Suivez nous sur facebook Suivez nous sur twitter
CONTRIBUTIONS
 
 
La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
Publié le : Mardi 15 Novembre 2016 - 09:48 - Source : Dakarmatin - Commentaires : 7 - Consulté : 2188 Imprimer
En matière de démocratie, de nos jours, c'est la minorité qui décide pendant que la majorité se résout à s'abstenir. Hélas, le fatalisme est passé par  là. Depuis plusieurs années, les taux d'abstention à l'occasion de plusieurs élections et référendums dans les pays dits développés ou en voie de développement se réclamant du système démocratique marquent  le détournement croissant des peuples de la démocratie qui, à la base, est censée leur donnait le pouvoir de prendre en main leurs destins.

 Plus aucun peuple ne tombe dans le piège qui, durant des siècles, leur a toujours fait croire qu'il détenait  le pouvoir. Le peuple n'a aucun pouvoir et il en est, de plus en plus, conscient. Il est utilisé uniquement pour légitimer un système à bout de souffle, pire qu'une dictature classique. Son rôle se limite à désigner une élite, une aristocratie censée la représenter à travers des élections dont les vainqueurs sont connus d'avance à force de tapage médiatique et de millions de dollars dépensés. A la limite, le pouvoir s'achète comme tout produit de consommation. Pour gagner, il ne suffit pas d'avoir le meilleur programme mais plutôt  la plus importante force de frappe financière.

 Donald Trump vient d'être élu président des Etats Unis avec un taux de participation de 54% soit un taux d'abstention de 46%. Il n'a même pas recueilli 25% des voix de l'électorat américain soit moins d'un quart des électeurs. Au Sénégal, le taux de  participation au référendum du 20 mars 2016 était de 38,26% soit plus de 61% d'abstention et pourtant la nouvelle constitution fut tout de même adoptée. Le taux de  participation aux élections régionales de 2015 en France fut de 49% au premier tour. Rares sont les élections qui enregistrent un taux de participation de plus de 50%.

 Les peuples se rendent bien comptent que voter ne permet de rien changer au système qui , dans sa forme actuelle, n'arrange que les politiciens et leurs proches profitant de leurs largesses une fois élus.  Leurs promesses se dissipent en même tant que s'envolent nos espoirs pour laisser place à la déception. Paradoxalement, ce système doit sa pérennité à l'abstention, à la résignation des masses, à leur  docilité.  Les peuples désabusés qui, petit à petit, sont tombés dans un fatalisme qui les rend complètement dociles finiront ils par se révolter ?

  Le système « démocratique » est sournois, il a fait de la tromperie universelle un mode de gouvernance, la manipulation et le contrôle des masses par la peur pour ne pas dire la terreur, une garantie de pérennité. Le système démocratique dans sa forme actuelle est comme la magie, tout n'est qu' illusion.   Le système théoriquement a les symboles et un discours qui fait honneur au peuple mais dans sa vraie nature, en pratique, défend les intérêts de groupuscules.

La force du système réside dans sa forme la plus perverse. Par imposture,  il détient la force publique lui permettant de mater les plus rebelles, le législatif qui lui permet de se protéger à travers des lois liberticides et le judiciaire qui lui permet de mettre en quarantaine les plus farouches opposants. Edouard Snowden en exil en Russie et Julian Assange reclus dans moins de 100 m2 à Londres depuis des années ne risqueront pas de me contredire. Le tort de ces deux lanceurs d'alerte est d 'avoir montré la vraie face de ce système imposteur.

Les politiciens nous ont pris en otage et par la division des masses, déroulent tranquillement leurs agendas. Ils se mettent au service de la finance internationale qui, pas à pas, a fini de déshumaniser  l'économie mondiale.

Le système démocratique est un système trompe l'œil. . En France, le  49-3 permet le passage en force de n' importe quelle loi malgré des manifestations monstrueuses et au Sénégal, l’article 80 permet au président d'envoyer tout opposant en prison.

