Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CARTE BLANCHE
 
 
Oui, Mme l’Envoyée spéciale, Macky Sall sait comment gagner les élections
Publié le : Lundi 14 Novembre 2016 - 15:52 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 16 - Consulté : 4798 Imprimer
Il n’en paie pas la mine. Et pourtant, Macky Sall est le plus politique des quatre chefs d’Etat que le Sénégal ait connus. Senghor était une redoutable bête politique. Diouf, pas du tout. Wade a semblé pouvoir rivaliser par moments avec Senghor. Mais Macky Sall, visiblement, les dépasse tous.

Non pas qu’il soit le plus rusé, encore moins le plus stratège. Mais il est des quatre celui qui ne pose aucun acte sans penser au préalable au gain politique qu’il peut en tirer. En somme, il le plus calculateur et ne fait jamais rien pour rien.

Aujourd’hui, sa seule préoccupation est de bâtir sa victoire en 2019 bien avant le moment de vérité. Pour preuve, après avoir identifié ses adversaires potentiels, il s’emploie quotidiennement à les fragiliser, voire à les anéantir, l’un après l’autre.

Très tôt, il a coupé Idrissa Seck de ses principaux lieutenants. Et non content de faire le vide autour du président de « Rewmi », il a débauché et/ou promu des responsables politiques thiéssois, leur donnant ainsi les moyens d’aller à l’assaut de son fief de la Cité du rail.

Après avoir pratiquement muselé  le redoutable leader de « Rewmi », il est également parvenu à résoudre l’équation Karim Wade. Du moins, pour l’instant. S’apercevant de l’extraordinaire popularité de Wade fils en prison, il a su trouver à travers l’appel au pardon des guides religieux un bon prétexte pour lui accorder sa grâce. Avant de le contraindre à l’exil au Qatar pour une durée indéterminée.

Auparavant, il avait réussi à refreiner l’ardeur des libéraux les plus radicaux dont les responsables des jeunesses libérales, Bara Gaye et son successeur Toussaint Manga, Mouhamadou Lamine Massaly, Samuel Sarr et Oumar Sarr, pour ne citer que ceux-là. Ils se sont tous retrouvés un moment derrière les barreaux. Tout comme l’ex-sénatrice Aïda Ndiongue, considérée à tort ou à raison comme l’argentière du Pds à l’absence de Wade, et dont la fortune a fini par être confisquée par l’Etat. De même, tout porte à croire que l’actuelle majorité n’est pas étrangère à la guéguerre entre Modou Diagne Fada et Aïda Mbodj autour de la présidence du groupe parlementaire des libéraux et démocrates. Bref, le danger que représentaient le Pds et son candidat à la présidentielle Karim Wade, n’est plus aussi évident qu’il y a quelque temps.

Pour sa part, Khalifa Sall voit ses principaux lieutenants, Barthélémy Dias et Bamba Fall, empêtrés dans des dossiers judiciaires et donc fragilisés dans leur combat contre l’ancrage du Parti socialiste au sein de la coalition présidentielle, Benno Bokk Yaakaar. Tandis que Ousmane Tanor Dieng, nommé récemment par Macky Sall à la présidence du Haut conseil des collectivités territoriales, est plus que jamais armé pour annihiler leur offensive. Comme ce fut d’ailleurs le cas pour l’autre principal allié, Moustapha Niasse. Sans les attributs et privilèges liés à la présidence de l’Assemblée nationale,  le patron de l’Afp n’aurait sûrement pas réussi à résister tant bien que mal à l’aile dissidente de son parti amenée par Malick Gakou. Lequel n’en finit pas de faire l’objet d’une grande vigilance de la part de Macky Sall qui vient de séjourner en Pologne où le leader du Grand Parti disposerait de solides réseaux.

Même les novices Ousmane Sonko, révoqué de ses fonctions d’inspecteur du trésor et Abdoul Mbaye dont le dossier de divorce a fait récemment les choux gras d’une certaine presse, ne sont pas épargnés par le très prévenant Macky Sall.  

Outre le musellement de la quasi-totalité de ses opposants, Macky Sall a aussi réussi la prouesse de rallier à sa cause et de faire cohabiter au sein de sa coalition les frères ennemis de la social-démocratie que sont Moustapha Niasse, Ousmane Tanor Dieng et Djibo Kâ ainsi que les grandes figures de la gauche historique comme Amath Dansokho, Abdoulaye Bathily, Landing Savané, Mamadou Ndoye, Maguette Thiam et tutti quanti.

