ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL VIDEOS AUDIOS PEOPLE
 
 
 
YAKO WAKHONE
 
 
Succession d'Ousmane Ngom : Ces propos qui écartent Aliou Sow
Publié le : Mercredi 4 Mai 2016 - 12:37 - Source : Dakarmatin via Le quotidien - Commentaires : 2 - Consulté : 2929 Imprimer
Aliou Sow a décidé de remplacer Ousmane Ngom à l’Assemblée nationale, après que Mamour Cissé a décliné le siège pour des raisons de morale et d’éthique politiques. Ses aveux selon lesquels on ne peut être membre de deux partis n’autorisent pas son installation, car au moment où il siègera, il sera député Pds et leader du Mpd/Liggey.
Il faut admettre à Aliou Sow «Le courage d’agir», com­me le titre de son livre édité par L’Harmattan. Sa décision de se faire installer à la prochaine session de l’Assemblée nationale en remplacement de Ousmane Ngo­m o­­béit à cette logique d’exi­ster po­litiquement. De refuser de mourir aussi. Mais «Une nouvelle vision de la politique au Sénégal», comme il appelle de tous ses vœux dans son ouvrage, voudrait un brin d’éthique politique dans sa démarche. L’on peut lui concéder ce «vide» juridique qu’il veut remplir par une revanche sur ses ex-frères de parti. «Ex», c’est bien le préfixe qui vaut puisque son Mou­vement des patriotiques pour le développement (M­p­d/Liggeey) n’en est plus un. C’est un parti politique en bonne et due forme qui figure dans l’annuaire du ministère de l’Intérieur. Sous ce rapport, il n’est plus membre du Pds sous la bannière duquel il a été investi candidat aux Légis­latives de 2012.  

«Le jour où le Mpd sera un parti, je serai exclusivement membre du Mpd»

Lors d’une émission au «Grand jury» de la Rfm, M. Sow affirmait : «J’ai un rapport symbolique avec le Pds au nom de la loyauté envers Wade qui est mon guide. En dehors de ce lien, rien ne me lie au Pds.» Là n’est pas le plus grave. Dans un entretien avec L’Observateur, en marge d’un séminaire de formation organisé par la Coordination des élèves et étudiants patriotes (Ceep) à l’Endss, Aliou Sow avait «tué» tout doute sur sa démission du Pds. Alors qu’il indiquait qu’il était «en phase de transformation du Mpd/Ligguey en parti politique», le journaliste introduit une relance : «Donc, c’est la rupture totale avec le Pds ?» Voilà ce que l’ancien ministre des Collectivités locales a répondu, de façon circonstanciée d’ailleurs : «Je ne connais pas dans le monde quelqu’un qui est membre de deux partis politiques. Le jour où le Mpd sera un parti, je serai exclusivement membre du Mpd. C’est clair.» Et son mouvement est devenu parti politique. C’est vrai que cela ne suffirait pas à convaincre le bureau de l’Assemblée que Aliou Sow n’est plus du Pds du seul fait qu’il n’est pas encore député. Mais lorsqu’il sera installé, il va falloir des arguments solides pour justifier sa succession à Me Ngom. Il reste maintenant que la politique est un jeu où tous les coups sont permis. Et le leader du Mpd/Ligeey compte bien, du haut de son siège, prendre sa revanche sur Oumar Sarr et autres, comme il l’a dit dans L’EnQuête, qui lui «donnent le goût du combat et de la gestion de l’adversité». 
 
 
 
COMMENTAIRES (2)
Ajouter un commentaire
Les commentaires à caractère publicitaire ne sont pas autorisés !
Kani - 05/05/2016 - 18h 14  
le cas de Alioune Sow un vrai rèsponsable politique digne de se nom devra eviter d.accèptè certaine choses. celui comme il quitte le PDS. je lui ai conseiller d.etre digne et responsable
Saisissez votre commentaire
Votre nom
 
Votre commentaire
 
   
 
 
DANS CETTE RUBRIQUE
Vidéo-Maintien d’Abdoulaye Daouda Diallo pour l’organisation d’élections: quand Macky Sall récusait Ousmane Ngom et Cheikh Guèye
Ainsi parlait Abdou Khafor Touré, ancien responsable du pds: «Macky Sall cherche à affaiblir le Pds… Nous sommes meilleurs qu’eux»
Vidéo-Quand Macky Sall défendait Barthelémy Dias dans l’affaire Ndiaga Diouf
Video : Ce que Tanor disait sur l’affaire Dias
VIDEO : Quand Macky Sall prenait fait et cause pour Barthelémy Dias dans l’affaire Ndiaga Diouf
Souvenir quand Souleymane Jules Diop nous parlait de Macky et les Marabouts
Vidéo-Quand Macky Sall s’engageait à lutter contre la fraude et la corruption en 2012
Succession d'Ousmane Ngom : Ces propos qui écartent Aliou Sow
Recyclage d’Oumane Ngom : Macky respecte-t-il les Sénégalais ?
Quand Latif vendait le projet des Assises nationales
 
LES PLUS POPULAIRES
Voici la chronique du 31 Août 2016 de Pape Alé Niang
Consulté : 53329 fois
« Lequartd’heure » reçoit le journaliste Baba Aidara qui fait de graves révélations sur la mafia du pétrole au Sénégal
Consulté : 41061 fois
Voici la chronique du 14 septembre 2016
Consulté : 37409 fois
Voici la chronique du 19 octobre 2016
Consulté : 32896 fois
Voici la chronique du 21 septembre 2016
Consulté : 32884 fois
 
   
LES BUZZ
ACTUALITE - Nos femmes et hommes politiques sont les seuls responsables de la recrudescence des meurtres au Sénégal
ACTUALITE - La démocratie est morte, ne serait il pas temps de l'enterrer ?
ACTUALITE - Le Sénégal et ses multiples institutions : présomption forte d’inutilité
ACTUALITE - Interdiction des partis politiques , un préalable à l'émergence du Sénégal
ACTUALITE - Souvenir quand Souleymane Jules Diop nous parlait de Macky et les Marabouts
 
   
 
   
 
ACCUEIL ACTUALITES POLITIQUE SPORT INTERNATIONAL RELIGION TECHNOLOGIES VIDEOS AUDIOS PEOPLE RADIOS & TVS
 
Contactez nous au 77 527 05 27 ou 33 825 25 17
 
Proposer une contribution | Contacts | Qui somme nous? | Reserver un espace publicitaire | © Copyright InfiniGroup, 2014