 Les africains doivent cesser de suivre comme des élèves un système venu d'ailleurs qui ne correspond en rien à leurs réalités. Nous devons créer notre propre système politique. Aucun pays ne s'est développé grâce à la démocratie. En Europe, les pays développés ont été bâtis grâce à des régimes monarchiques de droit divin et de toutes les façons, le pouvoir de décision a échappé à nos dirigeants depuis la fin de la deuxième guerre mondiale qui a permis aux USA de redistribuer les cartes. Le capitalisme, à travers la finance internationale, a fini par transformer nos dirigeants en des  marionnettes aux pieds et mains liés sans réel pouvoir de décision.

 Je réitère ma proposition de suppression du poste de président de la république, des partis politiques qui nous maintiennent dans un éternel divertissement. Il ne faut plus jamais que la politique soit un métier. Tout citoyen volontaire doit pouvoir servir le pays bénévolement. Nos députés, nos ministres, nos maires ne doivent plus avoir de salaires ni des dotations  ou des logements de fonction. Ils doivent avant tout, avoir un métier et conserver ainsi leurs salaires de base. Nos pays sont très pauvres et ne doivent pas accepter de continuer  à assurer à nos autorités des niveaux de vie au dessus de nos moyens. Il ne doit plus être question de devenir riche en accédant au pouvoir et les crimes économiques doivent être sévèrement sanctionnés comme en Chine.

 Osons inventer notre avenir, osons prendre notre destin en main et pour cela enterrons la démocratie occidentale qui n'est qu'un leurre.

 

Serigne Mbacké FALL

 
Whatsapp Mysapce Tumblr StumbleUpon Reddit Flipboard  
 
 
COMMENTAIRES (7)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Bass - 14/11/2016 - 16h 33  
Je partage totalment vos idee mr fall merci
Nationaliste - 15/11/2016 - 12h 41  
Mr Fall votre constat est juste et pertinent. Je pense que vous rejoignez le visionnaire MrSidy Lamine NIASSE qui estime comme vous que seule une révolution peut nous permettre de nous en sortir. Votre proposition est une forme de révolution par conséquent il y a lieu de pousser la réflexion pour lui donner un contenu et un programme à dérouler et améliorer dans sa phase active.Commençons par combattre la passivité des sénégalais faces aux agissements indécents de nos politiciens véreux.
Yvettes - 27/11/2016 - 22h 51  
Vous aviez besoin de prêts d'argent entre particuliers pour faire face aux difficultés financières que vous avez pour enfin sortir de l'impasse que provoquent les banques, par le rejet de vos dossiers de demande de crédits .Je suis un particulier en mesure de vous faire un prêt au montant dont vous avez besoin et avec des conditions très abordables qui vous faciliteront la vie. Voici les domaines dans lesquels je peux vous aider: * Financier * Prêt immobilier * Prêt à l'investissement * Dette de consolidation * Marge de crédit * Deuxième hypothèque * Rachat de crédit * Prêt personnel Vous êtes fichés, interdits bancaires et vous n'avez pas la faveur des banques ou mieux vous avez un projet et besoin de financement, un mauvais dossier de crédit ou besoin d'argent pour payer des factures, loyer,fonds à investir sur les entreprises. Alors si vous avez besoin de prêt d'argent n'hésitez pas à me contacter pour en savoir plus sur mes conditions bien favorable. Avec mon prêt vous avez la solution à vos problèmes financiers et une garantie bien étudiée. Pour plus d'informations je reste à votre disposition. NB /Merci de me contacter par mail: yvettespuel@gmail.com
Mariama - 28/11/2016 - 23h 06  
Vous voulez devenir mystiquement riche avec une fortune incommensurable.J'ai fait la connaissance d"un riche marabout d'Afrique spécialisé dans les rituels de grosse fortune et de désenvoûtement. Le contacter par mail pour tous ceux qui sont intéressés sur dahtofa@gmail.com.
Said - 04/12/2016 - 08h 00  
bonjourj'avoue ne pas lis tout ton récit mais la démocratie n'a existe que dans peu de pays surtout pas en Afrique. et pourquoi faut il toujours appelé un Système pourquoi ne nous adaptons pas à la volonté réclamé par le peuple ex: voyez vous au Maroc comparé à la Russie la France comparer au Brésil et aux USA comparer à la Grande-Bretagne. cette démocratie c'est une forme de guerre selon moi.
Amina SY - 11/12/2016 - 19h 25  
Les navires de croisières innovent à l'occasion des fêtes de fin d'année avec un voyage le long des côtes africaines , européennes. Ceux qui étaient avec nous l'année dernière savent déjà comment cela se passe.Pour les nouveaux, je passe par ce canal pour vous faire part de la grande croisière organisée par le géant des côtes européennes MSC LIRICA. Le navire MSC LIRICA quittera l'Italie, passera respectivement par l'île Maurice, Afrique du sud, Gabon, Côte d'ivoire, Sénegal, Maroc, Portugal et France.Rejoignez nous par mail sur ignaciodinatalelirica@gmail.com
Mamadou Kamby - 21/02/2017 - 15h 32  
Rien à ajouter monsieur Call. Merci on aimerais voir tous les jours des textes comme ça.
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
DANS CETTE RUBRIQUE
La pudeur des tartuffes et la Justice des injustes
L’intégralité de la question posée au Conseil Constitutionnel, méconnue du Grand Public
SEN PETIT GALLE : la vache laitière de Prince Art
Et maintenant? Attaquons les racines du mal...
Revisiter l'héritage des Assises pour apaiser le climat socio-politique !
L’insolence de Assane DIOUF, Amy Collé DIENG, Penda BA et Oulèye MANE doit être condamnée avec la dernière énergie
Attention ! Tirons la sonnette d’alarme avant que le pire ne se produise. « Ndaxté nak Luy ram ci ñak ba la jëm, té ay du yam ci boppu borom».
Pour Macky, l'essentiel est de gagner (par Wagane Faye, avocat)
Gestion du sport !A quand l'évaluation?
Sénégal: Autopsie d'un régime de terreur
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 63765 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 56061 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 45505 fois
Voici la chronique du 08 mars 2017
Consulté : 40631 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 38223 fois
 
