ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
SCANDALES D'ETAT
 
 
Députés de la diaspora : ça coûte la peau...du contribuable!
Publié le : Mercredi 4 Janvier 2017 - 13:17 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 4 - Consulté : 524 Imprimer
Pour la première fois dans l’histoire, les Sénégalais résidant à l’étranger pourront voter lors des élections législatives pour élire un député qui les représentera à l’Assemblée nationale. Laquelle a voté, lundi dernier, une loi permettant l’élection de 15 parlementaires pour la diaspora. Il importe de rappeler que l’adoption par l’Assemblée nationale de ce texte sans le consentement de tous les députés-dont la quasi-totalité des représentants de l’opposition-marque la fin de la démarche consensuelle autour des questions électorales en vigueur au Sénégal depuis 1992. En effet, tout comme la loi 2016-27 du 19 août portant refonte partielle des listes électorales, le projet de n°44/2016 portant code électoral qui fait passer le nombre des députés à l’Assemblée nationale de 150 à 165 mais qui crée aussi 8 nouveaux départements électoraux à l’étranger n’a pas bénéficié de la confiance de tous les députés.

Outre l’absence de consensus dans l’adoption de cette loi, ces députés qui représenteront la « 15ème région du Sénégal » vont générer des dépenses supplémentaires pour ne pas dire ostentatoires et qui vont grever notre budget national déjà exsangue. Notre confrère Serigne Saliou Guèye qui a fait le calcul informe que rien  que pour leur salaire, indexé à celui du simple parlementaire, annuellement ces députés de la diaspora vont coûter 234 millions et 1,170 milliard de Francs CFA pour une législature. Il ajoute qu’en sus, les élus des Sénégalais de l’étranger auront droit à une enveloppe consacrée à leurs déplacements entre leur département et Dakar. Et cette somme que les tenants du pouvoir jugent lilliputienne par rapport à la qualité de leurs travaux viendra s’ajouter aux 13 milliards 854 millions de FCFA de salaire des 150 députés pour cinq ans. Toujours dans ses calculs, Serigne Saliou Guèye rappelle que les 150 députés dépensent pour un quinquennat 4 milliards 500 millions de FCFA de carburant, 570 millions de crédits de téléphone et 4 milliards 166 millions pour l’achat des voitures. Et le tout pour une législature (caisse noire du président de l’Assemblée, salaires, téléphone, voitures et carburant) dont le coût frise 22 520 000 000 francs CFA. Ainsi, les 165 députés coûteront au contribuable sénégalais 23 690 000 000 francs FCFA pour cinq ans seulement. Cela, sans compter le fait que l’Assemblée nationale, selon certaines sources, ne paie pas d’impôts.

Même si comparaison n’est pas raison, il semble important de préciser à l'endroit de certains responsables du pouvoir qui trouvent ces dépenses normales qu’au Ghana, un député perçoit environ un salaire mensuel brut de 7 200 Ghana cedis, soit environ une somme de 168 000 FCFA. Et les 275 députés du pays de Kwame Nkrumah coûtent en termes de salaires 2,772 milliards pour cinq ans là où leurs homologues sénégalais vont coûter pour la même durée 15 milliards. 

M.S.N 
 
 
 
COMMENTAIRES (4)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
IDJ - 04/01/2017 - 15h 30  
LES SENEGALAIS GOORGOLOUS NE SERONT PAS TENTES PAR CETTE ELECTION. A MOINS DE VOTER POUR UNE OPPOSITION QUI VA CHANGER RADICALEMENT LE COURS DES CHOSES .
Btr - 05/01/2017 - 23h 51  
on n'en veut pas
Loi - 07/01/2017 - 14h 11  
Du n'importe quoi tes calculs subjectifs a la con.La population senegalaise augmente et l'emigre contribue a plus d 1000 milliard c'ad 1/3 du pib Donc vous la fermee
BUDGETIVOR - 13/01/2017 - 12h 05  
AUJOURD’HUI ON DOIT ÊTRE HONNÊTE . LE CITOYEN DU MONDE RAISON EN TERME DE COÛT , DE POIDS FINANCIER SEUL PARAMÈTRE QUI VAILLE APRES LA MORALE. Les Sénégalais de l ' intérieur participent plus a l économieARGENTIER AMADOU BA FAUT PRENDRE LES DEVANTS POUR LES BONNES CAUSES QUOI.....ET PRÉVENIRCAR L ECOLE LA SANTE ONT BESOIN DE BUDGET
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Cheikh Amar et le scandale des phosphates de Matam ……
NEBULEUSE AUTOUR DES 400 MILLIONS, REFORME DES CHAMBRES DE COMMERCE: L’Unacois charge le le Conseil sénégalais des chargeurs (Cosec)
Pourquoi Cheikh Ahmed Tidiane Ba Directeur Général des Impots et Domaines protége-t-il Sabodala Gold Opérations(SGO) ?
FRAUDE FISCALE: Rebondissement dans l’affaire SATREC VITALAIT……
Députés de la diaspora : ça coûte la peau...du contribuable!
Mamadou Mamour Diallo directeur des Domaines du Sénégal épinglé par les rapports de l'IGE et de la cour des comptes rejoint l'APR
Véhicules des Gouverneurs, Préfets et sous-Préfets : Adama Bictogo, parti avec dispositifs de géolocalisation, pare-chocs, baguettes… à coup de millions F Cfa
Enrichissement : Amadou Ba aurait un appartement de 500m2 à Neuilly sur Seine à Paris
Coup de tonnerre à la direction de l’Assainissement : Le Dg, le Daf et le Cof déférés
Prêt nébuleux de prés de 8 milliards: la Bank Of Africa exige son dû, Amadou Bâ et Pape Aly Guèye dans la nasse
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 53410 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 41144 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 37493 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 32921 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 32920 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
ACTUALITE - Interdiction des partis politiques , un préalable à l'émergence du Sénégal
ACTUALITE - Souvenir quand Souleymane Jules Diop nous parlait de Macky et les Marabouts
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014