Par ailleurs, en lançant l’opération de confection de la carte d’identité biométrique et de refonte totale du fichier électoral à tout juste sept mois des prochaines législatives, il a réussi à distiller le doute dans l’esprit de ses opposants sur la tenue à date échue de ce scrutin. Comme s’il voulait les prendre à nouveau au dépourvu. Une pratique qui lui a déjà réussi aux locales de juin 2014 et lors du référendum du 20 mars 2016. Deux consultations dont il avait tardé à fixer la date, prenant ainsi de court ses adversaires. Il est manifestement en passe de réussir le même coup.

Il s’y ajoute qu’au rythme où s’opère la refonte du fichier électoral où l’inscription n’est plus automatique, mais suspendue à la confirmation de l’intéressé, beaucoup d’électeurs pourraient être laissés à carreau. Or, c’est connu, un scrutin moins populaire fait toujours  l’affaire des tenants du pouvoir.

A croire que l’Envoyée spéciale du chef de l’Etat, Aminata Touré, ne savait pas si bien dire lors de son intervention à une rencontre organisée récemment autour de la candidature de Abdoulaye Bathily à la Commission de l’Union africaine. « Macky Sall est votre chef de campagne et il sait comment gagner les élections. J’en suis certaine. Il vous fera gagner », a-t-elle affirmé, déclenchant l’hilarité de l’assistance. N’est-ce pas qu’elle a vu juste ?  


Momar Diongue 


  