   
REVUE FRANÇAIS
Ecoutez la revue de presse en français de Pape Alé Niang du 14 août 2017
REVUE WOLOF
Ecoutez la revue de presse en Wolof de Pape Alé Niang du 14 Août 2017
CHRONIQUE PAPE
Voici la chronique du 16 Août 2017
AUTRES AUDIOS ...
Audio-Idy pilonne le manque d’unité de l’opposition
 
SCANDALES D'ETAT
   
Affaires Bictogo, Petro-Tim, BDK Aliou Sall, Ndèye Katy Fall...: l'OFNAC, le ci ...
14/08/2017 - 16:12
Scandale de la SAR : 15 millions de dollars mis en cause
14/08/2017 - 11:15
   
... Voir plus
 
YAKO WAKHONE!
   
Il y a 2 mois, Aminata Lô Dieng comparait Macky à Djimbory, aujourd’hui, ell ...
22/07/2017 - 10:07
Audio-Quand Macky Sall dénonçait la rétention des cartes et les achats de con ...
19/07/2017 - 09:50
   
... Voir plus
CARTE BLANCHE
Comment passer aux choses sérieuses si nous devons défendre des choses vitales ...
L'OEIL DU CITOYEN
Halte à la xénophobie et à l'ethnocentrisme politicien !!!
WAX DEUG
Législatives 2017-Le bétisier n°11: Paix définitive en Casamance ou mirage?
AUTRES ...
Voici la chronique du 16 Août 2017
 
 
CONTRIBUTIONS
   
La pudeur des tartuffes et la Justice des injustes
18/08/2017 - 10:45
L’intégralité de la question posée au Conseil Constitutionnel, méconnue du ...
18/08/2017 - 09:23
   
... Voir plus
 
 
 
REPORTAGES
Ça Me Dit Mag du 05 août 2017 avec Pape Alé Niang
EMISSIONS PAPE
Spécial plateau législatives 2017 : bilan des élections avec Pape Alé Niang ...
AUTOUR DU MICRO
Audio-Elimane Pouye, SG du SAID: « La médiation n’a pour but que la réinté ...
AUTRES VIDEOS
Faram Facce - Invité : Bamba Fall - 16 Aout 2017
 
 
Xibaar
Walf
Seneweb
Press Afrik
Leral.net
Rewmi.com
 
 
 
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17 ou par mail à dakarmatin@gmail.com
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright Dakarmatin 2017