ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
SCANDALES D'ETAT
 
 
Pourquoi Cheikh Ahmed Tidiane Ba Directeur Général des Impots et Domaines protége-t-il Sabodala Gold Opérations(SGO) ?
Publié le : Jeudi 5 Janvier 2017 - 18:32 - Source : dakarmatin.com - Commentaires : 8 - Consulté : 5004 Imprimer

Malgré de nombreuses lettres de citoyens patriotes très au fait du dossier très scandaleux de Sabodala faisant état de fraude fiscale massive en matiére de tous les impots. Notamment l’impot sur le revenu au titre des salariés, retenue sur redevance BNC, impot sur les sociétés , déduction abusive de TVA, taxe spéciale sur les voitures particuliéres des personnes morales. Cheikh Ahmed Tidiane Ba le Dg des impots refuse de lever le plus petit doigt pour régulariser la situation fiscale de Sabodala. Pire encore l’entreprise qui pille l’or du Sénégal a plusieurs fois bénéficié d’arbitrage à la suite de redressements fiscaux. Et tout naturellement ces redressements fiscaux découverts à l’issue de fraudes fiscales avérées par les inspecteurs vérificateurs sont quasiment annulés. Plus grave Sabodala Gold Opérations a bénéficié des remises gracieuses sur des redressements portant sur les exonérations allant de 2011 à 2014 pour des montants de droits simples estimés à plus de 5 milliards et des pénalités légales au montant de plus de 3 milliards.

Rappelons Sabodala Gold Operations (SGO) est une société minière de droit sénégalais détenue en partenariat par Teranga (90%) et l’Etat du Sénégal (10%). Elle est la seule mine d’or (avec usine de traitement) à grande échelle exploitée à des fins commerciales au Sénégal. Elle a produit plus d’un million d’onces depuis son démarrage.
Au 31 décembre 2014, SGO avait une base de ressources mesurées et indiquées de 6,1 millions onces d’or, dont 2,6 millions onces de réserves prouvées et probables et 2,4 millions onces d’or supplémentaires en ressources inférées. La durée de vie de la mine, estimée sur la base de la production et des réserves actuelles, est d’environ 11 ans.

 
 
 
COMMENTAIRES (8)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Attention! - 05/01/2017 - 21h 32  
Décidément tous les postes importants et sensibles sont confiés à des al pular. Beaucoup de pays ont commencé ainsi et ont fini dans des conflits ethniques qui les ont fait reculer de plusieurs décennies.
Évidence - 05/01/2017 - 23h 42  
C'est un Bâ boy Dakar qui n'a rien d'un halpular. Arrêtez cette confusion . c'est comme amadou Bâ, qui a passe toute sa vie à Dakar. Arrêtez de jugez par le nom. Les noms Ba, Diallo, sow...ont bon dos. Arrêtez la stigmatisation ethnique. Ces personnes dont vous parlez pour la plupart ne connaissent rien des halpulars. Ils ne sont pulsars que de nom.
Bbb - 06/01/2017 - 12h 09  
cheikh ba est le petit frere de amadou dia ba. il ne connais pa un seul mot pulaar...
Leral - 06/01/2017 - 15h 19  
Evidence l'èvidence est que macky à pulaarisè l'administration ce que senghor abdou diouf et wade n'ont jamais fait toutes les directions ou y a de l'argent c'eest nos parents pulaar qui gèrent c'est un fait
Xeme - 07/01/2017 - 09h 42  
La bamboula et l'impunité se poursuit dans tous les secteurs.
Mounas - 08/01/2017 - 11h 51  
@ Evidence : Détrompez-vous, un halpoular né à Dakar, à Paris ou ailleurs est toujours un halpoular, et ils ont raison ! Il faut reconnaître que ce qui se passe au Sénégal depuis 2012 est comme une revanche des halpoulars qui, il faut le reconnaître ont été installés partout, dans les grands services, mais toujours parce qu'ils sont compétents. Mais combien de compétents n'arrivent pas à avoir ces portes parce qu'ils ne sont pas de cette ethnie qui a abandonné le Fouta qu'ils sont incapables de développer ? Si les halpoulars voulaient faire du Fouta la plus belles région du Sénégal, ils le feraient. Avec ce long fleuve, on pourrait y bâtir des villes sur au moins dix kilomètres de long à l'image des belles Européennes qui sont situées au bord des fleuves ! Malheureusement ils n'aiment que Dakar !
PILLAGES ET RESSOURCES - 13/01/2017 - 11h 31  
ATTENTION !Sénégalais d'en haut Sénégalais d 'en bas !Les ressources naturelles du Sénégal appartiennent aux sénégalais. De ce fait nous devons être édifiés depuis l'extraction jusqu' à la commercialisation et sentir son impact sur l économie et dans le vécu quotidien du sénégalais .Forcement ces entreprises verseront des milliards dans les caisses de l EtatCher ministre de l 'Economie AMADOU BA si pouviez bien le faire ! on veut ne veut plus penser aux nébuleuses; vous vous y connaissez
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Révélations sur le référendum de 2016 : comment la DAF a participé au triomphe du Oui
Lancement carte nationale d’identité et carte d’électeur biométriques : micmacs à la DAF
Spéculation foncière au Sénégal: plus de 270 000 ha entre les mains d’investisseurs étrangers, la France fortement représentée
Audit des marchés publics 2015: les anomalies de la SAPCO
Aser-Myna Distribution : Carnage financier autour de 71 milliards
Dépenses publiques d’électricité de l’État: 30 milliards par an pour un parc de 7000 abonnements
Blocus à l'aéroport LSS: Iberia repart sans passagers (photos)
Contrats litigieux autour des marchés du Train Express Régional
Rapport d'audit de l'ARMP: la mafia des ordures cernée
Attributaire du marché des cartes d'identité numérisées: Iris épinglée pour corruption en Guinée, le dg adjoint arrêté en Malaisie
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 54653 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 43639 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 38749 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 33530 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 33499 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Idriss Déby prend le contrepied de Macky et dénonce le franc CFA: « un frein au développement de nos pays »
ACTUALITE - Lettre ouverte au Président de la République sur la situation des sénégalais du Brésil, injustement privés de passeport.
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014