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (16)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Khouly boeut - 14/11/2016 - 16h 01  
Vous nous parlez d'un dictateur et non d'un democrate,celui qui emprisonne tous ses adversaires est un samuel do
Khaly beut - 14/11/2016 - 16h 20  
Un dictateur qui perd à Dakar,Touba,Ziguinchor,etc?Seuls les résultats plaindront pour lui.Et cela commence à se faire sentir.
Birane - 14/11/2016 - 18h 11  
JE VOIS LE SENEGAL DEVENIR UNE SYRIE BIS, PLUS MALHONNÊTE QUE MACKY SALL ET SON EQUIPE
DDR - 14/11/2016 - 18h 12  
Lorsque Mimi Touré disait que MS sait comment gagner une élection, elle parlait de l'élection du président de la commission de l"UA. Pourquoi nos journalistes veulent toujours créé le doute dans l'esprit des citoyens ? Quoi de plus normal, si les gens de l'opposition se laissent fragiliser par un PR qui souhaite conserver le pouvoir? On est en politique non? Si ces opposants sont si nuls pour ne lui opposer que des mensonges, c"est leur problème. Cette opposition ne parle que de fichier electoral, de petrole, de gaz... rien sur la santé, l'agriculture, l'éducation pour ne citer que ces secteurs sensibles. Une opposition qui a un candidat (qu'on ne voit ni entend) pour 2019 depuos 2015, est-ce sérieux ? Vraiment monsieur tu aurais pu nous épargner de cette contribution.
Amdi - 14/11/2016 - 18h 14  
avec les moyens de l'état si on n a ni vertu ni éthique, il est evident qu on peut tout faire
Mara - 14/11/2016 - 18h 14  
Ce Momar est tres pitoyable ,c'est tellement lache de ne pas assumer ce qu'on fait.Vous passez votre temps à chanter sournoisement les hauts fait de Macky.pfff
Momar - 14/11/2016 - 20h 59  
Momar c est bien de rafraichir les memoires car on a un peuple dont une masse est inconsciente et de ce fait on nous double chaque fois.mais macky a tourné le dos au peuple senegalais et fait face aux lobbys etrangeres.regardez l autoroute a peage c est de l arnaque.on ne peut pas tout dire ya ds centaines de fautes commis par ce politicien mais PR
Xeme - 14/11/2016 - 21h 31  
Macky ne fait pas de la politique. Macky Sall fait de la terreur. C'est toute la différence. Et il continuera de faire de la terreur d'autant plus qu'il comprendra ce qui l'attend quand il quittera le pouvoir.
Faye72 - 14/11/2016 - 22h 10  
momar dieng vous avez vu juste n'en déplaise à vos détracteurs. le président MACKY SALL est pire que tous les présidents que notre pays a obtenu, il déroule sa stratégie comme il veut et aucune manifestation de l'opposition n'est autorisée l'opposition est trop faible dans ce pays du fait de la brutalité de nos forces du désordre heureusement je n'ai pas voté pour lui en 2012 et jamais ne voterai pour lui petit président ce macky sall
Le clairevoyant. - 14/11/2016 - 23h 36  
C est vrai que MS est une force tranquille. Je suis du PS mais on doit a la verite de constater qu vilest astucieux....il fait de. ""Senghor sans Senghor "" : ""Khyber got dour seukheut '', ce que les Idrissa et autres Khalifa n ont pas compris.
Sidiki Diouf - 15/11/2016 - 09h 08  
Macky est un surdoué e un fin stratège. Il est d'une intelligence phénoménale comme le disait Dansokho
Rires - 16/11/2016 - 07h 15  
Vous faites vraiment rire. Comment Macky peut surprendre l'opposition pour les élections législatives ? Il a confirmé que les élections auront lieu à date échue, où est le problème ? Cette opposition est tout simplement nulle et Macky va les humilier en 2017 et 2019.
Ndiayed - 16/11/2016 - 15h 01  
Le Sénégal n'a pas besoin d'un fin politique mais d'un homme d'état amoureux et fier de son pays. Qui est prêt à tous les sacrifices pour qu'il aille de l'avant. Qu'il vole les élections ou qu'il le veuille ne changera rien à l'histoire c'est presque normal en Afrique. Que les sénégalais le laissent faire par contre montrera notre lâcheté commune. On a fait face à plus fort que lui donc j'ose croire qu'on fera encore face le moment venu.
Ly - 17/11/2016 - 16h 46  
Pas d accord AVEC M DIONGUE POUR UNE FOIS...CE N EST PAS QU IL EST FIN OU STRATEGE. C EST QU IL TROUVE DES HOMMES QUI N ONT PLUS A RIEN ET QUI SONT PRETS A TOUT. LES DANSOKO TANOR NIASSE ET AUTRES ONT TOUS 75 ANS ALORS...MAKY EST AUSSI CYNIQUE ET CORRUPTEUR QUE WADE. REGARDEZ CETTE SOCIETE CIVILE, CES UNIVERSITAIRES, CES INTELLECTUELS, CES JOURNALISTES DONT IL A SU EVALUER LE PRIX (ILS NE COUTENT PAS CHER...)Maky n est pas un stratege il a juste avec lui des opportunistess et des gens du 3eme age...
Lébou - 24/11/2016 - 11h 23  
bien sumacky sait koma faire pour gagné.noublié pas kil a voté san s piece didentité nationale a une election.il ne respect pa la loi ni le peuple
Niane - 24/01/2017 - 08h 22  
Seul le pouvoir de Dieu est éternel.Qu'il réfléchisse et médite sur l'histoire : la prison peut rattraper n'importe qui.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Bercy à l'image du PSE
A Wilane le Vilain
La methode mackienne..
L’art de dissimuler le présent dans le passé
Macky et sa caisse noire Aliou et sa caisse grise
La raison du plus fort
Le Sénégal de Macky et du Macky
Le Sénégal en liberté provisoire
Comment passer aux choses sérieuses si nous devons défendre des choses vitales ? LIBERTE ET JUSTICE
A qui veut l'entendre!
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 68570 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 61459 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 48839 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 42604 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 41106 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 16 décembre 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 16 décembre 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 13 décembre 2017
AUTRES AUDIOS ...
Caisse d'avance-Fracassantes révélations de Bamba Fall : "Macky Sall, ...
 
SCANDALES D'ETAT
   
Scandale de corruption en Allemagne: 8 dirigeants de Fraport arrêtés pour avoi ...
14/12/2017 - 09:19
Pôle urbain de Diamniadio: le scandale des VRD
13/12/2017 - 11:38
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Quand Macky Sall disait ...
01/11/2017 - 08:02
Quand Macky Sall défiait les force de l'ordre vidéo
03/10/2017 - 10:03
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Bercy à l'image du PSE
L'OEIL DU CITOYEN
France à fric !
WAX DEUG
Affaire Khalifa Sall : après avoir terrassé l'immunité parlementaire, place ...
AUTRES ...
Voici la chronique du 13 décembre 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
Sénégal : les symptômes d’un État en faillite
18/12/2017 - 08:35
Le grand absent de la cérémonie d’inauguration de l’Aéroport Blaise Diagn ...
14/12/2017 - 11:39
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 09 décembre 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Décryptage du 06 décembre 2017 avec Pape Alé Niang : l'endettement du Sénég ...
AUTOUR DU MICRO
Caisse d'avance-Fracassantes révélations de Bamba Fall : "Macky Sall, Ousmane ...
AUTRES VIDEOS
Visite du Président Abdoulaye Wade à l’aéroport de DIASS
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017