le coma”
En conclave à Kaolack, les pro-Khalifa Sall vont « diagnostiquer les maux qui gangrènent aujourd’hui le PS »
Exclusion du Ps : Khalifa Sall, Aïssata Tall Sall et Cie fixés en janvier 2018
Vidéo-Entrée en politique du frère du Président : Maël Thiam chante les louanges de Macky Sall
Audience supposée avec Macky Sall : l’Ums dément et lave à grande eau ses membres.
Comité d’entreprise du secteur de l’hydraulique (Cesh): Ady Sall cède la place à Ameth Birane Diack
Matar Ba tacle Anne Hidalgo: "Nous n’avons plus à écouter ces colonisateurs; nous sommes indépendants et gérons avec dignité et transparence notre pays"
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 68570 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 61459 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 48839 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 42604 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 41106 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 16 décembre 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 16 décembre 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 13 décembre 2017
AUTRES AUDIOS ...
Caisse d'avance-Fracassantes révélations de Bamba Fall : "Macky Sall, ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Scandale de corruption en Allemagne: 8 dirigeants de Fraport arrêtés pour avoi ...
14/12/2017 - 09:19
Pôle urbain de Diamniadio: le scandale des VRD
13/12/2017 - 11:38
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall disait ...
01/11/2017 - 08:02
Quand Macky Sall défiait les force de l'ordre vidéo
03/10/2017 - 10:03
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Bercy à l'image du PSE
L'OEIL DU CITOYEN
France à fric !
WAX DEUG
Affaire Khalifa Sall : après avoir terrassé l'immunité parlementaire, place ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 13 décembre 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Sénégal : les symptômes d’un État en faillite
18/12/2017 - 08:35
Le grand absent de la cérémonie d’inauguration de l’Aéroport Blaise Diagn ...
14/12/2017 - 11:39
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 09 décembre 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 06 décembre 2017 avec Pape Alé Niang : l'endettement du Sénég ...
AUTOUR DU MICRO
Caisse d'avance-Fracassantes révélations de Bamba Fall : "Macky Sall, Ousmane ...
AUTRES VIDEOS
Visite du Président Abdoulaye Wade à l’aéroport de DIASS
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017