ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
SPORT
 
 
CAN 2017: Aliou Cissé promet de se débarrasser de ses dreadlocks en cas de victoire finale des Lions
Publié le : Vendredi 6 Janvier 2017 - 09:18 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 2 - Consulté : 709 Imprimer
Quelques heures avant de s’envoler pour Brazzaville (Congo) où les «Lions» vont davantage peaufiner leur préparation avant de rejoindre Franceville au Gabon, le 12 janvier prochain, le sélectionneur national, Aliou Cissé a ouvert les portes de l’hôtel Fleur de Lys au Groupe Sud Communication. Dans l'interview accordée à Sud quotidien, l’ancien capitaine de l’équipe nationale du Sénégal refuse tout statut de favori que certains spécialistes voudraient coller déjà à la peau des «Lions», juste parce qu’ils ont réalisé un Grand Chelem lors des éliminatoires de la CAN 2017 et la première place que leur confère le classement mensuel de la Fifa. Aliou Cissé voit plutôt en son équipe, «un très bon outsider». Il ne crache toutefois pas sur le sacre au soir du 5 février à Libreville. D’ailleurs, il promet aux Sénégalais de se débarrasser de ses dreadlocks en cas de victoire finale. Par ailleurs, il trouve «curieux» une coupe d’Afrique avec seulement quatre sélectionneurs africains. Il est également revenu sur le double visage de Sadio Mané en sélection et en club. 

 
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Njool - 06/01/2017 - 13h 58  
Tes dreadlocks auront le temps de blanchir pendant longtemps avant que cela n'arrive coach :) :)
Shekhou - 06/01/2017 - 18h 53  
La diaspora voudrait pouvoir compter sur la cohérence de nos gouvernants pour amener la RTS à maintenir son signal sur la parabole pendant le déroulement de la CAN. Il s'avère en effet incompréhensible que l'on juge nécessaire d'affecter 15 députés à la diaspora (considérée comme la 15ème région du Sénégal !) pour lui permettre, légitimement, de participer pleinement à la marche du pays et dans le même temps lui priver l'occasion d'être en communion avec le peuple lors de grands évènements comme la CAN. Que la RTS ne s'appuie surtout pas sur des clauses soi-disant contraignantes de contrats pour justifier cette incohérence. Un contrat lie des parties qui chacune défend ses intérêts. Or dans le cas qui nous concerne, il est manifeste que la RTS en acceptant de couper son signal sur la parabole aura plutôt sacrifié ses intérêts, ceux du contribuable sénégalais dont la diaspora, sur l'autel de ceux de Canal France internationale !
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Me Augustin Senghor, président FSF: «Nous devons nous autoriser plus d’ambitions»
Match amical Sénégal vs Libye: les Lions réussissent leur premier test
CAN 2017-Claude Leroy, entraîneur du Togo: « L’heure du Sénégal a peut-être sonné" »
CAN 2017: Aliou Cissé promet de se débarrasser de ses dreadlocks en cas de victoire finale des Lions
CAN 2017-Matar Bâ à Allez Casa et au 12e Gaïndé, « visez le même but au Gabon »
Remise de drapeau: Macky SALL galvanise les « Lions »
Voici la liste des lions sélectionnés par Aliou Cissé pour la Can Gabon 2017
Liste des 23 Lions pour la CAN publiée ce vendredi: quelle surprise nous réserve Aliou Cissé?
Plus beau but de l'année 2016: Moussa Sow remporte le prix de la CNN
Projecteurs grillés de LSS, Beach soccer, récompenses des sportifs: le ministre des Sports, Matar Ba dit ce qui lui fait mal
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 54392 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 43407 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 38508 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 33431 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 33408 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Idriss Déby prend le contrepied de Macky et dénonce le franc CFA: « un frein au développement de nos pays »
ACTUALITE - Lettre ouverte au Président de la République sur la situation des sénégalais du Brésil, injustement privés de passeport.
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014